Restez connectés avec nous
Pierre Ménès : Les critiques d'Ibrahimovic, "le géant bouilli et cramé", le font "marrer"

Autour du PSG

Pierre Ménès : Les critiques d’Ibrahimovic, « le géant bouilli et cramé », le font « marrer »

Sur son blog, le journaliste de Canal+ Pierre Ménès est revenu sur la victoire du Paris Saint-Germain face à l’OGC Nice 3-0 durant laquelle Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé et fait une passe décisive pour Edinson Cavani. L’occasion pour Ménès d’envoyer une pique au détracteurs de Zlatan.

« […] Et puis vendredi soir, en ouverture de la 17e journée, on attendait un peu le PSG au tournant après le 0-0 d’Angers, d’autant plus que Nice est l’une des seules équipes capables d’enflammer un match en Ligue 1 cette saison. Comme je l’avais souligné après le nul de mardi à Jean-Bouin, c’était le troisième match en six jours pour Paris. Cette fois, c’était aussi le troisième en six jours pour Nice (et accessoirement le quatrième en neuf pour le PSG). Evidemment, avec les réserves dont dispose Blanc, le champion parvient à avoir un niveau physique global supérieur aux autres.

On notera qu’entre le PSG d’Angers et le PSG de Nice, il y a une grosse différence : Ibra n’est entré qu’en fin de match face au SCO et Paris a fait 0-0. Il était titulaire à l’Allianz Riviera et là, Paris l’a emporté 3-0. Avec ce doublé et cette passe décisive pour Cavani, le vieux géant bouilli et cramé, à qui beaucoup de monde trouve tous les défauts, est donc meilleur buteur et meilleur passeur du championnat. Le tout en douze matchs, s’il vous plaît. Quand je vois les commentaires de pseudo-spécialistes à son sujet, franchement je me marre… Et le record de Dahleb battu en à peine trois saisons et demi, on en parle ou pas ?

Le tournant du match, c’est ce penalty très justifié pour la faute de Hult sur Ibra qui a provoqué l’expulsion du Suédois le moins connu des deux. C’est sévère mais c’est toujours ce point de règlement débile qui veut ça. Le jour où il sera supprimé, les arbitres auront peut-être d’autres options. Je terminerai en notant que Stambouli m’a semblé en progrès pour sa cinquième titularisation de la saison. Il est dans le rôle qu’on attendait de lui, à savoir celui d’un remplaçant au milieu. Mais quand je me souviens de ce qu’on disait d’Aurier il y a un an, je pense qu’il est parfois urgent d’attendre. Quoi qu’il en soit, les Parisiens vont maintenant pouvoir suivre cette 17e journée en toute sérénité et préparer tranquillement leur match amical de Ligue des Champions de mardi face à Donetsk »

Les parisiens ont su enchaîner et renouer avec la victoire, Zlatan a encore prouvé que quand il est présent ce n’est pas la même équipe. Lorsque vous êtes meilleur passeur et buteur cela prouve que vous êtes indispensable. Laurent Blanc a cette saison fait de nombreuses fois tourner son effectif, l’enchaînement des succès montre aussi que les remplaçants sont tout aussi performant que les joueurs faisant partis du onze type. Une force majeure pour le Paris Saint-Germain qui ne cesse d’enchaîner les matchs tous les trois joueurs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG