Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Prison avec sursis pour les quatre supporters de Chelsea auteurs de propos racistes

Prison avec sursis pour les quatre supporters de Chelsea

Du nouveau dans l’affaire Souleymane Sylla. Quatre supporters de Chelsea comparaissaient aujourd’hui au Tribunal correctionnel de Paris. Et les sanctions sont enfin tombées, ce soir. Motif : acte volontaire à caractère raciste en ayant empêché Souleymane Sylla de prendre le métro.

C’était le 17 février 2015, à Paris. Quatre supporters de football anglais vont bouleverser la vie de Souleymane Sylla, ce père de famille de couleur. Ces supporters de Chelsea se rendaient au match entre leur équipe et le Paris Saint-Germain, en 8e de finale aller de Ligue des Champions au Parc des Princes. Le père de famille, quant à lui, rentre d’une journée de travail. Dans le métro, les quatre supporters vont empêcher Souleymane Sylla de rentrer, et ce, à deux reprises.

Ils vont même jusqu’à chanter: « Nous sommes racistes, nous sommes racistes et on aime ça« . La scène est filmée et diffusée sur Internet. Immédiatement, elle suscite l’indignation. Souleymane Sylla va même jusqu’à recevoir un coup de téléphone de la part du Président de la République, François Hollande.

Prison avec sursis pour les prévenus

La comparution se faisait donc attendre. Et elle a eu lieu, ce 3 janvier. C’est aussi ce qu’attendait Souleymane Sylla après cette fameuse affaire. Il raconte:

« Pour moi, ces choses-là n’arrivaient que dans les films. Moi j’entendais l’histoire de Rosa Parks, mais je ne croyais pas que ça allait m’arriver à moi. J’ai pris des médicaments. Avec l’aide de mon médecin et de mon psychologue, j’ai pu reprendre le travail progressivement, mais ce n’est pas facile.

Mes enfants aussi ont été choqués. Je veux que ces hommes voient qu’ils ont touché un père de famille. J’attends ce procès depuis bientôt deux ans. J’espère qu’il me permettra de tourner la page et de me reconstruire. », propos relayés par FranceInfo.

Et le jugement a enfin été rendu, au terme d’une après-midi de procès. Les quatre supporters ont écopé de six à douze mois de prison. Le tout avec sursis.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG