Autour du PSG

Ménès « Sans les deux exploits de Zlatan…»

Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1
Publie le 08/10/2012 a 10:30



  • Sur son blog, Pierre Ménès a analysé la rencontre de dimanche soir entre l’OM et le PSG. Le journaliste sportif a vu un bon petit match et surtout un grand Zlatan Ibrahimovic, sans qui le club de la capitale serait parti bredouille du Stade Vélodrome selon lui.

    « On a eu droit à un Classico « correct ». Avec un quart d’heure assez génial au milieu d’une bonne première mi-temps. Un quart d’heure marqué par trois jolis buts et un quatrième proche du surnaturel. L’ouverture du score, c’est pour Gignac. Profitant du non-repli défensif des Parisiens sur un corner en leur faveur, les Olympiens ont placé un contre-éclair au terme duquel Jallet – en position de stoppeur gauche – est parvenu à embarquer Gignac vers l’extérieur pour l’enfermer. Sauf qu’à l’extérieur, il y avait le pied droit de Gignac. Sans même regarder le but, APG a envoyé une frappe croisée qui est passée entre les jambes de Jallet et a rebondi juste ce qu’il fallait devant Sirigu, qui n’a pu qu’effleurer le ballon avant que celui-ci ne vienne mourir au pied du poteau. Quand on est en confiance, même les choses les plus compliquées fonctionnent. C’est peut-être ce que s’est dit Zlatan à ce moment-là du match. Car cinq minutes après l’ouverture du score, Ibra va connaître trois minutes de grâce pure. En commençant avec un but comme on n’en voit rarement. Cette volée de… de la malléole (!) avec un geste proche du kung-fu et cette puissance insensée, honnêtement, je ne connais pas d’autre joueur actuellement – excepté peut-être Ronaldo – capable de faire ça. Et puis juste après, il enfonce le clou avec ce coup-franc à plus de 100 km/h, en profitant bien il est vrai du trou laissé par Valbuena dans le mur. Heureusement que le Suédois était là pour Paris, auteur d’une première mi-temps décevante, à l’image d’un très mauvais Alex dont la mauvaise appréciation d’un corner de Valbuena a permis à Gignac d’égaliser au score mais aussi dans son duel à distance avec Zlatan. Après le repos, l’OM a pris moins de risques et Paris a contrôlé le jeu sans pour autant être dangereux, la rencontre s’achevant logiquement sur ce 2-2. On attendait le PSG au tournant cette semaine entre son déplacement à Porto et celui à Marseille. Globalement, je reste sur ma faim. Le petit Verratti a clairement besoin de souffler, ce qui assez logique. A son âge, on ne va pas lui demander de dominer tous les matchs de la tête et des épaules. A ce titre, le retour de Thiago Motta va permettre à Ancelotti de faire un peu tourner et de ne pas cramer son jeune international transalpin. En ce qui concerne les autres, j’ai trouvé Ménez décevant et Chantome – dont on apprendra après le match qu’il est convoqué chez les Bleus pour remplacer Diarra – absolument fantomatique. Clairement, sans les deux exploits de Zlatan, Paris l’aurait perdu, ce match. En face, l’OM a fait ce qu’il fallait pour emballer la rencontre en y mettant de l’enthousiasme et en sachant mettre le feu quand il fallait.  Il n’y a pas grand chose à dire de négatif sur le match des Olympiens. Ah si, au temps pour moi : j’aimerais bien savoir ce qui se passe parfois dans la tête d’Amalfitano. Il aurait pu et dû être expulsé deux fois dans ce match : d’abord pour sa charge aérienne, coude en avant, sur Matuidi. Puis pour cette gifle donnée à la mi-temps au même Matuidi.  Maintenant, on a déjà vu tellement pire lors de précédents OM-PSG qu’on ne va pas en rajouter non plus… », a-t-il conclu.

    Publie le 08/10/2012 a 10:30

    Ménès « Sans les deux exploits de Zlatan…»

    Sur son blog, Pierre Ménès a analysé la rencontre de dimanche soir entre l’OM et le PSG. Le journaliste sportif a vu un bon petit match et surtout un grand Zlatan Ibrahimovic, sans qui le club de la capitale serait parti bredouille du Stade Vélodrome selon lui.

    « On a eu droit à un Classico « correct ». Avec un quart d’heure assez génial au milieu d’une bonne première mi-temps. Un quart d’heure marqué par trois jolis buts et un quatrième proche du surnaturel. L’ouverture du score, c’est pour Gignac. Profitant du non-repli défensif des Parisiens sur un corner en leur faveur, les Olympiens ont placé un contre-éclair au terme duquel Jallet – en position de stoppeur gauche – est parvenu à embarquer Gignac vers l’extérieur pour l’enfermer. Sauf qu’à l’extérieur, il y avait le pied droit de Gignac. Sans même regarder le but, APG a envoyé une frappe croisée qui est passée entre les jambes de Jallet et a rebondi juste ce qu’il fallait devant Sirigu, qui n’a pu qu’effleurer le ballon avant que celui-ci ne vienne mourir au pied du poteau. Quand on est en confiance, même les choses les plus compliquées fonctionnent. C’est peut-être ce que s’est dit Zlatan à ce moment-là du match. Car cinq minutes après l’ouverture du score, Ibra va connaître trois minutes de grâce pure. En commençant avec un but comme on n’en voit rarement. Cette volée de… de la malléole (!) avec un geste proche du kung-fu et cette puissance insensée, honnêtement, je ne connais pas d’autre joueur actuellement – excepté peut-être Ronaldo – capable de faire ça. Et puis juste après, il enfonce le clou avec ce coup-franc à plus de 100 km/h, en profitant bien il est vrai du trou laissé par Valbuena dans le mur. Heureusement que le Suédois était là pour Paris, auteur d’une première mi-temps décevante, à l’image d’un très mauvais Alex dont la mauvaise appréciation d’un corner de Valbuena a permis à Gignac d’égaliser au score mais aussi dans son duel à distance avec Zlatan. Après le repos, l’OM a pris moins de risques et Paris a contrôlé le jeu sans pour autant être dangereux, la rencontre s’achevant logiquement sur ce 2-2. On attendait le PSG au tournant cette semaine entre son déplacement à Porto et celui à Marseille. Globalement, je reste sur ma faim. Le petit Verratti a clairement besoin de souffler, ce qui assez logique. A son âge, on ne va pas lui demander de dominer tous les matchs de la tête et des épaules. A ce titre, le retour de Thiago Motta va permettre à Ancelotti de faire un peu tourner et de ne pas cramer son jeune international transalpin. En ce qui concerne les autres, j’ai trouvé Ménez décevant et Chantome – dont on apprendra après le match qu’il est convoqué chez les Bleus pour remplacer Diarra – absolument fantomatique. Clairement, sans les deux exploits de Zlatan, Paris l’aurait perdu, ce match. En face, l’OM a fait ce qu’il fallait pour emballer la rencontre en y mettant de l’enthousiasme et en sachant mettre le feu quand il fallait.  Il n’y a pas grand chose à dire de négatif sur le match des Olympiens. Ah si, au temps pour moi : j’aimerais bien savoir ce qui se passe parfois dans la tête d’Amalfitano. Il aurait pu et dû être expulsé deux fois dans ce match : d’abord pour sa charge aérienne, coude en avant, sur Matuidi. Puis pour cette gifle donnée à la mi-temps au même Matuidi.  Maintenant, on a déjà vu tellement pire lors de précédents OM-PSG qu’on ne va pas en rajouter non plus… », a-t-il conclu.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • myki28777

      il faut un vrai meneur de jeu a paris…

      • Kairos

        C est clair, c est pas Lucas qu on aurait du acheter mais Ganso…

    • myki28777

      c est clair que heureusement que ibra était la sinon hier paris n aurait pas marquer! mais comme toujours le problème se situe au niveau du poste de meneur de jeu!! la meilleur défense c est l attque mais quand y a que  2 joueurs devant et un fantôme entre devant et le le bloc défensive, on ne peut que subir, courir et se fatiguer!

      le milieu va très bien avec verratti chantome matuidi, l avant ça va quand c est bien alimenté, mais néné  sur le banc c est du gâchis!

    • Bgxmen

      Qui as vu aussi le comportement de andré ayew, au moment ou menez va parler à l’arbitre et gignac surgis en poussant menez, sans viens une altercation et ce petit de con ayew prend la balle et la frappe sur Ibra dans sont dos (genre je suis prêt si il y a embrouille), heureusement pour lui Ibra ne l’a pas vu faire. C’est petit cons de frères ayew qui font les fous, alors qu’ils ont du grandir dans le luxe, on aura tout vu. On en reparlera quand ils viendront au Parc.

      • magicnene

         oui et l’arbitre rien,c’est inadmissible,

    • cedric7593

      J’ai l’impression qu’il a qu’en France que les consultants ont se genre de propos de gamin footix…sans Ibra le psg aurait perdu patati patata, en Espagne ils disent pas sans ronaldo le real aurait perdu, ou sans messi le barca aurait perdu c’est n’importe quoi…pourquoi menes ne dit pas la même chose sur gignac et l’om, ces deux but sont des exploits perso aussi. J’ai écris un commentaire dans son blog en lui disant que ces propos n’était pas logique, il ma supprimé mon commentaire.

      • kapoiera

         Je suis d’accord avec toi. Mais comme on dit « il n’y a que la vérité qui blesse ».

    • Shinigami

      je suis impatient de voir le match retour avec un marseille toujours plus uséet un paris avec du sang neuf et de nouveaux talents, j’ai hate de voir Lucas sous le maillot parisien j’espere qu’il fera tourner les têtes et aussi la présence de Motta pour calmer un peu le gros con d’amalfitano.

    • kapoiera

      Ce que je trouve déplorable sur ce match, c’est l’incapacité de certains joueurs à ne pas se surpasser, se transcender. Ils n’avaient pas la rage de vaincre. Et là je pense que le capitaine a une grande responsabilité notamment dans la remobilisation de ses troupes.

      • JOhnnhOJ

        Je suis entièrement d’accord avec toi. Quand tu joues çontre Marseille tu dois faire face à la fatigue, la critique, le vélodrome et tu dois dois te défoncer pour réaliser un match correct, ce que PSG n’a pas fait.

        • le commodore

          Jallet est un capitaine par défaut , il n’a ni l’autorité naturelle ni une légitimité technique pour être capitaine …Gignac peut remercier jallet pour le 1er but et alex pour le 2nd , on a mal défendu hier soir …on devait gagner cette partie mais notre défense et notre milieu n’ont pas été à la hauteur de l’événement …la faiblesse actuelle de notre équipe est le milieu , pas assez inspiré et technique et , les latéraux , jallet ne sait pas défendre …sur corner aussi on est friable – cf le but pris à lille et les situations chaudes sur corner contre Bastia , Sochaux etc .

          • 972

            Sakho lors de om-PSG de la saison dernière tu sentait que c’était le plus impliquer il tapait des mains pour réveiller les autres mais bon vu c’était le seul concerner on connait le résultat .mais pour moi le vrai capitaine droit être sakho!

    • Nous sans zlatan peut, être, mais eux sans gignac avec sa chatte inouï, ils n’auraient rien faits non plus ..

      • paulepoulpe

        Exactement : chacun a mis un but sur corner et le coup-franc prend Mandanda du même côté que la frappe de Gignac pour Sirigu (sur laquelle Jallet a été mauvais).
        Les buteurs ont fait leur TAF, avec plus de classe pour Ibra ;
        à écouter Ménès, le match parfait ça serait 0-0, lol !

    • Huhu

      Et Le Barca sans Messi, le Réal sans Ronaldo , United sans Van Persie ?
      Mais bon apparemment en France on découvre ce que sont des grands joueurs …

    • Ratinho

      et sans andré pierre gignac marseillais allait perdre le match aussi ta oublier de le dire nimporte quoi si marseille a fait un bon match moi j n crois pas putain eux qui nont faits que 25 minutes de rébellion aprés table rase ce que tu dois dire c que paris devrait mettre beaucoup plus dintensité vu que les marseillais ne tenaient plus ala fin du match sinon tais toi ………..et lis bien ces commentaires ………….

    • Panamera93

      Moi je dis faut arrêter le délire avec chantome, on a vu ckil apporte, pour ce genre de match ou tu pars a la guerre il faut du lourd au milieu et momo sissoko aurait été parfait en attendant motta, chantome c’est trop tendre il apporte rien du tout.

    • Nicky95100

      ca me fait bien rire quand meme les sans zlatan ci sans zlatan ca, en gros il défend, il attaque, il tire lui meme le corner puis apres se teleporte devant le but et marque. Faut arreter ouais de croire il fait tout tout seul ya quand meme une sacrée team autour de lui. Juste rappeler que les joueurs qui sont sur le banc de touche serait titulaire indiscutable dans tout les clubs francais sans exception

    • Scual75

      Ah enfin une analyse credible d mr menez !!! Aurai t il changer ???

    • momo93

      Ce qui me gave c est marseille n a strictement rien fait!! Et moi comme un.con je continue a cliké sur ces pedales de menes and co! La.bande a canal!! Meme di meco est plus objectif et ca fait mal au.cul de le dire

    • ZOUKLOVE

      Amalfitabitch j’te baisse

    • soulfood

      les marseillais ont été inexistants en 2eme période, c’est de la pure mauvaise fois….chantome, parcours un nombre incroyable de kilomètres, c’est hallucinant !!!! pas vu cheyrou, ni le reste du milieu marseillais, dominé techniquement par paris…

      • Jusdete94

        Paris hier à jouer au handball, jouer à la ba balle c’est bien beau mais il faut montrer mieux que ça pour être champion. il y aurai pas eu Zlatan c’ était un 2-0 que l’on prenait.

        • Ratinho

          il yaurait pas eu gignac c’etait du 2-0 pour paris nimporte quoi enleve a chaque celui qui a marqué et tu verras le resultat………………….

          • Jusdete94

            On a été nul dans le jeu, marseille était plus agressif dans le jeu que nous soyons réaliste.
            Alors toi tu fais quoi? tu les applaudis? ben bravo.
            Il n’ y a pas de collectif. Valenciennes leur a mis 4, ils avaient un collectif qui est largement au dessus de nous

    • Il oublie surement l’arbitrage maison …
      Amalfitano qui aurait du dégagé a la 1ere mi-temps
      Des fautes toujours sifflés contre Paris , avec carton en prime ,
      Mais pour l’Omerde , l’arbitre ne trouvait plus sa poche … Bizar ,
      Impatient d’être a la fin du mois , AU PARC !!!

      • magicnene

         si il a fait genre à la 75ème avec abdullah qui a vraiment pas commis une grosse faute en plus,c’est un miracle que gignac ayew kaboré et surtout amalfitano finissent le match sans carton et oui nous 1ère faute=1carton mais c’est un classique,c’est toujours comme ça à marseille,on le sait.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Cardinale "J'espère que Ben Arfa sera aligné" et "qu'il ne sera pas aussi bon qu'avec nous""
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Marie-Laure Delie

    Delie «c’est de bon augure pour le choc de la semaine prochaine face à Lyon»

    Actu Féminin

    Le Paris Saint-Germain disputait l’un des matchs clés qui composent le championnat féminin, et celui-ci a parfaitement ...

    Vidéos PSG

    Ménès « Sans les deux exploits de Zlatan…»

    Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1 <Autour du PSG

    Sur son blog, Pierre Ménès a analysé la rencontre de dimanche soir entre l’OM et le PSG. Le journaliste sportif a vu un bon petit match et surtout un grand Zlatan Ibrahimovic, sans qui le club de la capitale serait parti bredouille du Stade Vélodrome selon lui.

    « On a eu droit à un Classico « correct ». Avec un quart d’heure assez génial au milieu d’une bonne première mi-temps. Un quart d’heure marqué par trois jolis buts et un quatrième proche du surnaturel. L’ouverture du score, c’est pour Gignac. Profitant du non-repli défensif des Parisiens sur un corner en leur faveur, les Olympiens ont placé un contre-éclair au terme duquel Jallet – en position de stoppeur gauche – est parvenu à embarquer Gignac vers l’extérieur pour l’enfermer. Sauf qu’à l’extérieur, il y avait le pied droit de Gignac. Sans même regarder le but, APG a envoyé une frappe croisée qui est passée entre les jambes de Jallet et a rebondi juste ce qu’il fallait devant Sirigu, qui n’a pu qu’effleurer le ballon avant que celui-ci ne vienne mourir au pied du poteau. Quand on est en confiance, même les choses les plus compliquées fonctionnent. C’est peut-être ce que s’est dit Zlatan à ce moment-là du match. Car cinq minutes après l’ouverture du score, Ibra va connaître trois minutes de grâce pure. En commençant avec un but comme on n’en voit rarement. Cette volée de… de la malléole (!) avec un geste proche du kung-fu et cette puissance insensée, honnêtement, je ne connais pas d’autre joueur actuellement – excepté peut-être Ronaldo – capable de faire ça. Et puis juste après, il enfonce le clou avec ce coup-franc à plus de 100 km/h, en profitant bien il est vrai du trou laissé par Valbuena dans le mur. Heureusement que le Suédois était là pour Paris, auteur d’une première mi-temps décevante, à l’image d’un très mauvais Alex dont la mauvaise appréciation d’un corner de Valbuena a permis à Gignac d’égaliser au score mais aussi dans son duel à distance avec Zlatan. Après le repos, l’OM a pris moins de risques et Paris a contrôlé le jeu sans pour autant être dangereux, la rencontre s’achevant logiquement sur ce 2-2. On attendait le PSG au tournant cette semaine entre son déplacement à Porto et celui à Marseille. Globalement, je reste sur ma faim. Le petit Verratti a clairement besoin de souffler, ce qui assez logique. A son âge, on ne va pas lui demander de dominer tous les matchs de la tête et des épaules. A ce titre, le retour de Thiago Motta va permettre à Ancelotti de faire un peu tourner et de ne pas cramer son jeune international transalpin. En ce qui concerne les autres, j’ai trouvé Ménez décevant et Chantome – dont on apprendra après le match qu’il est convoqué chez les Bleus pour remplacer Diarra – absolument fantomatique. Clairement, sans les deux exploits de Zlatan, Paris l’aurait perdu, ce match. En face, l’OM a fait ce qu’il fallait pour emballer la rencontre en y mettant de l’enthousiasme et en sachant mettre le feu quand il fallait.  Il n’y a pas grand chose à dire de négatif sur le match des Olympiens. Ah si, au temps pour moi : j’aimerais bien savoir ce qui se passe parfois dans la tête d’Amalfitano. Il aurait pu et dû être expulsé deux fois dans ce match : d’abord pour sa charge aérienne, coude en avant, sur Matuidi. Puis pour cette gifle donnée à la mi-temps au même Matuidi.  Maintenant, on a déjà vu tellement pire lors de précédents OM-PSG qu’on ne va pas en rajouter non plus… », a-t-il conclu.

    By
    @
    OTER ?>