Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Ginola évoque le "manque d'agressivité" des Parisiens
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Bayern – Ginola évoque le “manque d’agressivité” des Parisiens

Dimanche dernier, le Paris Saint-Germain s’est incliné 0-1 (retrouvez le film ici) face au Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions. Après avoir franchi leurs limites de ces dernières années, défaite en  huitième de finale en 2017, 2018 et 2019 sur des scénarios très douloureux, l’espoir était permis. Et la finale laisse une certaine frustration car il semblait possible de soulever le trophée. David Ginola, ancien attaquant du PSG entre 1992 et 1995, a donné sur RMC son sentiment à la sortie de ce match.

” À 1-0, j’ai vu des joueurs du Bayern faire des efforts sur le porteur du ballon, ils mettaient des tacles, ils étaient très agressifs, parce qu’ils se rendaient compte qu’il fallait être agressif pour conserver le 1-0. Le PSG a manqué d’agressivité. Je me rappelle des PSG-Marseille, face à Eric Di Meco, où Marseille gagnait car les joueurs savaient mettre le pied sur le ballon ou même sur la cheville. À un moment donné, le football c’est aussi ça. Je parle d’agressivité positive.

Ginola “l’équipe n’a pas joué à fond pendant 90 minutes…”

Et les pleurs de fin de match, je pense que ce sont aussi des pleurs car les joueurs se rendent compte qu’ils n’ont pas utilisé tout ce qui était à leur disposition. Si vous devez pleurer, pleurez avant, pas après. Parce que ça veut dire que vous n’avez pas fait ce qu’il fallait car l’équipe n’a pas joué à fond pendant 90 minutes… Le PSG a un sentiment de regrets. Après, le Bayern a gagné sa sixième Ligue des Champions, l’équipe a maîtrisé son sujet. Paris a manqué d’expérience.” , propos relayés par Foot Radio.

El Magnifico a raison, le PSG peut avoir des regrets. C’est très souvent le cas après une défaite, mais d’autant plus après cette dernière. Tantôt acculés, parfois débordés, les Parisiens ont tout de même su se créer de belles occasions et être souvent solides défensivement. Il a manqué de petites choses pour faire basculer ce match dans leur légende. Mais compte tenu des parcours du PSG en Ligue des Champions ces dernières années, on peut tout de même se dire que la progression est significative.

Ballotté par un Bayern Munich bien en place, Paris ne s’est pas effondré, ce qu’atteste le plus petit des scores. Il n’y a pas de honte dans cette défaite et le PSG doit maintenant pouvoir capitaliser sur une épopée qui a vu un groupe se souder. Il y a en plus de la confiance et de l’expérience à retirer de ce parcours. De quoi, normalement, être plus fort pour la suite.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la finale contre le Bayern Munich :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG