Restez connectés avec nous
Noël Le Graët Cavani et Pastore Quand on a un statut comme ça, le joueur doit être à l'heure

Autour du PSG

Noël Le Graët « Cavani et Pastore ? Quand on a un statut comme ça, le joueur doit être à l’heure »

Toute la semaine, les médias français se sont intéressés aux retards à la reprise de l’entraînement du Paris Saint-Germain d’Edinson Cavani (buteur de 30 ans) et Javier Pastore (milieu offensif de 28 ans). Même Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, a été interrogé à ce sujet par Infosport. Il n’a pas voulu se mêler des affaires parisiennes, mais indiquent qu’il ne comprend pas le comportement des 2 Parisiens.

« Je vois mal Cristiano Ronaldo arriver en retard. Imaginons que 12 joueurs ne soient pas présents à la reprise à Paris. Dans ce cas, les matchs contre Rennes et Amiens n’ont pas lieu. Donc ça ne colle pas. Quand on a un statut comme ça, le joueur doit être à l’heure. Les petites histoires comme ‘ma sœur était malade’, parce que c’est souvent ça leur truc, je trouve que ce n’est pas très bien. Mais c’est au PSG de régler cette affaire. »

Les faits n’ont rien de terrible, mais la communication auraient pu être meilleure.

Il est indéniable que cette affaire a été plutôt gênante pour le PSG. Cela l’aurait été pour n’importe quel club, mais pour Paris, qui au centre de l’attention des médias et qui veut s’imposer parmi les plus grands, c’est un peu plus remarqué.

Cependant, ce n’est pas forcément les retards ou les raisons de ces derniers qui sont les plus gênants. Certes, il y a une exigence au plus haut niveau. Mais il est important aussi de ne pas oublier le côté humain. Les sportifs professionnels ont aussi le droit à un minimum de vie de famille, même si tout n’est pas possible non plus (louper un entraînement parce qu’une tante a un rhume, non). C’est ici plutôt le fait que le PSG n’apporte pas de certitude ou d’éclaircissement qui a gêné. Surtout avec Thiago Silva qui se permet des sorties médiatiques et Javier Pastore qui dément ce qu’a affirmé son capitaine à son propos. Là, clairement, l’affaire aurait dû être mieux gérée.

Mais il faut garder à l’esprit qu’elle n’a forcément grand-chose de grave. D’ailleurs, si le PSG gagne ses prochains matchs on peut se douter qu’elle sera vite oubliée. Par contre, les médias n’oublieront pas d’y revenir et relancer un peu de polémique s’il y a une défaite. Au groupe parisien de montrer qu’il n’a pas été perturbé et qu’il faut rester concentré sur son jeu.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG