Restez connectés avec nous
PSG/Belgrade - L'ancien président de l'ARJEL explique comment il peut y avoir des paris illégaux autour d'un match

Autour du PSG

PSG/Belgrade – L’ancien président de l’ARJEL explique comment il peut y avoir des paris illégaux autour d’un match

Depuis hier, les médias, clubs et supporters s’agitent à propos du soupçon de match truqué lors de la victoire du Paris Saint-Germain contre l’Étoile Rouge de Belgrade (6-1, 2e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions). Avec plutôt des personnes côté serbe qui seraient coupables et gain de plusieurs millions d’euros. En attendant le résultat de l’enquête, Jean-François Vilotte, ancien président (2009-2014) de l’ARJEL (Autorité française de régulation des jeux en ligne) aujourd’hui avocat associé chez de Gaulle Fleurance & Associés, a expliqué au Parisien comment cela a pu se faire.

“Il existe encore bon nombre de pays qui ne régulent pas l’activité des opérateurs de paris. En Chine, à Hong Kong, les jeux d’argent et les paris sont interdits mais de fait, il y a une activité florissante. Un pays comme Malte, n’a pas mis en place de système de régulation. Il y a des zones de grande libéralité, comme le Delaware aux Etats-Unis. Comment parier autant ? Cela se passe sur Internet, sur des sites non géo-bloqués. Vous répartissez les paris entre plusieurs opérateurs de sorte d’être le moins visible possible. Des réseaux criminels s’organisent pour répartir les mises.”

Attention, Vilotte ne dit pas ici comment cela s’est passé, ni qu’il est certain qu’il y eu trucage. Mais simplement que ce n’est pas impossible à mettre en place aujourd’hui. Il faut tout de même rester prudent tant que l’enquête ne donne pas son verdict. Il y a tout de même de quoi se demander si cela n’arrive pas plus souvent qu’on ne le pense, puisque ça a l’air « faisable ». Ce n’est pas non plus la première affaire de ce genre dans le monde du sport professionnel.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG