Autour du PSG

Pastore, le joueur parfait ?

Publie le 12/10/2011 a 16:00



  • En quelques semaines, notamment grâce à ses excellentes prestations, Javier Pastore est devenu le « chouchou » des supporters, du Parc, des journalistes et reste encore dans le cœur de ses anciens coéquipiers.

    Toujours souriant, talentueux à souhait, ne rechignant pas à la tâche, sensible à la pauvreté dans le monde…On se demande réellement si le prodige argentin n’est pas le joueur idéal, celui que toute équiperait rêverait d’avoir. En tout cas, partout où il passe, El Flaco ne laisse personne indifférent, comme ce fut le cas dans son ancien club d’Huracan, en Argentine.

    César Eduardo González Amais appelé plus brièvement César González, a eu l’occasion d’évoluer avec le milieu de terrain parisien pendant une saison (2008-2009). Un moment de sa carrière qui lui a permis de découvrir un joueur mais aussi un homme exceptionnel. « Pastore est un super joueur, très humble. C’est un grand Monsieur, avec un immense talent. En plus, il est très fidèle. Nous sommes d’ailleurs toujours restés en contact. On s’envoie des messages BBM sur notre Blackberry. Avec d’autres potes de Huracan, on a même monté un groupe que l’on appelle ‘tiki-tiki’. Nous avons tissé de vrais liens d’amitié », a t-il déclaré pour Olé.

    Si pour un footballeur, garder les pieds sur terre est très important, sous peine de rencontrer des difficultés, les qualités humaines peuvent permettre de conserver des amis, des fans et des admirateurs dans le monde entier. Et Javier Pastore semble l’avoir bien compris.

    Publie le 12/10/2011 a 16:00

    Pastore, le joueur parfait ?

    En quelques semaines, notamment grâce à ses excellentes prestations, Javier Pastore est devenu le « chouchou » des supporters, du Parc, des journalistes et reste encore dans le cœur de ses anciens coéquipiers.

    Toujours souriant, talentueux à souhait, ne rechignant pas à la tâche, sensible à la pauvreté dans le monde…On se demande réellement si le prodige argentin n’est pas le joueur idéal, celui que toute équiperait rêverait d’avoir. En tout cas, partout où il passe, El Flaco ne laisse personne indifférent, comme ce fut le cas dans son ancien club d’Huracan, en Argentine.

    César Eduardo González Amais appelé plus brièvement César González, a eu l’occasion d’évoluer avec le milieu de terrain parisien pendant une saison (2008-2009). Un moment de sa carrière qui lui a permis de découvrir un joueur mais aussi un homme exceptionnel. « Pastore est un super joueur, très humble. C’est un grand Monsieur, avec un immense talent. En plus, il est très fidèle. Nous sommes d’ailleurs toujours restés en contact. On s’envoie des messages BBM sur notre Blackberry. Avec d’autres potes de Huracan, on a même monté un groupe que l’on appelle ‘tiki-tiki’. Nous avons tissé de vrais liens d’amitié », a t-il déclaré pour Olé.

    Si pour un footballeur, garder les pieds sur terre est très important, sous peine de rencontrer des difficultés, les qualités humaines peuvent permettre de conserver des amis, des fans et des admirateurs dans le monde entier. Et Javier Pastore semble l’avoir bien compris.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Sami

      Plus que parfait ! Sa qu’y a de bien aussi, c’est que les autres joueurs n’ont pas envie de le casser, il a pas un comportement qui donne envie de le péter en deux comme Valbuena ou autre Pjanic voir Gourcuff ou Nenê…

      • Pixie21

        Pour Gourcuff et même Pjanic, je ne vois pas le rapport…

        • Sami

          C’est connu que Pjanic et Gourcuff sont des joueurs détester en L1 mais bon…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Barça - La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    PSG/Barça – La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    LDC

    Tous les supporters du Paris Saint-Germain le savent, le club de la capitale reçoit le FC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    4 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Pastore, le joueur parfait ?

    <Autour du PSG , Interviews

    En quelques semaines, notamment grâce à ses excellentes prestations, Javier Pastore est devenu le « chouchou » des supporters, du Parc, des journalistes et reste encore dans le cœur de ses anciens coéquipiers.

    Toujours souriant, talentueux à souhait, ne rechignant pas à la tâche, sensible à la pauvreté dans le monde…On se demande réellement si le prodige argentin n’est pas le joueur idéal, celui que toute équiperait rêverait d’avoir. En tout cas, partout où il passe, El Flaco ne laisse personne indifférent, comme ce fut le cas dans son ancien club d’Huracan, en Argentine.

    César Eduardo González Amais appelé plus brièvement César González, a eu l’occasion d’évoluer avec le milieu de terrain parisien pendant une saison (2008-2009). Un moment de sa carrière qui lui a permis de découvrir un joueur mais aussi un homme exceptionnel. « Pastore est un super joueur, très humble. C’est un grand Monsieur, avec un immense talent. En plus, il est très fidèle. Nous sommes d’ailleurs toujours restés en contact. On s’envoie des messages BBM sur notre Blackberry. Avec d’autres potes de Huracan, on a même monté un groupe que l’on appelle ‘tiki-tiki’. Nous avons tissé de vrais liens d’amitié », a t-il déclaré pour Olé.

    Si pour un footballeur, garder les pieds sur terre est très important, sous peine de rencontrer des difficultés, les qualités humaines peuvent permettre de conserver des amis, des fans et des admirateurs dans le monde entier. Et Javier Pastore semble l’avoir bien compris.

    By
    @
    OTER ?>