Restez connectés avec nous
Pierre Ménès vote Thiago Motta en sentinelle contre le Real Madrid parce que...Verratti, notamment

Autour du PSG

Pierre Ménès vote Thiago Motta en sentinelle contre le Real Madrid parce que…Verratti, notamment

Mercredi soir en quart de finale de Coupe de France, le Paris Saint-Germain s’est imposé en maîtrise face à l’Olympique de Marseille (3-0) au Parc des Princes. Une rencontre sur laquelle le journaliste Pierre Ménès est revenu via son blog, indiquant au passage quelle sentinelle il choisirait pour affronter le Real Madrid mardi prochain (8e de finale retour de Ligue des Champions). Il commence par notamment tacler les Marseillais :

« Les Marseillais ont beaucoup pleuré avant le match. Ils se sont plaints de celui d’il y a trois jours, de leur manque d’agressivité, et que cette fois on allait voir ce qu’on allait voir… Sauf qu’on n’a rien vu ! À l’arrivée, les Phocéens ont été beaucoup moins agressifs hier soir que dimanche en championnat. Pour le même tarif : 3-0. »

Les Marseillais ont beaucoup parlé avant le premier match, puis avant le second, en promettant de se battre et de pouvoir faire mal au PSG sur des valeurs collectives que Paris n’auraient pas. Mais la réponse est venu sur le terrain avec des Parisiens supérieurs dans tous les domaines. Ce qui a permis à Presnel Kimpembe (défenseur parisien de 22 ans) des remarques en zone mixte. L’OM aurait sans doute dû moins parler et plus se concentrer sur le match, comme le PSG l’a fait.

‘la réponse passe par… Verratti.’

Ensuite, Pierre Ménès a expliqué pourquoi il faut titulariser Thiago Motta contre le Real Madrid :

« Et puis, j’aimerais m’arrêter sur le cas Thiago Motta. Ce qui revient à poser la question : qui de lui ou de Diarra pour jouer sentinelle mardi prochain ? Je pense que la réponse passe par… Verratti.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu l’Italien aussi brillant et actif. Et comme par hasard, cela tombe le soir où Motta réintègre le onze de départ parisien. Il est acquis que Marco est plus à l’aise avec son aîné à ses côtés et c’est pour cette raison qu’à mon sens, l’Italo-Brésilien devrait débuter face au Real. Sachant aussi que son expérience et son vice pourraient s’avérer précieux. Et qu’il n’était pas là lors des trois dernières catastrophes à l’extérieur du PSG en Ligue des Champions (Barça, Bayern, Real). Beaucoup d’arguments qui plaident en sa faveur… »

Les arguments de Ménès ont du sens. Verratti a été brillant aujourd’hui avec un Motta toujours aussi propre et qui semblait en plus en forme physiquement. Cette connexion n’est pas nouvelle et à de nombreuses susciter l’admiration. Hier, il y avait parfois 4 Marseillais proches des 2 Italiens, mais cela ne les a pas empêchés de combiner. C’est une arme évidement très intéressante. Sans oublier leur très bonne entente avec le milieu Javier Pastore. Bien sûr, l’expérience de Motta au très haut niveau est aussi importante. Lassana Diarra est un très bon joueur et s’intègre vite, mais son concurrent est un pilier de cette équipe depuis plusieurs années et a tous les automatismes. C’est forcément un avantage non négligeable.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG