Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Michel parle à ses joueurs Twitter "points et prestige" sont "mis en jeux"

Autour du PSG

Michel a aimé la réaction du PSG et de Blanc pour Aurier

Michel a particulièrement apprécié la réaction de son homologue parisien au sujet de l’affaire Aurier.

Ces derniers jours, bon nombre de personnalités du monde du sport ont été amenées à réagir sur les propos tenus par Serge Aurier. Après Noah, Galtier, Sagnol et consorts, c’était autour de Michel de s’exprimer. Lors de sa conférence de presse, ce vendredi après-midi, l’entraineur marseillais est revenu sur l’affaire Aurier et il n’a pas manqué de saluer la réaction de Laurent Blanc et du Paris Saint-Germain :

« Pour un entraîneur, il s’agit d’une situation particulièrement délicate. Il est difficile de contrôler ce genre de dérapages, avec des jeunes joueurs qui ne savent pas jusqu’où ils peuvent aller. Cette histoire ne m’a pas plu, mais j’ai aimé deux choses. La première, c’est la réponse de Laurent Blanc, il a rappelé que c’est lui qui avait donné l’opportunité à Aurier de venir au Paris-SG, et que cette génération devait réfléchir avant d’agir, de faire ce type de déclarations, et de passer son temps à s’excuser. Ensuite, j’ai apprécié la réaction du Paris-SG, qui a valorisé son entraîneur, et défendu ce qu’il est : l’image du club. Il faut être très clair, très ferme par rapport à de tels propos.»

Le technicien espagnol a, par la suite, confessé avoir du mal à s’adapter à cette nouvelle génération de footballeurs :

«Des joueurs sortent la nuit, dorment trop le matin, ont des accidents de voiture, mangent mal, s’entraînent correctement mais sans plus, ne se donnent pas à fond… Etre entraîneur, c’est aussi travailler sur tous ces aspects-là, et pas seulement faire la composition du dimanche. J’essaie de me rapprocher de ces jeunes joueurs, de comprendre cette génération de footballeurs, mais je crois qu’ils ne comprennent pas complètement ce qu’un vrai professionnel doit être, 24 heures sur 24.»

Michel n’est pas le premier et certainement pas le dernier entraineur à remettre en cause le professionnalisme de cette nouvelle génération de footballeurs. L’affaire Aurier met en lumière un problème de fond et démontre une nouvelle fois qu’il est urgent de réformer et d’adapter un système de formation aujourd’hui désuet.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG