Restez connectés avec nous
Le Trophée des Champions 2017 devrait se jouer à Tanger, selon L'Equipe

Autour du PSG

Nedjari «le Paris-Saint-Germain se présente en monstre absolu»

Par l’intermédiaire de son blog sur le site Yahoo!, le journaliste Karim Nedjari a évoqué le nouveau visage du Paris Saint-Germain suite à sa victoire 4-1 face à l’Olympique Lyonnais, lors du Trophée des Champions.

«Le PSG a changé d’identité de jeu. Terminé les phases de conservation du ballon. Désormais, les Parisiens pratiquent un jeu plus direct et n’hésitent pas à toucher très vite leurs attaquants. A la perte du ballon, le pressing très haut rappelle le jeu pratiqué par Séville l’an passé. Le PSG cherche à étouffer l’adversaire dans son camp. Les latéraux n’hésitent pas à se projeter très vite aux avant-postes. Ainsi Kurzawa a été impliqué sur les trois premiers buts parisiens avant d’inscrire lui-même le quatrième.

La démonstration parisienne a été impressionnante quant on précisera que l’équipe de départ était privée de… dix titulaires potentiels : Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, Cavani, Maxwell, Meunier, Matuidi, Rabiot, Krychowiak et de Jesé, qui sera présenté lundi !! 

En s’offrant son dixième titre national d’affilée, le Paris-Saint-Germain se présente en monstre absolu qui va encore tout dévorer sur le sol français. C’est peut être ça, finalement, l’objectif caché de ce Trophée des Champions organisé dans un trou perdu. La Ligue de football professionnel ne voulait peut-être pas effrayer les autres clubs et préserver l’intérêt du spectacle. Oui, on préfère en rire…»

Le PSG est en quelque sorte métamorphosé par rapport à l’an passé, même s’il gagne toujours, sa manière de jouer est bien différente. Déjà Zlatan Ibrahimovic est parti, étant le joueur qui focalisait le plus d’attention, cette équipe pouvait paraître « vide ». Mais, bien au contraire, des joueurs comme Pastore ou Di Maria semblent épanouis, la modification du style de jeu y est aussi pour beaucoup. Les projections vers l’avant sont plus rapides, très précises, le pressing à la perte du ballon est important ce qui donne toujours un certain rythme au match.

La patte Unai Emery est déjà présente, le jeu est séduisant et les joueurs semblent tous répondre présents. Avec l’absence de plusieurs cadres, le PSG n’a fait qu’une bouchée d’un OL au complet et qui semblait avant le match déterminé à faire tomber l’ogre parisien. Forcément ce rendez-vous parfaitement réussi par les parisiens laisse présager de bonnes choses pour la saison à venir. Le club de la capitale semble déterminé et pourrait encore laisser que très peu de chances à ses adversaires et concurrents pour les différents titres nationaux.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG