Restez connectés avec nous
PSG/AS Monaco - Raggi "Contre Paris c'est difficile, c'est tout, c'est plus costaud, plus fort"

Adversaires

PSG/AS Monaco – Raggi « Contre Paris c’est difficile, c’est tout, c’est plus costaud, plus fort »

Andrea Raggi, défenseur de 34 ans de l’AS Monaco, s’est arrêté au micro de en zone mixte après la victoire parisienne ce samedi lors du Trophée des Champions (4-0). Il n’a pas caché certains regrets, ni la supériorité parisienne.

« Quand tu as trois ou quatre occasions contre Paris et que tu n’en mets pas une, après, tu es mort. A 2-0 pour eux, le match était plié. Chaque année il y a beaucoup de changements chez nous et on a besoin de temps pour trouver nos automatismes. C’est comme ça, il faut oublier vite et gagner notre premier match de Championnat.

Beaucoup de grands champions du PSG n’ont pas joué mais ils sont quand même très costauds’

Inquiet pour la saison ?

Mais non, chaque année on est là. Chaque année, Monaco c’est 2e, 2e, 2e et même premier. Chaque année on nous critique et on nous dit qu’on n’est pas bon et chaque année on finit 2e et c’est ça qui compte. L’an passé tout le monde a dit qu’on tomberait du podium. Contre Paris c’est difficile, c’est tout, c’est plus costaud, plus fort. Mais il faut relever la tête.

Le PSG avait des absents ?

Tout le monde n’était pas là chez nous aussi. Beaucoup de grands champions du PSG n’ont pas joué mais ils sont quand même très costauds. », propos relayés par L’Equipe.

Monaco a su tenir tête en première période, avec même de belles très opportunités créées en première période, mais la seconde a montré que le PSG est pour le moment bien supérieur. Bien sûr, cela ne veut pas dire que le constat sera le même lors des matchs de Ligue 1. Même si c’est possible. Reste que la préparation n’est pas terminée  et qu’aucune équipe était à 100%. Les Monégasques ont notamment beaucoup souffert physiquement après la pause. Mais cela vient aussi de la maîtrise parisienne.

On a vu déjà beaucoup de belles choses de la part du PSG, aussi bien dans la construction que la fin des actions. Ce qui est très encourageant. Même s’il reste évidemment du travail à faire pour progresser et remplir tous les objectifs. Notamment dans la solidité défensive. Néanmoins, Paris a été très supérieur à Monaco ce samedi, c’est indéniable et les Monégasques ne peuvent que féliciter leur adversaire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires