Restez connectés avec nous
Pagliari Tite avait dit qu’il ne voyait pas Neymar dans une position de n°10...Il doit remercier Tuchel !

Autour du PSG

Pagliari « Tite avait dit qu’il ne voyait pas Neymar dans une position de n°10…Il doit remercier Tuchel ! »

Alors que la trêve internationale bat son plein, le Brésil va affronter ce soir l’Argentine en match amical à Djeddah dans l’ouest de l’Arabie Saoudite. Sans doute, c’est un matche auquel va participer Neymar, attaquant de 26 ans du Paris Saint-Germain. Au micro de d’Europe 1, Isabela Pagliari, correspondante du média Esporte Interativo à Paris, est revenue le nouveau positionnement de Brésilien en meneur de jeu. Dans lequel il a joué un morceau du match contre l’Arabie Saoudite (0-2).

“Neymar a joué la deuxième mi-temps contre l’Arabie Saoudite au milieu. C’est une information importante, car Tite avait dit qu’il ne voyait pas le joueur dans une position de n°10. Il pensait que Neymar devait toujours être à gauche. Je pense qu’il est plus à l’aise dans ce domaine. Il est désormais plus passeur que buteur en ce moment en sélection. Tite doit remercier Tuchel !”, a expliqué Pagliari.

Une très belle transformation.

Un nouveau vent a commencé à souffler sur toute l’équipe du PSG depuis l’arrivée du technicien allemand Thomas Tuchel cet été. Si aujourd’hui le PSG fait un sans-faute dans l’Hexagone (9 victoires en autant de matchs de Ligue 1), c’est en partie grâce à son travail. Avec notamment un superbe réveil et une progression réjouissante depuis la défaite 3-2 à Liverpool (1re journée de la phase de groupes de Ligue des Champions).

En plus d’une belle atmosphère dans le groupe et d’un grand travail, Tuchel amène de nouvelles choses tactiques : le pressing haut, les attaques rapides et la capacité à changer de système. Il faut aussi bien sûr citer le repositionnement de certains joueurs sur le terrain. Dont Neymar, passé d’ailier à meneur de jeu. Une position qui lui permet plus facile de participer au jeu. Ce qu’il fait extrêmement bien grâce à son excellente vision et sa qualité technique (dribbles et passes) hors du commun. De quoi créer des occasions et délivrer des passes décisives, sans oublier de marquer. Il a fallu aussi que Neymar adopte une mentalité plus collective pour remplir ce rôle à merveille. Tite peut y avoir contribué, mais l’influence de Tuchel est indéniable. Et on peut s’en réjouir à Paris comme au Brésil.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG