Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Papin : « Ibra, un type qui m’impressionne »

Grâce à ses débuts fracassants sous le maillot du PSG, Zlatan Ibrahimovic est bien parti pour marquer l’histoire du championnat français. Jean-Pierre Papin, autre grand buteur de l’histoire du football hexagonal, a commenté les débuts du géant suédois à Paris.

Avec déjà 5 buts au compteur en championnat, Ibrahimovic a démarré sur un rythme fou et Papin pense que l’attaquant parisien battra son score de 30 buts. Mais même s’il l’impressionne, il ne le voit pas devenir le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France en dépassant Josip Skoblar et ses 44 buts sous le maillot de l’OM. « Dans la saison, il aura forcément des creux avec quelques matchs sans but ou des blessures, voire des suspensions. Cela me paraît compliqué pour lui de tenir jusqu’au bout son rythme du début de saison. Certes, il a autour de lui une équipe énorme. Je crois qu’il dépassera mes 30 buts mais, les 44 de Skoblar, cela me semble compliqué. Mais c’est quand même un type qui m’impressionne. Je ne l’envie pas car j’avais d’autres qualités que lui. Mais c’est un gars puissant et costaud. Et c’est rare de voir un joueur de son gabarit posséder une telle facilité devant le but. C’est cette alliance entre puissance et finesse qui me plaît », a expliqué l’ancien buteur de l’équipe de France dans Le Parisien, lui qui a déjà rencontré Ibrahimovic de l’autre côté des Alpes. Oui, à Milan. Là-bas, il y a la culture des anciens et le souci de croiser les générations. Quand je l’ai rencontré, il savait parfaitement qui j’étais et ce que j’avais fait. Parce qu’en plus ce mec est sympa et respectueux de l’histoire de son sport. Qui peut rivaliser avec lui en France ? Personne. Il plane au-dessus de tout le monde. C’est un super professionnel. »

Enfin, Papin a donné le nom du joueur à qui Zlataln lui fait penser. « A Marco Van Basten, que j’avais côtoyé à Milan. Il a le même style de jeu que lui avec plus de force physique. Là où Ibrahimovic est fort aussi, c’est dans ses démarrages de course. Il fait la différence dès les premiers mètres. Et il a aussi pour lui cette énorme expérience du haut niveau qui va faire du bien à la L1. On n’avait pas eu un buteur de sa trempe en France depuis très longtemps. J’ai observé son dernier match à Bastia. Il est très intelligent dans ses déplacements. Et, quand il donne l’impression de se désintéresser du ballon, c’est pour surgir l’instant d’après », a observé l’ancien Marseillais, qui doit tout de même espérer que l’attaquant parisien ne sera pas aussi efficace face à l’OM, le 7 octobre prochain, lors du premier Clasico de la saison.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG