Restez connectés avec nous
Ménès Si le PSG avait eu le tirage du Bayern, on n'aurait pas le même discours

Autour du PSG

Ménès « Si le PSG avait eu le tirage du Bayern, on n’aurait pas le même discours »

Avec l’arrivée des Qataris en 2011 qui a permis au club de retrouver plus vite le haut niveau, le Paris Saint-Germain est devenu le club français au plus grand palmarès en France. Cependant, le club de la capitale a du mal à franchir un cap en Ligue des Champions afin de s’imposer parmi les grands, puisqu’il n’a pas réussi à dépasser les quarts de finale. Pire encore, cette saison (comme la précédente), le PSG s’est fait sortir par le Real Madrid dès les 8es de finale. Mais faut-il forcément parler d’échec lorsque l’on est éliminé par le double tenant du titre et indéniable l’une des meilleures équipes d’Europe ? Pour Pierre Ménès, journaliste sportif, toutes ces polémiques autour du fonctionnement du club n’aurait pas vu le jour si le PSG avait eu un tirage aussi clément que le Bayern, qui a fini derrière Paris lors de la phase de groupes.

« Ils ont dépensé 400M€ et ils échouent en huitième de finale, contre le Real. C’est sûr qu’en ayant le tirage du Bayern, qui était dans sa poule, ils seraient tombés sur Besiktas en huitième… et le FC Séville en quart de finale. Et on n’aurait pas le même discours. Et on n’aurait pas ce même discours sur le fonctionnement du club. Ils sont tellement taillés… Je ne crois pas que ce soit le fonctionnement du PSG qui a fait marquer Ronaldo. Après, avec l’effectif qu’ils ont… et le pognon investi, c’est la moindre des choses qu’ils gagnent tout en France. »

Il faut aussi un peu de chance pour remporter la LDC.

Le PSG avait assuré la 1ere place de son groupe au dépend du Bayern pour éviter de tomber contre un gros club dès les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, c’est raté. Paris s’est retrouvé opposé au grand Real, qui a fini 2e de sa poule derrière Tottenham. On en vient à penser que la 2e place était préférable, puisque le club allemand a hérité du Besiktas et s’en est facilement défait. Avec le même parcours, Paris serait beaucoup moins critiqué aujourd’hui. Pourtant il aurait affronté un adversaire de bien plus faible qualité…ce qui serait tout de même rappelé souvent par les journalistes.

Cependant, même si on entend aussi souvent, parce qu’il y a une part de vrai, qu’il faut battre tout le monde pour remporter la Coupe aux Grandes Oreilles, il est préférable de rencontrer les cadors européens le plus tard possible. Le PSG n’a pas eu cette chance. Certes, il doit progresser pour être capable de franchir cette étape. Mais perdre contre le Real Madrid n’a rien de dramatique. Ce serait bien moins grave en quart ou demi-finale. Aussi, on ne peut pas oublier que la blessure de Neymar (attaquant de 26 ans) est un grand coup de malchance qui a une influence importante. Si c’était Ronaldo et non le Brésilien qui avait été forfait au retour, le match aurait eu un tout autre visage.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG