Restez connectés avec nous
Pilorget évoque les critiques à propos du PSG et son projet actuel
©IconSport

Anciens

Pilorget évoque les critiques à propos du PSG et son projet actuel

Jean-Marc Pilorget, ancien milieu et capitaine du PSG de 1975 à 1989, s’est confié dans Le Parisien en marge des 50 ans du club le 12 août prochain. L’occasion de revenir sur l’actualité du club grâce à un lien qui est fait avec son époque. L’ancien joueur du PSG évoque surtout les récents échecs en Ligue des Champions et sa possibilité de la remporter prochainement.

Pilorget « je me rends compte que le PSG est toujours moqué mais pour des raisons différentes… »

Le PSG était moqué à ses débuts ?

Les gens disaient qu’on se prenait pour d’autres, on était un club qui arrivait et ça créait des tensions, beaucoup de moqueries. On sentait déjà la rivalité Paris-Province. Peut-être que c’était de la peur, car il y avait des gens engagés et motivés à la tête de ce club. 40 ans plus tard, je me rends compte que le PSG est toujours moqué mais pour des raisons différentes…

La Ligue des Champions ?

Les dernières éliminations ont été scandaleuses et intolérables. Les critiques sont 100 fois méritées. Moi, je n’ai jamais joué des matchs de ce niveau-là mais j’en ai disputé d’autres et on a toujours eu un comportement professionnel. A Barcelone, dès la 1re minute, j’ai senti que ça manquait de beaucoup trop de choses. Peut-être qu’à notre époque, on pouvait se montrer plus intimidants sur le terrain et il n’y avait pas autant de caméras, de ralentis. 

Pilorget « Ce que j’attends de cette équipe, c’est qu’elle titille les grands d’Europe. »

Si j’aurais aimé jouer dans le PSG d’aujourd’hui ?

J’aurais adoré car ils sont tout près de toucher enfin le Graal et cette Ligue des champions. Ce que j’attends de cette équipe, c’est qu’elle titille les grands d’Europe et se rapproche le plus vite possible de son but. »

Même si ce sont pour des raisons différentes, il ne change pas que le PSG est souvent particulièrement visé par les critiques et les moqueries, comme l’a regretté le milieu parisien Ander Herrera. En partie parce qu’il y a une certaine exigence et, surtout aujourd’hui, un quelque chose qui dérange. C’est ainsi, il faut s’y faire et ne pas trop y faire attention. Il est préférable aussi que le PSG évite d’attirer les possibles polémiques ou railleries.

Malheureusement, cela a été loin d’être le cas ces dernières années. Il y a eu des polémiques amenées par les joueurs et surtout des échecs sportifs qui étaient parfaits pour les détracteurs du PSG. Il y a pourtant un immense potentiel qui permet d’espérer de beaux résultats européens. Ce qui rend d’autant plus pénibles certains loupés et permettent aux moqueries de se multiplier. Reste à espérer que les Parisiens ont appris de leurs manqués passés, et même de leurs réussites, afin de progresser et de réussir une Ligue des Champions au moins proche des espoirs permis par la qualité de l’effectif.

Pilorget « Je me voyais bien missionné auprès des jeunes, j’en vois tellement qui ne sont pas armés. »

Enfin, Pilorget a été invité à revenir sur les discussions pour un retour au club dans un poste au sein de la formation qui n’ont pas pu aboutir.

« Ça m’a surtout attristé que certaines personnes se bougent en vain pour me faire entrer au club. Je pense à Jérôme Touboul, Christian Gavelle et Michel Kollar. J’ai eu un adjoint portugais d’Antero Henrique (ancien directeur sportif) et plus rien… Je me voyais bien missionné auprès des jeunes, j’en vois tellement qui ne sont pas armés. Alors qu’au PSG, il faut avoir la culture de la gagne, l’envie d’être champions d’Europe. Moi, j’ai toujours la niaque ! »

On aimerait voir plus d’anciens importants dans l’histoire du club autour de la formation parisien afin d’aider les jeunes à voir des références, des exemples à suivre. Pilorget aurait été une bonne possibilité, mais cela n’a visiblement pas pu se concrétiser. Reste à voir si cela viendra un jour. Cela ne se dessine pas pour le moment.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens