Autour du PSG

Prandelli : « On ne s’est pas trompé sur Verratti »

Publie le 31/10/2012 a 14:34



  • Sélectionné en équipe d’Italie avant même de montrer toute l’étendue de son talent au PSG, Marco Verratti n’a pas déçu son sélectionneur. Interrogé par zonemixte.fr, Cesare Prandelli n’a pas tari d’éloges sur un joueur qu’il espère voir progresser dans le championnat de France.

    « On l’avait mis dans la liste des trente pour l’Euro donc on ne s’était pas trompé pour un garçon de Serie B. Ce qui surprend, c’est que nos grand clubs ne l’aient pas pris, il a dû aller en France. Certes on était contents car il va pouvoir se doter d’une expérience internationale mais c’est un talent qui devait être protégé et géré différemment. Je suis content pour lui parce que c’est un garçon qui a des grandes qualités, de la personnalité pour son âge. Cette expérience au PSG lui sera très utile, surtout grâce au soutien moral technique et tactique qu’il recevra de Carlo Ancelotti, a expliqué le technicien italien, avant d’évoquer la situation de Thiago Motta, pas sélectionné depuis l’Euro. Il a des problèmes physiques. Pour nous il a été très important. Dans un moment particulier, il a apporté la personnalité et la qualité qu’on avait besoin, il a fait un très bon Euro. Mais en ce moment je préfère vérifier s’il y a d’autres joueurs qui sont prêts pour les deux prochaines années. »

    Enfin, Prandelli a assuré que Salvatore Sirigu n’était pas condamné à occuper le poste de gardien N°3 en équipe d’Italie. « Non, je réfléchis encore. J’ai fait jouer De Sanctis en pensant que c’était normal de confirmer le choix fait pendant l’Euro. Tout est ouvert pour les choix futurs, ce sera au terrain de décider et Sirigu comme Viviano, Machetti, peuvent aspirer à une place importante en Nazionale », a clarifié le sélectionneur des vice-champions d’Europe.

    Publie le 31/10/2012 a 14:34

    Prandelli : « On ne s’est pas trompé sur Verratti »

    Sélectionné en équipe d’Italie avant même de montrer toute l’étendue de son talent au PSG, Marco Verratti n’a pas déçu son sélectionneur. Interrogé par zonemixte.fr, Cesare Prandelli n’a pas tari d’éloges sur un joueur qu’il espère voir progresser dans le championnat de France.

    « On l’avait mis dans la liste des trente pour l’Euro donc on ne s’était pas trompé pour un garçon de Serie B. Ce qui surprend, c’est que nos grand clubs ne l’aient pas pris, il a dû aller en France. Certes on était contents car il va pouvoir se doter d’une expérience internationale mais c’est un talent qui devait être protégé et géré différemment. Je suis content pour lui parce que c’est un garçon qui a des grandes qualités, de la personnalité pour son âge. Cette expérience au PSG lui sera très utile, surtout grâce au soutien moral technique et tactique qu’il recevra de Carlo Ancelotti, a expliqué le technicien italien, avant d’évoquer la situation de Thiago Motta, pas sélectionné depuis l’Euro. Il a des problèmes physiques. Pour nous il a été très important. Dans un moment particulier, il a apporté la personnalité et la qualité qu’on avait besoin, il a fait un très bon Euro. Mais en ce moment je préfère vérifier s’il y a d’autres joueurs qui sont prêts pour les deux prochaines années. »

    Enfin, Prandelli a assuré que Salvatore Sirigu n’était pas condamné à occuper le poste de gardien N°3 en équipe d’Italie. « Non, je réfléchis encore. J’ai fait jouer De Sanctis en pensant que c’était normal de confirmer le choix fait pendant l’Euro. Tout est ouvert pour les choix futurs, ce sera au terrain de décider et Sirigu comme Viviano, Machetti, peuvent aspirer à une place importante en Nazionale », a clarifié le sélectionneur des vice-champions d’Europe.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • julien38

      c’est lui qui avait confirmé que sirigu serait numéro 2 est maintenant il dit qu’il réfléchie encore pfff c du n’imp

    • Ribouxka

      MARCOOOOOOOOOOOOOOO

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Marquinhos réaction PSG/Ludogorets

    Marquinhos « La deuxième place n’était pas notre objectif »

    LDC

    Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, était forcément déçu à la suite du match nul obtenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    4 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Prandelli : « On ne s’est pas trompé sur Verratti »

    <Autour du PSG , Interviews , Sélection

    Sélectionné en équipe d’Italie avant même de montrer toute l’étendue de son talent au PSG, Marco Verratti n’a pas déçu son sélectionneur. Interrogé par zonemixte.fr, Cesare Prandelli n’a pas tari d’éloges sur un joueur qu’il espère voir progresser dans le championnat de France.

    « On l’avait mis dans la liste des trente pour l’Euro donc on ne s’était pas trompé pour un garçon de Serie B. Ce qui surprend, c’est que nos grand clubs ne l’aient pas pris, il a dû aller en France. Certes on était contents car il va pouvoir se doter d’une expérience internationale mais c’est un talent qui devait être protégé et géré différemment. Je suis content pour lui parce que c’est un garçon qui a des grandes qualités, de la personnalité pour son âge. Cette expérience au PSG lui sera très utile, surtout grâce au soutien moral technique et tactique qu’il recevra de Carlo Ancelotti, a expliqué le technicien italien, avant d’évoquer la situation de Thiago Motta, pas sélectionné depuis l’Euro. Il a des problèmes physiques. Pour nous il a été très important. Dans un moment particulier, il a apporté la personnalité et la qualité qu’on avait besoin, il a fait un très bon Euro. Mais en ce moment je préfère vérifier s’il y a d’autres joueurs qui sont prêts pour les deux prochaines années. »

    Enfin, Prandelli a assuré que Salvatore Sirigu n’était pas condamné à occuper le poste de gardien N°3 en équipe d’Italie. « Non, je réfléchis encore. J’ai fait jouer De Sanctis en pensant que c’était normal de confirmer le choix fait pendant l’Euro. Tout est ouvert pour les choix futurs, ce sera au terrain de décider et Sirigu comme Viviano, Machetti, peuvent aspirer à une place importante en Nazionale », a clarifié le sélectionneur des vice-champions d’Europe.

    By
    @
    OTER ?>