Restez connectés avec nous
OM/PSG - Zubizarreta "La dimension globale d’un club n’enlève rien à son enracinement local"

Adversaires

OM/PSG – Zubizarreta “La dimension globale d’un club n’enlève rien à son enracinement local”

Ce soir, le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille se feront face, dans la cité phocéenne, pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. Juste avant cette rencontre, le directeur sportif olympien, Andoni Zubizarreta, a été invité à s’exprimer, pour le JDD, sur la rivalité existant entre ces deux entités du football français. Il estime que même si le PSG et l’OM appartiennent à deux propriétaires étrangers, cela n’enlève en rien l’authenticité du Classique du championnat de France. 

“Ce soir contre le PSG, une équipe plus riche et qui aligne plusieurs joueurs de renommée mondiale, notre premier objectif sera d’être à la hauteur. Le sens d’un choc français entre clubs passés sous pavillons américain et qatarien ? La dimension globale d’un club n’enlève rien à son enracinement local.

Que l’OM soit la propriété d’un Bostonien d’origine irlandaise et le PSG du Qatar n’efface pas la tradition’

Le Clasico Barça-Real aura plus d’audience en Chine qu’en Espagne mais le poumon du Barça reste ses milliers de socios. Que l’OM soit la propriété d’un Bostonien d’origine irlandaise et le PSG du Qatar n’efface pas la tradition. Les Allemands sont les seuls au monde à interdire la prise de contrôle d’un club par des investisseurs étrangers.”

On ne peut résumer un club à son propriétaire.

C’est un discours très juste et très pragmatique qui nous est livré par le directeur sportif marseillais. Des mots assez sages qui mettent bien en exergue la réalité du football moderne. Car oui, aujourd’hui, tous les plus grands clubs sont soit propriétés de riches étrangers, soit possèdent dans leurs actionnaires des fonds venus d’autres pays. Le football est aujourd’hui mondial et ceux qui ont de l’argent investissent de plus en plus dans le ballon rond.

Ce constat étant fait, on ne peut réduire une équipe de football à son propriétaire, comme aiment le faire certains opposants au PSG comme les Marseillais par exemple. En effet, s’ils aiment particulièrement pointer du doigt les Qataris, croyant ainsi frustrer les supporters parisiens et banaliser ses succès, ,le cœur d’un club reste la ville où il est implanté et surtout ses supporters et l’institution qui les fait vibrer matchs après matchs. Tous les clubs aujourd’hui sont cosmopolites : que ce soit les actionnaires, les joueurs ou les dirigeants.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires