Anciens

P. Blanc : « Si j’avais été extraordinaire… »

Publie le 27/05/2012 a 18:01



  • Pur produit du centre de formation du PSG, issu de la promotion 1985, Pablo Blanc n’est pas parvenu à percer dans le club de la capitale. Ni ailleurs.

    Il y a quatre ans, ce milieu de terrain défensif mettait un terme à sa carrière de joueur professionnel. La cause ? Un « ras le bol marqué, du milieu, des gens, du système, de l’état d’esprit pourri entre autre par l’argent », explique-t-il à nos confères Les Titis du PSG. Aujourd’hui, ce natif de Tours est devenu steward et a repris le football, au sein d’une formation amateur des Yvelines, Hardricourt.

    En intégrant le centre de formation des Rouge et Bleu, Pablo Blanc pouvait nourrir de belles ambitions sportives. C’est avec un regard lucide qu’il analyse son échec : « Je pense que mon profil de joueur était présent en équipe première. Par ailleurs, je pense que si j’avais été un joueur extraordinaire, je serai quand même passé pro. Il y a donc aussi une question de qualités même si  tout le monde sait que la part de chance est importante dans ce milieu. Un homme ou deux décident de te faire signer pro, pas plus. Pourtant lors de ma dernière année, je jouais tout le temps, même quand les pros descendaient en CFA. Je sortais de ma meilleure saison en 5 années de contrat, mais ça n’a pas suffit ».

    Au cours de son passage au PSG, Blanc aura tout de même eu l’occasion de s’entraîner quelques fois avec le groupe professionnel, « avec Ronaldinho, Rothen, Pauleta ». Malheureusement pour lui, son souvenir le plus marquant demeure sa « non signature de contrat pro le 2 mai 2005 ».

    Publie le 27/05/2012 a 18:01

    P. Blanc : « Si j’avais été extraordinaire… »

    Pur produit du centre de formation du PSG, issu de la promotion 1985, Pablo Blanc n’est pas parvenu à percer dans le club de la capitale. Ni ailleurs.

    Il y a quatre ans, ce milieu de terrain défensif mettait un terme à sa carrière de joueur professionnel. La cause ? Un « ras le bol marqué, du milieu, des gens, du système, de l’état d’esprit pourri entre autre par l’argent », explique-t-il à nos confères Les Titis du PSG. Aujourd’hui, ce natif de Tours est devenu steward et a repris le football, au sein d’une formation amateur des Yvelines, Hardricourt.

    En intégrant le centre de formation des Rouge et Bleu, Pablo Blanc pouvait nourrir de belles ambitions sportives. C’est avec un regard lucide qu’il analyse son échec : « Je pense que mon profil de joueur était présent en équipe première. Par ailleurs, je pense que si j’avais été un joueur extraordinaire, je serai quand même passé pro. Il y a donc aussi une question de qualités même si  tout le monde sait que la part de chance est importante dans ce milieu. Un homme ou deux décident de te faire signer pro, pas plus. Pourtant lors de ma dernière année, je jouais tout le temps, même quand les pros descendaient en CFA. Je sortais de ma meilleure saison en 5 années de contrat, mais ça n’a pas suffit ».

    Au cours de son passage au PSG, Blanc aura tout de même eu l’occasion de s’entraîner quelques fois avec le groupe professionnel, « avec Ronaldinho, Rothen, Pauleta ». Malheureusement pour lui, son souvenir le plus marquant demeure sa « non signature de contrat pro le 2 mai 2005 ».




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Bestflow

      Sans offense aucune a Pablo Blanc… l’actualité du foot ce dimanche devait vraiment etre pauvre !

    • psgteam vous pouvez pas aussi faire un article sur moi ? :)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du BarçaPSG

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du Barça/PSG

    Autour du PSG

    Konami, qui développe la série de jeux de simulation de football PES (concurrent de FIFA), a dévoilé ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    6 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Féminines – 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Actu Féminin

    Les joueuses de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek, Irene Paredes, Eve Perisset, Grace Geyoro ...

    Vidéos PSG

    P. Blanc : « Si j’avais été extraordinaire… »

    <Anciens , Autour du PSG

    Pur produit du centre de formation du PSG, issu de la promotion 1985, Pablo Blanc n’est pas parvenu à percer dans le club de la capitale. Ni ailleurs.

    Il y a quatre ans, ce milieu de terrain défensif mettait un terme à sa carrière de joueur professionnel. La cause ? Un « ras le bol marqué, du milieu, des gens, du système, de l’état d’esprit pourri entre autre par l’argent », explique-t-il à nos confères Les Titis du PSG. Aujourd’hui, ce natif de Tours est devenu steward et a repris le football, au sein d’une formation amateur des Yvelines, Hardricourt.

    En intégrant le centre de formation des Rouge et Bleu, Pablo Blanc pouvait nourrir de belles ambitions sportives. C’est avec un regard lucide qu’il analyse son échec : « Je pense que mon profil de joueur était présent en équipe première. Par ailleurs, je pense que si j’avais été un joueur extraordinaire, je serai quand même passé pro. Il y a donc aussi une question de qualités même si  tout le monde sait que la part de chance est importante dans ce milieu. Un homme ou deux décident de te faire signer pro, pas plus. Pourtant lors de ma dernière année, je jouais tout le temps, même quand les pros descendaient en CFA. Je sortais de ma meilleure saison en 5 années de contrat, mais ça n’a pas suffit ».

    Au cours de son passage au PSG, Blanc aura tout de même eu l’occasion de s’entraîner quelques fois avec le groupe professionnel, « avec Ronaldinho, Rothen, Pauleta ». Malheureusement pour lui, son souvenir le plus marquant demeure sa « non signature de contrat pro le 2 mai 2005 ».

    By
    @
    OTER ?>