Autour du PSG

Nasser Al-Khelaïfi « Il n’y a pas d’affaire », indique son avocat Francis Szpiner

Nasser Al-Khelaïfi Il n'y a pas d'affaire, indique son avocat Francis Szpiner
Publie le 19/10/2017 a 17:15



  • Le 25 octobre prochain, Nasser Al-Khelaïfi sera entendu par la justice suisse dans le cadre des soupçons de corruption pour l’attribution de droits TV de Coupe du Monde. A moins d’une semaine de cette audition, Maître Francis Szpiner, avocat du président du Paris Saint-Germain et de beIN Media Group, a fait le point auprès des médias. Des propos relayés par L’Equipe.

    « Au départ, on nous proposait de nous expliquer devant le parquet national financier, à la demande des autorités suissesPour gagner du temps, nous avons préféré directement le faire devant le Procureur suisse. Nous avons donc sollicité les autorités suisses pour être entendus le plus vite possible, à une date qui convienne à toutes les parties.

    ‘il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030’

    Il n’y a pas d’affairell faut bien préciser, car dans l’esprit des gens ce n’est pas clair, qu’il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030 mais seulement de ceux d’une certaine région (Moyen-Orient et Afrique du Nord) où beIN est sans réelle concurrence et pour lesquelles elle a donné le meilleur prix possible à la FIFA. Il y a eu beaucoup de bruit autour de ce dossier. Sûrement trop. »

    Du côté de Nasser Al-Khelaïfi et de son entourage, on continue donc d’afficher de la sérénité et de la confiance. Il faut dire que les arguments ont du sens et il semble aujourd’hui que cette affaire est bien moins dangereuse que l’on a pu le croire à son apparition. Mais il faut tout de même garder une certaine prudence jusqu’au dénouement de ce dossier. On a envie de croire à l’innocence du président du PSG, qui est ici jugé pour son activité son rôle à beIN. Sauf que ce n’est pas si simple. De toute façon, c’est surtout le Parquet suisse qui devra être convaincu. Pour le moment, on peut croire que ce dossier pourra être tranquillement oublier dans les prochains mois.

    Publie le 19/10/2017 a 17:15

    Nasser Al-Khelaïfi « Il n’y a pas d’affaire », indique son avocat Francis Szpiner

    Le 25 octobre prochain, Nasser Al-Khelaïfi sera entendu par la justice suisse dans le cadre des soupçons de corruption pour l’attribution de droits TV de Coupe du Monde. A moins d’une semaine de cette audition, Maître Francis Szpiner, avocat du président du Paris Saint-Germain et de beIN Media Group, a fait le point auprès des médias. Des propos relayés par L’Equipe.

    « Au départ, on nous proposait de nous expliquer devant le parquet national financier, à la demande des autorités suissesPour gagner du temps, nous avons préféré directement le faire devant le Procureur suisse. Nous avons donc sollicité les autorités suisses pour être entendus le plus vite possible, à une date qui convienne à toutes les parties.

    ‘il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030’

    Il n’y a pas d’affairell faut bien préciser, car dans l’esprit des gens ce n’est pas clair, qu’il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030 mais seulement de ceux d’une certaine région (Moyen-Orient et Afrique du Nord) où beIN est sans réelle concurrence et pour lesquelles elle a donné le meilleur prix possible à la FIFA. Il y a eu beaucoup de bruit autour de ce dossier. Sûrement trop. »

    Du côté de Nasser Al-Khelaïfi et de son entourage, on continue donc d’afficher de la sérénité et de la confiance. Il faut dire que les arguments ont du sens et il semble aujourd’hui que cette affaire est bien moins dangereuse que l’on a pu le croire à son apparition. Mais il faut tout de même garder une certaine prudence jusqu’au dénouement de ce dossier. On a envie de croire à l’innocence du président du PSG, qui est ici jugé pour son activité son rôle à beIN. Sauf que ce n’est pas si simple. De toute façon, c’est surtout le Parquet suisse qui devra être convaincu. Pour le moment, on peut croire que ce dossier pourra être tranquillement oublier dans les prochains mois.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Non_ fa_una_grinza

       » car dans l’esprit des gens ce n’est pas clair, » bah malgré ces explications, ceux qui veulent défoncer le PSG ainsi que le Qatar continueront a écrire des conneries avant et après le « verdict » ….

      • Verratti10

        on s’en fout il se passera rien au final.
        Je suis plus inquiet pour notre fond de jeu

        • zanzibar_009

          4-0 sans fond de jeu, je n’ose imaginer avec un fond de jeu. :O

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSGCeltic - Leigh Griffiths Ils sont favoris pour remporter la compétition

    PSG/Celtic – Leigh Griffiths « Ils sont favoris pour remporter la compétition »

    Adversaires

    Mercredi prochain, le Paris Saint-Germain reçoit le Celtic Glasgow au Parc des Princes (coup d’envoi à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Benarbia "Si Cavani se blesse cette saison, le PSG n’a pas d’avant-centre""
    2 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    Nasser Al-Khelaïfi « Il n’y a pas d’affaire », indique son avocat Francis Szpiner

    Nasser Al-Khelaïfi Il n'y a pas d'affaire, indique son avocat Francis Szpiner <Autour du PSG

    Le 25 octobre prochain, Nasser Al-Khelaïfi sera entendu par la justice suisse dans le cadre des soupçons de corruption pour l’attribution de droits TV de Coupe du Monde. A moins d’une semaine de cette audition, Maître Francis Szpiner, avocat du président du Paris Saint-Germain et de beIN Media Group, a fait le point auprès des médias. Des propos relayés par L’Equipe.

    « Au départ, on nous proposait de nous expliquer devant le parquet national financier, à la demande des autorités suissesPour gagner du temps, nous avons préféré directement le faire devant le Procureur suisse. Nous avons donc sollicité les autorités suisses pour être entendus le plus vite possible, à une date qui convienne à toutes les parties.

    ‘il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030’

    Il n’y a pas d’affairell faut bien préciser, car dans l’esprit des gens ce n’est pas clair, qu’il ne s’agit pas de tous les droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030 mais seulement de ceux d’une certaine région (Moyen-Orient et Afrique du Nord) où beIN est sans réelle concurrence et pour lesquelles elle a donné le meilleur prix possible à la FIFA. Il y a eu beaucoup de bruit autour de ce dossier. Sûrement trop. »

    Du côté de Nasser Al-Khelaïfi et de son entourage, on continue donc d’afficher de la sérénité et de la confiance. Il faut dire que les arguments ont du sens et il semble aujourd’hui que cette affaire est bien moins dangereuse que l’on a pu le croire à son apparition. Mais il faut tout de même garder une certaine prudence jusqu’au dénouement de ce dossier. On a envie de croire à l’innocence du président du PSG, qui est ici jugé pour son activité son rôle à beIN. Sauf que ce n’est pas si simple. De toute façon, c’est surtout le Parquet suisse qui devra être convaincu. Pour le moment, on peut croire que ce dossier pourra être tranquillement oublier dans les prochains mois.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>