Restez connectés avec nous
Olivier Létang se livre à propos de l'arrivée de Kluivert et sa démission du PSG

Anciens

Olivier Létang se livre à propos de l’arrivée de Kluivert et sa démission du PSG

Olivier Létang a démissionné en fin de saison dernière du poste de directeur sportif du Paris Saint-Germain après 4 saisons au club. Celui qui a d’abord été adjoint et terminé en directeur sportif sans vrai pouvoir d’action, notamment à cause de l’arrivée de Patrick Kluivert en directeur du football (parti aussi cet été), s’est confié dans L’Equipe. Létang se confie notamment sur l’arrivée du Neerlandais et sa relation avec lui, sans oublier d’expliquer sa démission.

« L’arrivée de Kluivert ? J’étais en famille, et j’ai été appelé un quart d’heure avant l’officialisation. On m’a dit que l’arrivée de Patrick n’était pas une bonne nouvelle pour moi et qu’une partie de mes missions allaient être couvertes par ce poste de directeur du football.

Notre relation ? Dans le football, il y a un décalage énorme entre l’image publique et ce qui se passe réellement dans les clubs. Pendant dix mois, des gens ont essayé de colporter l’information que Patrick et moi ne nous entendions pas alors que notre relation était bonne. C’est quelqu’un de très bien, humainement. Quand on travaille dans une entreprise, les décisions prises doivent être assumées de façon solidaire. On peut avoir des désaccords en interne mais, publiquement, on doit protéger le club.

des prérogatives m’étaient enlevées, je ne pilotais plus le bateau…’

Pourquoi avoir démissionné ? J’avais beaucoup d’interrogations après l’été 2016, lorsque j’ai été informé au dernier moment de l’arrivée de Patrick Kluivert comme directeur du football. Ce fut une première situation compliquée à gérer. Les médias l’ont évoquée en disant que je n’étais pas pleinement satisfait, ce qui était vrai. On a malgré tout passé la saison. J’aime bien les choses claires en termes d’organisation, et ce n’était pas le cas. Je n’étais pas assez épanoui, donc je suis parti.

Pourtant j’étais passé directeur sportif principal ? C’est vrai que c’était assez surprenant. Dans les faits, j’étais le directeur sportif, tout le monde le savait. Mais là, des prérogatives m’étaient enlevées, je ne pilotais plus le bateau… Cela partait peut-être d’une bonne intention mais, au final, entre la nomination et l’organisation, dans les faits, je n’avais plus le contrôle de la situation. Or je pense toujours et d’abord au club, à l’institution. Je me suis mis à la disposition des personnes avec lesquelles je collaborais, sans jamais créer de problème, y compris lors de mon départ. »

Létang a donc été surpris par l’arrivée de Kluivert, ce qui est déjà un plutôt mauvais signe. Il est surprenant qu’un dirigeant puisse arriver dans le club sans qu’un autre soit prévenu. Surtout quand le rôle de l’arrivant va empiéter sur celui qui est déjà en place. Le PSG a peut-être manqué de savoir-faire et de classe là-dessus, mais il y a un aspect à soulever.

En effet, Kluivert a été un recrutement surprise pour à peu près tout le monde. Aucun média ne l’avait évoqué avant que cela soit officiel. Ce qui est très rare. Lorsque Létang a démissionné, le journaliste Didier Roustan a fait savoir que c’était un coup dur pour les médias puisqu’ils ont perdu « l’informateur »Il y a de quoi se poser des questions avec ce cas précis.

Une démission qui sembler aller à tout le monde.

Pour ce qui est du plus concret, on peut comprendre que Létang ait fini par démissionner. Visiblement, il n’avait plus un très grand rôle et ne se plaisait plus au club. C’est peut-être un peu ce que le PSG voulait, du moins qu’il ait moins de pouvoir. Et il ne semble pas qu’il ait été retenu. Avec le nouveau visage de la direction sportif (Antero Henrique en directeur sport, Scherrer Maxwell comme adjoint), et le bilan décevant de Létang déjà un peu dépassé par l’arrivée de Daniel Alves, on ne peut pas vraiment s’en plaindre.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens