Restez connectés avec nous
PSG - Les blessures, psychologie, malchance.. ou coaching?

Autour du PSG

PSG – Les blessures, psychologie, malchance.. ou coaching?

               Avec l’hécatombe qui touche le Paris Saint-Germain, des explications sont recherchés. Laurent Blanc, après la rencontre, a tenté de donner une réponse sans pouvoir être sûr. Pas forcément convaincant, il a certainement en partie raison.

« Je ne sais pas. Des spécialistes vont analyser ça. C’est vrai que c’est un match avant un grand match important qu’est Chelsea en C1. Est-ce que ça joue psychologiquement ? Certainement. Mais je pense que ce soir, vu le nombre de blessés qu’il y a, c’est beaucoup de malchance.« 

   Pour ce qui est de l’aspect psychologique, cela serait surprenant. Déjà, parce que ces même joueurs ne se sont pas blessés l’an passé avant la Ligue des Champions, ni cette saison avant d’affronter le Barça. Ensuite, Matuidi et Cabaye sont des joueurs qui ont disputé la Coupe du Monde tout de même. Pour Aurier et Marquinhos, des simples problèmes physiques semblent tout à fais envisageables.

   C’est là que l’on peut remettre en doute le coaching. Marquinhos est un super joueur, c’est sûr. Il peut jouer un peu partout dans le secteur défensif, mais pas un peu tout le monde. Depuis début 2015, il participe à presque toutes les rencontres en fournissant toujours beaucoup d’efforts. Alors son physique a lâché, c’était presque attendu. Pourquoi donc ne pas mettre Z. Camara en défense centrale? Ce n’est peut-être pas la même qualité, mais L. Blanc affirmait vendredi que le vétéran rend toujours service. Et puis, mettre Aurier titulaire, c’était aussi un risque. Même s’il se sentait bien, il rentre tout juste de la CAN, où il a disputé tous les matchs, dont des prolongations en finale. De quoi laisser des traces. Peut-être aurait-il fallu donner du rythme à Van der Wiel.

   Pour Cabaye et Lucas, ils se sentaient sans doute mieux, mais ils étaient tous les deux incertains pour cette rencontre. Alors forcément c’était surprenant de les voir titulaires. Cavani, grâce à son « physique exceptionnel » aurait pu jouer un peu, Bahebeck aussi si le score le permettait. Pour Cabaye, pourquoi ne pas mettre Rabiot titulaire? Finalement, il le sera contre Chelsea, ce qui n’est pas forcément rassurant vu son manque d’expérience. Pour Matuidi, c’est vraiment de la malchance.

   A noter qu’il y en a un peu dans chacune des ces blessures. Surtout le fait qu’elles arrivent toutes le même jour. Tout n’est pas à cause de Blanc et son staff. Mais il est légitime de se demander si les meilleurs choix ont été fait aujourd’hui afin de protéger l’effectif et la santé des joueurs, essentielle vu le calendrier parisien.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG