Restez connectés avec nous
Pierre Ménès : Ibrahimovic, avant le critiquer "essayez simplement d’avoir au moins 10% de son talent"

Autour du PSG

Ménès : « Un très grave échec »

Suite à la victoire du PSG face à Bilbao, Pierre Ménès est comme d’habitude revenu sur la rencontre et donc sur cette élimination de l’Europa League. Le célèbre consultant estime que cet échec est très dommageable pour le PSG, qui avait l’occasion de se montrer sur la scène européenne, face à des grands clubs comme Manchester United, Manchester City ou Porto.

« Alors sur le match, que dire ? Déjà, que Kombouaré avait aligné une équipe mixte. Et ça s’est vu d’entrée avec ce but qui a cueilli les Parisiens à froid. Après, on a vu un PSG que je qualifierais de « classique ». C’est-à-dire assez moyen mais capable d’accélérations soudaines. Un PSG qui joue par à-coups. Pastore, que j’ai trouvé un peu mieux que ces dernières semaines, a alors égalisé avant que Bodmer ne donne l’avantage à son équipe d’une jolie tête décroisée. Les Espagnols vont pourtant répliquer d’une belle frappe de 25 mètres signée Lopez. Mais pour le coup, il profite d’un trou béant dans l’axe où pas un seul milieu défensif parisien ne vient défendre. Et puis il y a cette fin de match rocambolesque avec un premier pénalty raté par Nene, un csc de Perez, et un second péno transformé par Hoarau, dont c’était la rentrée. Voilà : le PSG a marqué quatre buts et gagné ses trois matchs à domicile. Ca, c’est pour la partie positive de l’histoire. Ce qu’on retiendra surtout, c’est que cette élimination en phase de poule est un très grave échec pour le club de la capitale. Surtout dans un groupe aussi faiblard ! Et surtout vu le plateau que va réserver la Ligue Europa en seizièmes de finale. Pour des Qatari qui essaient de promouvoir leur image, voir Porto, United ou City au Parc, ça aurait eu un peu de gueule. Bilan : la trêve n’est pas encore là que Paris a déjà vu deux de ses objectifs s’évanouir. Voilà qui va fragiliser encore un peu plus un Kombouaré qui marche sur un fil depuis des semaines. Plus que jamais, le championnat va devenir vital pour Paris, qui doit absolument décrocher une place directement qualificative pour la Ligue des Champions. Ce qui sera la moindre des choses. Un long chemin qui commence dimanche avec la réception de Lille au Parc », a longuement résumé Ménès, qui sait que le PSG n’aura absolument pas le droit à l’erreur en championnat et donc face à Lille, dimanche, sous peine d’inquiéter grandement ses propriétaires.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG