Restez connectés avec nous
Philippe Doucet On est là à chipoter en avril après une saison remarquable

Autour du PSG

Philippe Doucet « On est là à chipoter en avril après une saison remarquable »

Ancien gardien de but et désormais journaliste au Figaro et consultant sur Canal+, Philippe Doucet s’est exprimé au micro de la chaîne cryptée à propos de la saison du Paris-Saint-Germain. Très probablement champions de France 2018 (en cas de victoire face à Monaco ce dimanche, sinon il faudra de la patience), les Rouges et Bleus à l’issue de la saison auront raflés 3 titres sur les 4 joués. Le seul manquant, grand objectif du club de la capitale, la Ligue des Champions, vient atténuer la performance des joueurs lorsqu’on tire le bilan de la saison. Et certains « spécialistes » trouve que c’est très moyen, mais Doucet rappelle que c’est déjà un très beau bilan.

« Globalement les parisiens ont fait une saison de haut niveau mais il a manqué quelque chose. Par contre le hiatus vient de la communication du club qui ne parle que d’une chose, la Ligue des Champions. Ils ne se fixent qu’un seul objectif dès le début de la saison qui semble totalement aléatoire.

On remet en permanence tout en cause, et dès qu’il y a défaite c’est catastrophique !’

Il y a 7-8 clubs qui peuvent la gagner mais sur un match ou une erreur peut tout basculer ! C’est absurde ! Donc on est là à chipoter en avril après une saison remarquable (…) En décembre lors des tirages au sort on répète « le match de l’année sera les 8e de finale ». Mais si le PSG s’était qualifié, on aurait tenu le même discours lors des 1/4 de finale ou des 1/2 finale. On remet en permanence tout en cause, et dès qu’il y a défaite c’est catastrophique ! »

Premiers en championnat menant l’AS Monaco de 14 points avant le match de ce dimanche, le PSG est dans une très belle position pour remporter son 7e titre de champion de France. Sans oublier que Paris peut encore faire un 3e triplé national dans son histoire, alors qu’aucun autre club en France l’a fait une fois. Un bilan impressionnant en fait, sauf que la déception européenne est difficile à effacer.

Selon Doucet, le problème de cette impression de « manque » vient en parle de la communication du club qui privilégie la Ligue des Champions et n’arrête pas d’affirmer qu’il veut la gagner au plus vite. Ce qui amène en effet, les supporters et « spécialistes » à n’attendre presque que les matchs de Champions League pour juger le PSG. C’est une erreur, puisque les titres nationaux ont aussi de l’importance, mais c’est un peu provoqué par le club. Il est normal que Paris n’est pas gagné dans les premières années de son projet.

Cependant, après les erreurs des années passées et les investissements faits, on attend du progrès. Cela à tous les niveaux du club, car les performances sportives viennent de tout. Il n’y a pas que le coach à remettre en coach, loin de là, même s’il fait forcément partie des responsables.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG