Autour du PSG

Ménès : « Un match hors norme »

Pierre Ménès "le PSG a atomisé Toulouse au Parc", Cavani n'a réussi "que le contrôle anti-dopage"
Publie le 26/02/2012 a 11:51



  • Pierre Ménès, consultant lors du Canal Football Club, est revenu via son blog personnel sur la rencontre de ce samedi soir opposant l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain (4-4) lors de la 25ème journée de Ligue 1. Et pour l’ancien chroniqueur de 100% Foot, cette rencontre, qui a été d’une grande qualité et intensité, peut avoir le titre du match de l’année.

    « On emploie assez souvent l’expression « match de l’année » dès qu’on a droit à un score un peu extravagant. Le Lille-Bordeaux (4-5) en est un exemple récent. Pour le Lyon-PSG d’hier soir en revanche, j’estime que ce titre est pleinement mérité. Car au-delà des huit buts – dont certains superbes – qui ont rythmé le scénario à rebondissements de ce choc, la qualité de jeu et l’intensité étaient énormes. A Paris, le retour de Pastore a poussé Ancelotti à troquer son sapin contre un 4-4-2 plus offensif, mais c’est l’OL qui a le mieux débuté ce match. Et pourtant, c’est Paris qui va ouvrir le score grâce à une jolie combinaison Ménez-Hoarau sur coup-franc. Va s’en suivre une grosse période parisienne avant que le match ne bascule dans la folie pure. En cinq minutes, Lyon va totalement retourner la situation. Et de quelle façon… Montagne humaine Volée de Gomis à bout portant, reprise du tibia de Lisandro dans la lucarne et demi-volée stratosphérique de Bastos dans la même lucarne. Paris est KO debout mais va être relevé par Gonalons, dont la faute aussi stupide qu’inutile sur Nene va permettre au Brésilien de marquer son premier but de la saison à l’extérieur et au PSG de croire encore à un possible retour. A la reprise, Paris va prendre les choses en main mais c’est l’OL qui va enfoncer le clou en marquant un 4e but, le 3e sur corner. Le moment que va choisir Ancelotti pour faire trois changements consécutifs, dont l’entrée de Ceara qui va marquer dès son entrée en jeu et relancer le suspense. A partir de là, les Parisiens vont pilonner la cage de Lloris, qui va sauver les siens sur une reprise écrasée de Nene et aura la réussite de voir Bodmer expédier dans la tribune un ballon repoussé. Le même Bodmer qui va se rattraper cinq minutes plus tard en servant Hoarau pour le but de l’égalisation, dans la dernière minute du match. Le PSG perd sa première place, mais ne perd toujours pas et, avec ce genre de retour, renforce sa dynamique de groupe à l’image de la montagne humaine formée par l’ensemble des joueurs après l’égalisation d’Hoarau. Un dénouement cruel pour l’OL, mais pas illogique sur la physionomie du match. Il faut être sacrément tordu… Un dernier mot pour finir sur la « polémique » déclenchée par ma position sur le profil défensif d’Ancelotti. Bien évidemment, la concurrence m’est tombée dessus, on a parlé de « guerre des chaînes », que je descendrais en flammes le technicien italien parce qu’il bosse pour le club détenu par le même propriétaire que celui de la chaîne concurrente de celle pour laquelle je bosse (Al-Jazira-Canal, vous suivez ?)… Non, mais sans déconner : il faut être sacrément tordu – et je reste poli – pour imaginer que mon opinion puisse être influencée par ce genre de considérations. C’est vraiment mal me connaître et vous qui me lisez régulièrement, vous êtes bien placés pour savoir que ce que je dis ou écrit est toujours l’exact reflet de ma pensée, indépendamment de toute. Bref, ce n’est certainement pas ce match qui va me faire changer d’avis : Paris n’a absolument pas besoin de jouer avec trois milieux défensifs pour être meilleur défensivement. La meilleure preuve étant que le PSG a pris trois de ses quatre buts sur coups de pied arrêtés et n’a pas concédé énormément d’occasions dans le jeu. Au final, malgré la perte de la 1ère place, les sourires étaient plus sur les visages des Parisiens que sur ceux des Lyonnais, dont la frustration les a poussés à contester la durée du temps additionnel pour expliquer le résultat. Mais de toute façon, les sourires les plus francs étaient sans aucun doute sur les visages de ceux qui ont vu ce match hors norme. Si on pouvait en avoir des comme ça un petit peu plus souvent… »

    Publie le 26/02/2012 a 11:51

    Ménès : « Un match hors norme »

    Pierre Ménès, consultant lors du Canal Football Club, est revenu via son blog personnel sur la rencontre de ce samedi soir opposant l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain (4-4) lors de la 25ème journée de Ligue 1. Et pour l’ancien chroniqueur de 100% Foot, cette rencontre, qui a été d’une grande qualité et intensité, peut avoir le titre du match de l’année.

    « On emploie assez souvent l’expression « match de l’année » dès qu’on a droit à un score un peu extravagant. Le Lille-Bordeaux (4-5) en est un exemple récent. Pour le Lyon-PSG d’hier soir en revanche, j’estime que ce titre est pleinement mérité. Car au-delà des huit buts – dont certains superbes – qui ont rythmé le scénario à rebondissements de ce choc, la qualité de jeu et l’intensité étaient énormes. A Paris, le retour de Pastore a poussé Ancelotti à troquer son sapin contre un 4-4-2 plus offensif, mais c’est l’OL qui a le mieux débuté ce match. Et pourtant, c’est Paris qui va ouvrir le score grâce à une jolie combinaison Ménez-Hoarau sur coup-franc. Va s’en suivre une grosse période parisienne avant que le match ne bascule dans la folie pure. En cinq minutes, Lyon va totalement retourner la situation. Et de quelle façon… Montagne humaine Volée de Gomis à bout portant, reprise du tibia de Lisandro dans la lucarne et demi-volée stratosphérique de Bastos dans la même lucarne. Paris est KO debout mais va être relevé par Gonalons, dont la faute aussi stupide qu’inutile sur Nene va permettre au Brésilien de marquer son premier but de la saison à l’extérieur et au PSG de croire encore à un possible retour. A la reprise, Paris va prendre les choses en main mais c’est l’OL qui va enfoncer le clou en marquant un 4e but, le 3e sur corner. Le moment que va choisir Ancelotti pour faire trois changements consécutifs, dont l’entrée de Ceara qui va marquer dès son entrée en jeu et relancer le suspense. A partir de là, les Parisiens vont pilonner la cage de Lloris, qui va sauver les siens sur une reprise écrasée de Nene et aura la réussite de voir Bodmer expédier dans la tribune un ballon repoussé. Le même Bodmer qui va se rattraper cinq minutes plus tard en servant Hoarau pour le but de l’égalisation, dans la dernière minute du match. Le PSG perd sa première place, mais ne perd toujours pas et, avec ce genre de retour, renforce sa dynamique de groupe à l’image de la montagne humaine formée par l’ensemble des joueurs après l’égalisation d’Hoarau. Un dénouement cruel pour l’OL, mais pas illogique sur la physionomie du match. Il faut être sacrément tordu… Un dernier mot pour finir sur la « polémique » déclenchée par ma position sur le profil défensif d’Ancelotti. Bien évidemment, la concurrence m’est tombée dessus, on a parlé de « guerre des chaînes », que je descendrais en flammes le technicien italien parce qu’il bosse pour le club détenu par le même propriétaire que celui de la chaîne concurrente de celle pour laquelle je bosse (Al-Jazira-Canal, vous suivez ?)… Non, mais sans déconner : il faut être sacrément tordu – et je reste poli – pour imaginer que mon opinion puisse être influencée par ce genre de considérations. C’est vraiment mal me connaître et vous qui me lisez régulièrement, vous êtes bien placés pour savoir que ce que je dis ou écrit est toujours l’exact reflet de ma pensée, indépendamment de toute. Bref, ce n’est certainement pas ce match qui va me faire changer d’avis : Paris n’a absolument pas besoin de jouer avec trois milieux défensifs pour être meilleur défensivement. La meilleure preuve étant que le PSG a pris trois de ses quatre buts sur coups de pied arrêtés et n’a pas concédé énormément d’occasions dans le jeu. Au final, malgré la perte de la 1ère place, les sourires étaient plus sur les visages des Parisiens que sur ceux des Lyonnais, dont la frustration les a poussés à contester la durée du temps additionnel pour expliquer le résultat. Mais de toute façon, les sourires les plus francs étaient sans aucun doute sur les visages de ceux qui ont vu ce match hors norme. Si on pouvait en avoir des comme ça un petit peu plus souvent… »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. yacine on 26 février 2012 at 16:35 said:

      Carlo ancelotti a fait un coaching très très fort, faire sortir deux élément important de ton équipe alors qu’on n’es mener 4-2, faut le faire, c’est pas n’importe quelle entraîneur qui prendrai se risque, et au final sa paye but de ceara, passe décisif de bodmer pour hoareau

    2. nene me fait penser a un certain ravanelli plein de simulation

      • magic nene on 26 février 2012 at 15:32 said:

         dégage

      • suis pas ok sur le coté simulation, il tombe parfois alors qu’il pourrait rester debout et il en rajoute… mais souvent il y a contact…. ravanelli tombait sans qu’on le touche dc différent qd meme :) 

        • PatrickMazzucotelliChellouf on 26 février 2012 at 22:50 said:

          c’est clair que nene en rajoute de temps en temps mais la majeure partie des fautes qu’il subit sont réelles et souvent dangereuses pour le joueurs donc il a peut être raison d’en rajouter.

          • magic nene on 26 février 2012 at 23:34 said:

             mais vous rigolez ou quoi,nene est le joueur qui prend le plus de coups dans ce championnat surtout vs lyon avec gonalons et réveillère et lille avec debuchy,oui il peut en rajouter mais allez voir l’état de ses mollets,ses chevilles à la fin du match,vous comprendrez.

        • magic nene on 26 février 2012 at 23:34 said:

           ravanelli est une ordure,ce mec se faisait des croche pied lui même,aucun rapport.

    3. ils sont content ils vont finir champion mais non rien montrer

      • magic nene on 26 février 2012 at 15:32 said:

         vas jouer à la ldc sur ta play.

      • Tribune Paris on 26 février 2012 at 15:39 said:

        Sois objectif, le jeu hier était parisien. On le dit quand on prend une raclée au vélodrome mais il faut un peu d’objectivité lorsqu’on démonte Lyon à Gerland

    4. sanpris on 26 février 2012 at 15:02 said:

      que viennent faire les femmes des joueurs la dedans !!!j imagine paris en ligue des champions l année prochaine!franchement la meme chose qu en europa cette année!les emirs peuvent encore chrachée des petros  dollars!!le barça,le real, ect….sont tranquilles pour un moment !!!mdr !une grande equipes qui fait !3 matches nuls de suite!!qui en prend 6 en 2 matches!!c est de la chanceça!!mdr!!montpellier sera champion!!!

      • PatrickMazzucotelliChellouf on 26 février 2012 at 22:52 said:

        qu’est ce que tu racontes là!!!!! j’ai relus 3 fois ton message et honnêtement j’ai rien compris de ce que tu as raconté.

    5. Kress93 on 26 février 2012 at 14:26 said:

      je vais me repeter, mais hier je le redis , on a jouez un lyon de cocu, avec ce match ils nous prouve encore que leurs femmes leurs font des coses ds le dos. desoler de me repeter, mais j’ai vu encore tout le match de paris comme toutes les fois, et paris etait au dessus de lyon qui a jouez en contre, la chance c’est ce qui va sauver ses equipes, mais heureusement  pour nous, la chance tourne, et qd elle tourneras se seras des 4-0 qu’on leurs mettras .
      PANAME toujours PANAME.

    6. magic nene on 26 février 2012 at 14:03 said:

       AU passage à l’aller nice on les avait battus 2-1 au parc,montpellier on
      leur avait mis 3 et enfin lyon 2-0 au parc soit 9pts sur 9 possibles.
      Contre ces memes équipes,on en a pris que trois avec certes 2matches à l’extérieur,je dis ça je dis rien.

    7. la ou faut etre réaliste c est que paris malgré. tt s en sort bien sur leur match contre lyon montpellier et evian

    8. Soso Soso on 26 février 2012 at 13:22 said:

      ami marseillais et stephanois il y a bien peno sur néné? les lyonnais dite pas non parce ce que c’est votre équipe dite juste la verité

      • C clair certain oublie que la ligne fait parti de la surface et quand conséquence il y a péno indiscutable 

      • Forza PSG on 26 février 2012 at 13:52 said:

        Heu  … tu es sur un site du PSG !!! alors des marseillais ou des stéphanois tu va pas en trouver des masses ici … lool
        Sinon, même si tu n’as pas vu le match, tu as des vidéo sur le web qui trainent et tu te fais ton opinion, et si tu as vu le match tu sais déjà (la jambe que fauche Gonalon est dans la surface … fin de la discutions)

        • Soso Soso on 26 février 2012 at 13:55 said:

          wai désolé parce que les commentaire ressenble a  foot 01 wé j’ai vu le match pour moi il y a peno mais mon frere est lyonnais et il ma dit qu’il yavai coup franc

          • Forza PSG on 26 février 2012 at 14:25 said:

            Ben il est Lyonnais … et comme beaucoup de sup de toutes équipes il manque un poil d’objectivité !!!
            Ça peut se comprendre lol

    9. Dahleb on 26 février 2012 at 13:07 said:

      Pierre menés l homme qui a prouver ses connaissance et sa compétence du football a Reims.

    10. DeAndre1984 on 26 février 2012 at 12:53 said:

      Moi j’ai aimé se match, certes ce n’est qu’un match nul mais  je pense que le psg a mieux joué que les derniers match, maintenant on aura une série de 3 match facile sur le papier  ou on doit OBLIGATOIREMENT prendre 9 point.Montpellier va craquer un moment ou un autre et je suis sur qu’il ne gagnerons pas a Dijon.

      • magic nene on 26 février 2012 at 12:56 said:

         dis pas ça,vs bordeaux ils doivent jamais gagner et souhaiter quelque chose,ça porte la poisse,j’avais dit que lille gagnerait pas à sochaux ,que bordeaux ferait nul à montpellier …
        WAIT AND SEE allez paris

        • Oleole on 26 février 2012 at 13:02 said:

          Ils ont de la réussite Montpellier (aussi de la qualité), comme Lille la saison passée, et ca c’est un peu inquiétant. Maintenant il faut espérer qu’ils choppent la pression du fait qu’ils soient en tête

          • magic nene on 26 février 2012 at 13:06 said:

            comme avant la trève,ils vont perdre des points mais il faut gagner des matches car avec le rythme actuel 3nuls on sera meme pas en ldc,on fait du surplace.

    11. magic nene on 26 février 2012 at 12:46 said:

      au passage,le flamboyant montpellier a encore gagné 1-0 comme vs brest et nice
      c’est paris ou montpellier les plus spectaculaires hein ?

    12. psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:38 said:

      c contre les petites equipes qu’on sera champion   en fin je l’espere une place en LDC me convient si possible la 2eme :)

      • magic nene on 26 février 2012 at 12:45 said:

         pas moi,je veux le titre

        • ipareil le titre

          • magic nene on 26 février 2012 at 12:54 said:

             le spectacle on l’a eu avec kombouaré,maintenant des titres,je comprends pas toutes ces réactions positives,on a pas perdu ok,lyon laisse filer la ldc,basta,on se remobilise et hoarau l’a dit on arrête les conneries et on va le chercher ce titre.
            Je vous comprends pas ici,vous préférez faire des nuls spectaculaires que des victoires non maitrisées vs brest ou evian,bizarre la mebtalité de certains.

            • moi je le dis j aurai prefere 1 a o pour psg..mais bon si je dois parler du match je dois avouer j ai aimé ce match pour son spectacle..

            • LeParisienDu01 on 26 février 2012 at 14:02 said:

              Tu vas croire que je te harcèle mais tes commentaires me font vraiment réagir. Quand tu dis que tu ne comprends la mentalité de certains, est ce que tu te déplaces dans les stades, prends du temps, dépense une place pour te rendre au Parc ou à l’extérieur? Je ne te provoque pas, je veux juste que tu comprennes la fameuse mentalité de certains

            • magic nene on 26 février 2012 at 14:17 said:

               souvent au parc,jamais en déplacement,voila pour ma réponse.Supporter du psg mais pas ultra mais plus qu’accro;,laisse bé-tom.
              t’as pas à t’excuser aucun souci,moi je préfère gagner des matches même en jouant mal meme quand je suis au parc,ça me pose pas de problèmes,après le 0-0 vs lille j’étais content pourquoi parce qu’on leS laissait derrière et qu’il fallait pas perdre.
              ça fait trop longtemps qu’on attend un titre ,c’est l’année ou jamais.

            • magic nene on 26 février 2012 at 14:18 said:

              je comprends pas la mentalité de certains car beaucoup sont heureux de ce nul et critiquent quand on gagne sans la manière,voila ce que je comprends pas.

            • LeParisienDu01 on 26 février 2012 at 14:41 said:

              C’est vrai que ceux qui aiment le spectacle et kiffent l’Europa League, à pas comprendre!!!!
              Par contre, il faut être à l’extrême opposé. À la fin du match, j’étais partagé entre une joie extrême avec l’ambiance dans la tribune et les boules d’avoir perdu la 1ère place. Il faut juste rester patient.

            • magic nene on 26 février 2012 at 15:34 said:

               c’est clair en live,ça devait être tellement bon à lyon en plus.

        • LeParisienDu01 on 26 février 2012 at 13:57 said:

          Pour ça par contre, je suis complètement d’accord avec toi

    13. moi je me suis regalé…bon c est vrai j aurai preferé 1 a 0 pour paris mais c etait un match avec des buts du suspens de l intensité de la qualité…c est pas ce genre de matchs ou il faut raler c est contre nice ou des petites equipes chez qui on gagne pas…

    14. psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:30 said:

      a ne pas oublier toutes les equipes qui joue le psg joue le match de leur vieeeeee    a ske je sache on est toujours invaincu depuis un bon moment donc pour l’instant je prend skon peut prendre sans perdre. on a du caractères chose qu’on  avait pas AUPARAVANT 

      • magic nene on 26 février 2012 at 12:32 said:

         le quatuor lyonnais avait rien branlé depuis deux mois et hier ils jouaient une finale de ldc,pathétique ligue1,la volée de bastos,9fois sur 10 elle finit dans le virage,écœurant.

        • psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:36 said:

           c PARIS SA LES TRANSCENDE MAI TKT C JUSTE POUR CETTE ANNEE

          • magic nene on 26 février 2012 at 12:37 said:

             je sais mais ça fait pitié,vs le barça je peux comprendre  mais la c’est ridicule.

            • psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:42 said:

               dit toi dans se championnat tu as le psg   et les autres c tous contre le psg c comme sa c francais  mais bon on est la tkt paris il gere bien avc kombourè g jurer a 4-2  ctai fini il orai fait des choix défensif pour pas prendre une rouste avc ancelloti c le contraire  tout les choix kil a fais on était payant gameiro.céara.bodmer      sa c du coaching

            • magic nene on 26 février 2012 at 12:48 said:

               tout à fait le coaching d’ancelotti est très bon mais la compo de départ est peut etre pas équilibrée.
              Non mais je sais qu’on est seuls vs tous mais cette année il y en a qui font vraiment de la peine,on dirait que c’est vital de battre paris.

    15. psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:27 said:

      les ga une place en ligue des champion serait déja très bien donc chaque chose en son temps. 

    16. magic nene on 26 février 2012 at 12:15 said:

      je m’en fous du spectacle,hoarau a raison,on a déconné,avec des erreurs pareilles,on sera pas champions;

      • cosmopsg on 26 février 2012 at 12:39 said:

        Non mais faut arrêter un peu là, Lyon à 2 occaz et met 4 buts. Ils peuvent tenter 100 fois les mêmes gestes, ils ne les mettront plus jamais. On était supérieur aux lyonnais, ils ont eu du cul, on a eu une âme de guerrier. Match magnifique, comme on en voyait plus depuis un certain temps. C’est déjà super non? Le titre on verra ça plus tard, il faut savourer un peu le spectacle!

        • magic nene on 26 février 2012 at 12:49 said:

           je le redis, rien à foutre du spectacle,je veux des titres,l’an dernier on se régalait pas avec ak peut etre,arrêtons de perdre des points,il faut carton plein vs ajaccio caen et dijon.

          • LeParisienDu01 on 26 février 2012 at 13:55 said:

            Euh…. Cette façon de penser est peut être acceptable du point de vue d’un supporter qui suit les résultats sur Internet, à la radio… éventuellement à la télé.
            Mais quand tu fais le déplacement (des heures de route quand je monte au Parc ou après une grosse journée de boulot et une heure de route comme hier soir), tu prends quand même un réel plaisir à voir un match comme celui d’hier!

            • magic nene on 26 février 2012 at 14:02 said:

              je comprends ton point de vue mais quand je vais au parc,et bah tant que mon équipe gagne ça va,je déteste encaisser des buts comme sirigu,ça me met dans une rage.

            • magic nene on 26 février 2012 at 14:19 said:

               je vais au parc et pas que depuis cette année,supporter du psg mais pas ultra mais passionné,voila .

    17. magic nene on 26 février 2012 at 12:12 said:

      je n’ai pas aimé ce match,on aurait du gagner,on était supérieurs à lyon,on reste sur trois nuls,un rythme de relégable, les matches de babyfoot non merci,on est 2èmes,il faut faire carton plein.
      Je préfère un 1-0 moyen à brest qu’un 4-4,c’est horrible de prendre 4buts,c’est dur pour le coeur.

      • oOh ahh on 26 février 2012 at 12:28 said:

        ralalala qu’est ce qui faut pas lire .. ta rien retenu de positif dans ce match ??? moi jles kiffé ce match et si on avait gagné 5-4 sa aurais été le pompon .. mais bon jme contente bien de se nul vu la prestation de paris .. mate le golf si t’aime pas vibrer .. lol ton coeur se portera mieux XD ..

        • magic nene on 26 février 2012 at 12:33 said:

           le 4-4 j’aime pas,je veux gagner ,c’est pas du foot.
          Je préfère gagner sans la manière que faire des nuls.

          • psgsanglimite on 26 février 2012 at 12:35 said:

             c nul kan c toi qui méne mais kan t mené 2 fois et tu reviens jpe te dire pour le moral C BON T UN GUERRIER

            • magic nene on 26 février 2012 at 12:40 said:

               je sais que mentalement c’est comme une victoire,vs montpellier deja on arrache un point ,moi je regarde le classement et on avance pas ,trois nuls en trois matches.
              AU passage à l’aller nice on les avait battus 2-1 au parc,montpellier on leur avait mis 3 et enfin lyon 2-0 au parc soit 9pts sur 9 possibles.
              Contre ces memes équipes,on en a pris que trois avec certes 2matches à l’extérieur,je dis ça je dis rien.

        • magic nene on 26 février 2012 at 12:35 said:

           on a perdu notre première place,rien à battre du spectacle si on gagne pas,je préfère être médiocre et gagner que brillant et faire un nul.

      • Soso Soso on 26 février 2012 at 12:29 said:

         faut dire que c’etait lyon en face et ils on marqué presque dans toute leur action franche perso si paris joue comme il a joué hier il va mangé les petits

        • magic nene on 26 février 2012 at 12:33 said:

           oui soso lyon a eu une réussite incroyable,la volée de bastos jamais il la remet.

          • Soso Soso on 26 février 2012 at 12:38 said:

             bah 1 fois sur 1000 elle va dans les tribunes il on eut plus de chance que nous quand j’entend mon frere (lyonnais) qui me dit que lyon meritai + que nous je pense pas on a raté nos ocaz franche et eux les on mise ce match aurait pu se finir a 7-5

    18. Ronnie on 26 février 2012 at 11:55 said:

      L’un des meilleurs copiés-collés de l’histoire de ParisTeam.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Marco Verratti revient sur l'échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Marco Verratti revient sur l’échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Club

    Marco Verratti, milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du magazine officiel du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Ménès : « Un match hors norme »

    Pierre Ménès "le PSG a atomisé Toulouse au Parc", Cavani n'a réussi "que le contrôle anti-dopage" <Autour du PSG , Interviews

    Pierre Ménès, consultant lors du Canal Football Club, est revenu via son blog personnel sur la rencontre de ce samedi soir opposant l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain (4-4) lors de la 25ème journée de Ligue 1. Et pour l’ancien chroniqueur de 100% Foot, cette rencontre, qui a été d’une grande qualité et intensité, peut avoir le titre du match de l’année.

    « On emploie assez souvent l’expression « match de l’année » dès qu’on a droit à un score un peu extravagant. Le Lille-Bordeaux (4-5) en est un exemple récent. Pour le Lyon-PSG d’hier soir en revanche, j’estime que ce titre est pleinement mérité. Car au-delà des huit buts – dont certains superbes – qui ont rythmé le scénario à rebondissements de ce choc, la qualité de jeu et l’intensité étaient énormes. A Paris, le retour de Pastore a poussé Ancelotti à troquer son sapin contre un 4-4-2 plus offensif, mais c’est l’OL qui a le mieux débuté ce match. Et pourtant, c’est Paris qui va ouvrir le score grâce à une jolie combinaison Ménez-Hoarau sur coup-franc. Va s’en suivre une grosse période parisienne avant que le match ne bascule dans la folie pure. En cinq minutes, Lyon va totalement retourner la situation. Et de quelle façon… Montagne humaine Volée de Gomis à bout portant, reprise du tibia de Lisandro dans la lucarne et demi-volée stratosphérique de Bastos dans la même lucarne. Paris est KO debout mais va être relevé par Gonalons, dont la faute aussi stupide qu’inutile sur Nene va permettre au Brésilien de marquer son premier but de la saison à l’extérieur et au PSG de croire encore à un possible retour. A la reprise, Paris va prendre les choses en main mais c’est l’OL qui va enfoncer le clou en marquant un 4e but, le 3e sur corner. Le moment que va choisir Ancelotti pour faire trois changements consécutifs, dont l’entrée de Ceara qui va marquer dès son entrée en jeu et relancer le suspense. A partir de là, les Parisiens vont pilonner la cage de Lloris, qui va sauver les siens sur une reprise écrasée de Nene et aura la réussite de voir Bodmer expédier dans la tribune un ballon repoussé. Le même Bodmer qui va se rattraper cinq minutes plus tard en servant Hoarau pour le but de l’égalisation, dans la dernière minute du match. Le PSG perd sa première place, mais ne perd toujours pas et, avec ce genre de retour, renforce sa dynamique de groupe à l’image de la montagne humaine formée par l’ensemble des joueurs après l’égalisation d’Hoarau. Un dénouement cruel pour l’OL, mais pas illogique sur la physionomie du match. Il faut être sacrément tordu… Un dernier mot pour finir sur la « polémique » déclenchée par ma position sur le profil défensif d’Ancelotti. Bien évidemment, la concurrence m’est tombée dessus, on a parlé de « guerre des chaînes », que je descendrais en flammes le technicien italien parce qu’il bosse pour le club détenu par le même propriétaire que celui de la chaîne concurrente de celle pour laquelle je bosse (Al-Jazira-Canal, vous suivez ?)… Non, mais sans déconner : il faut être sacrément tordu – et je reste poli – pour imaginer que mon opinion puisse être influencée par ce genre de considérations. C’est vraiment mal me connaître et vous qui me lisez régulièrement, vous êtes bien placés pour savoir que ce que je dis ou écrit est toujours l’exact reflet de ma pensée, indépendamment de toute. Bref, ce n’est certainement pas ce match qui va me faire changer d’avis : Paris n’a absolument pas besoin de jouer avec trois milieux défensifs pour être meilleur défensivement. La meilleure preuve étant que le PSG a pris trois de ses quatre buts sur coups de pied arrêtés et n’a pas concédé énormément d’occasions dans le jeu. Au final, malgré la perte de la 1ère place, les sourires étaient plus sur les visages des Parisiens que sur ceux des Lyonnais, dont la frustration les a poussés à contester la durée du temps additionnel pour expliquer le résultat. Mais de toute façon, les sourires les plus francs étaient sans aucun doute sur les visages de ceux qui ont vu ce match hors norme. Si on pouvait en avoir des comme ça un petit peu plus souvent… »

    By
    @
    OTER ?>