Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Le Parisien s’interroge: Cavani est-il meilleur qu’Ibrahimovic?

Cavani égale Pauleta pour le nombre de buts en Coupe de la Ligue et toutes compétitions confondues

Le football est un monde versatile, chaque jour, chaque match le démontre. On aime encenser ceux que l’on a brûlé auparavant, c’est ce que doit se dire Edinson Cavani (29 ans, attaquant du Paris Saint-Germain). Ainsi dans Le Parisien on s’interroge sur la possibilité que le Matador dépasse le record de buts de Zlatan Ibrahimovic (35 ans, attaquant de Manchester United) :

« Un jour ou l’autre, Edi battra le record de buts inscrits à Paris par Ibra. Mais pourra-t-on pour autant le considérer comme le meilleur des deux ? Le débat est ouvert.. Edison Cavani ne sera jamais Zlatan Ibrahimovic. N’affichera pas son charisme ni son ego, encore moins certains de ses vices, ni sa capacité à faire jouer les autres. Mais il est un domaine où l’Uruguayen rivalise avec le Suédois : le sens du but.

Cavani donne l’impression d’être un attaquant tout-terrain, capable de marquer quand son équipe domine ou subit légèrement. Zlatan a mis trois ans et trois mois pour égaler Pauleta. Cavani, lui, c’est trois ans et cinq mois. La performance du Matador est d’autant plus remarquable qu’il n’a pas exactement occupé l’axe pendant ses trois premières années au PSG même s’il est faux de dire qu’il évoluait sur un côté. »

Certes il n’est pas tout à fait exact de dire qu’il évoluait sur un côté mais on peut néanmoins affirmer que l’axe était réservé au géant suédois, mais surtout que le jeu de l’équipe était basé sur lui. Il aimantait les ballons et était l’atout numéro 1 du PSG. Il était aussi celui qui était très peu remplacé alors que Cavani l’était régulièrement. Il serait d’ailleurs intéressant de voir les temps de jeu de chacun.

Le Matador et Zlatan sont surtout deux joueurs au profil très diffférent.

Effectivement Cavani ne sera jamais Zlatan, si certains préfèreront le Suédois à l’Uruguayen, cela n’enlève rien à leurs qualités respectives, et clairement les 2 ont le sens du but. Cependant là où Ibrahimovic est axé sur la performance individuelle à travers l’expression collective de son équipe, Cavani s’insère totalement dans le collectif et trouve son épanouissement dans celui-ci.

Le but n’est pas de dire qu’Ibrahimovic pense d’abord à lui avant de penser à l’équipe mais disons que son égo surdéveloppé prend énormément de place sur et en dehors du terrain. Sa fameuse phrase « Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende » dit tout du personnage qu’il s’est construit. Pour autant il serait injuste de ne pas souligner les nombreuses passes décisives qu’il a distribué lors de son passage au PSG.

Cavani est lui un travailleur de l’ombre qui brille par ses buts, mais qui n’a pas la technique de son ancien compère de l’attaque, voilà pourquoi on dit souvent de lui qu’il est préférable qu’il frappe sans contrôle.

Alors quel est le meilleur entre les 2? C’est une question dont la réponse impose tellement de subjectivité qu’il est difficile d’y répondre. L’autre question que l’on peut se poser c’est pour Emery, valait-il mieux avoir Cavani ou Ibrahimovic dans son équipe? Chacun de nous a sa petite idée très précise de la réponse.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG