Restez connectés avec nous

Autour du PSG

OL/PSG – Le constat cinglant et alarmant de Vincent Duluc sur le PSG à l’approche de Man U

OL/PSG - Le constat cinglant et alarmant de Vincent Duluc sur le PSG à l'approche de Man U

Tombeur pour la première fois du PSG en Ligue 1 cette saison, l’Olympique Lyonnais savoure son succès en ce lendemain de choc (2-1, 23e journée de Ligue 1). Dans les colonnes de L’Équipe, Vincent Duluc a livré son ressenti dans son édito sur la courbe de forme du club parisien. Et il tire un constat : plus le temps passe et moins les hommes de Thomas Tuchel ne semblent prêts alors même que l’échéance face à Manchester United approche à grands pas. 

« Le PSG n’a pas réellement fait du temps son allié, sur le chemin de son objectif essentiel. Il n’est pas plus fort, ni plus prêt, qu’il ne l’était il y a deux mois, ou quatre mois, et il le serait plutôt moins, puisque Neymar n’est pas là. Alors que toutes les équipes cherchent à réduire l’aléatoire à l’approche du printemps, le PSG y parvient difficilement. Pour Neymar, il n’y est pour rien. »

« C’est comme si le club parisien se disait que cela devrait passer quand même. »

« Mais pour le reste, vu de loin, c’est comme si le club parisien se disait que cela devrait passer quand même. Or, le risque est constant, quand on se prive volontairement de Rabiot lorsque Verratti n’est pas là, quand on donne à son entraîneur un seul des deux milieux défensifs qu’il souhaitait, ou quand on espère que les autres sauront cacher les faillites défensives de Daniel Alves, par exemple. Mais on le sait, il n’y a pas de règle. Et le seul jour de vérité sonnera le mardi 12″, a écrit Vincent Duluc.

Bon on a l’habitude, dès que le Paris Saint-Germain fait une contre-performance tout est remis en question et rien ne va plus. Néanmoins, il serait bon de rester mesuré, même si Vincent Duluc ne dit pas que des bêtises dans son papier. Oui, clairement, il existe des manques à Paris et cela s’est vraiment fait ressentir ce dimanche soir. En point d’orgue de ce constat : le milieu de terrain totalement bricolé hier soir et qui n’a pas tenu le choc face à Tanguy Ndombélé et Oussem Aouar. Maintenant, en dehors de cela, et même si l’OL mérite sa victoire au final, sans un grand Anthony Lopes le PSG aurait certainement au moins recollé au score.

Alors que Marco Verratti revient tout juste de blessure et que Leandro Paredes va devoir encore s’acclimater, il reste encore des doutes sur ce que pourra produire le club de la capitale en terre mancunienne le 12 février prochain. Néanmoins, on garde une confiance totale en Thomas Tuchel et nul doute que ce revers lui permettra de peaufiner sa préparation en vu de ce rendez-vous de LDC.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG