Restez connectés avec nous
PSG/Amiens - Les notes des Parisiens dans la presse : Di Maria homme du match, Cavani seul sous la moyenne

Autour du PSG

PSG/Amiens – Les notes des Parisiens dans la presse : Di Maria homme du match, Cavani seul sous la moyenne

Samedi au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain s’est imposé 5-0 face à l’Amiens Sporting Club dans le cadre de la 10e journée de Ligue 1. Un succès obtenu malgré une performance pas toujours flamboyante, marquée par quelques imprécisions inhabituelles.Voici les notes attribuées par Le Parisien et L’Équipe aux joueurs de la capitale. 

Le Parisien : Areola 5 – Nkunku 5.5 , Marquinhos 6.5 , Kehrer 6 , Bernat 6.5 – Rabiot 7 , Verratti 6 – Mbappé 5.5 , Draxler 5.5 , Di Maria 7.5 – Cavani 3.5.

L’Equipe : Areola 6 – Nkunku 6 , Marquinhos 7 , Kehrer 7 , Bernat 7 – Rabiot 7 , Verratti 7 – Mbappé 6 , Draxler 5 , Di Maria 8 – Cavani 4.

Plusieurs satisfactions, à part Cavani qui doit réussir à se relancer.

Di Maria sans doute d’être aussi bien noté, même s’il n’a pas tout réussi. Il reste que l’on peut surtout remarquer sa grande activité et bien sûr ses passes décisives sur les corners. Sans oublier qu’il a participé à la création de beaucoup d’occasions. Le tout sans oublier de défendre. A l’opposé, Cavani a encore été en difficulté. Il a fourni les efforts, mais a surtout raté. Notamment une occasion en or sur un centre de Bernat. La « bonne » nouvelle, c’est qu’il ne faut pas y voir un souci particulier avec Mbappé et Neymar. Ce que font certains « spécialistes » en ce moment. Il s’agit surtout d’une méforme de l’Uruguayen. Cela arrive, il a toujours se relancer. Cela viendra. On espère que ce sera rapidement.

Pour le reste, Draxler n’a pas assez existé, mais il a le mérite de marquer. Le duo Rabiot/Verratti a bien fonctionné et la défense a été plutôt solide. Marquinhos et Kehrer ont même été très bons dans l’axe. L’Allemand continue de montée de puissance et s’impose comme un bon recrutement. Bernat prouve qu’avec de la confiance il peut faire de très bonnes choses. Nkunku a plutôt bien dépanné, même si on préférerait que le coach Thomas Tuchel ait une autre option face à un plus grand adversaire. Enfin, Areola n’a pas eu grand-chose à faire mais l’a bien fait.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG