Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Pour Lorient, le PSG « va faire mal »

Julien Quercia, l’attaquant lorientais, admet dans le journal L’Equipe que lui et ses coéquipiers avaient tout de leur côté pour réaliser un grand match, avec notamment une énorme pression sur les épaules des joueurs parisiens et une équipe du PSG en plein rodage.

« On savait que ça allait être un très gros match, avec toute la pression médiatique autour d’eux. Tout était réuni pour se transcender : affronter l’équipe présentée comme la meilleure, dans un Parc rempli… Il vaut mieux les avoir joués maintenant, avant qu’ils ne soient rodés. Il faut leur laisser un peu de temps, car ils ont vraiment une belle équipe. Et, cette saison, ils ont un banc impressionnant. Samedi, Erding et Bodmer étaient remplaçants. En L 1, c’est très fort de pouvoir faire ça. Il faut seulement qu’ils prennent l’habitude de jouer ensemble et ils feront mal », a assuré le seul buteur du match de samedi, avant d’affirmer que de belles individualités comme Jérémy Ménez et Kévin Gameiro ne vont pas rester longtemps sans être efficaces.

« Il y a des soirs où ça ne s’enclenche pas, et on a vraiment bien joué dans les trente premières minutes. Ensuite, ils avaient la maîtrise même s’ils n’étaient pas très dangereux. Je connais Jérémy (Ménez, formé avec lui à Sochaux), il va faire beaucoup mieux. Mais on est tous d’accord pour dire que le plus grand danger était Kevin Gameiro. Dès qu’il avait le ballon, il se passait quelque chose. Quand il sera servi comme il l’était à Lorient, il marquera beaucoup », a déclaré celui qui a failli s’engager avec Nantes cet été avant de rejoindre Lorient, tout comme Yann Jouffre, auteur d’un très bon match samedi et visiblement comblé d’avoir joué dans un Parc des Princes ressuscité.

« Depuis la première semaine de préparation, je suis convaincu d’avoir fait le bon choix. Je me sens épanoui. A moi, maintenant, de prouver sur le terrain que la roue a tourné. Je me suis régalé! A l’échauffement, j’ai été encore plus conforté dans mon choix de prolonger. J’en parlais d’ailleurs à Julien Quercia. Quand on est rentré sur la pelouse, on a vu tout le public se lever, toutes les caméras se braquer. Depuis qu’on est gamin, on vit foot, on mange foot pour jouer ce genre de match. C’était magnifique », s’est exclamé l’ailier des Merlus dans le Télégramme.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG