Restez connectés avec nous
PSG/Manchester United - Tapie évoque le penalty injustement sifflé et conseille Paris

Autour du PSG

PSG/Manchester United – Tapie évoque le penalty injustement sifflé et conseille Paris

Outre les erreurs grossières du Paris Saint-Germain, il y a un point souvent évoqué dans l’élimination en 8e de finale de la Ligue des Champions contre Manchester United. C’est le penalty accordé à la 90e minute pour une main très discutable et qui permet d’inscrire le 3e but. Alors que des spécialistes ont fait savoir qu’il est très sévère, Bernard Tapie, ancien président de l’Olympique de Marseille, a surtout expliqué sur CNews comment faire en sorte que Paris arrête de subir ce genre de décision.

« À la 90e minute, jamais un arbitre ne doit siffler ce penalty. Et il le siffle. Vous croyez que c’est parce que Manchester a payé? Non, c’est que, cet arbitre, il aime le foot depuis qu’il a cinq ans. Or, tant que les Parisiens n’auront pas le prestige, non pas vis-à-vis des décideurs, des journalistes, mais celui vis-à-vis des fous dingues de foot dans le monde, ils auront cette difficulté.

Et comment j’ai réglé le problème ? J’ai recruté Beckenbauer qui est devenu le manager du club. Quand Beckenbauer rentrait dans le vestiaire des arbitres, il signait des autographes, et il nous a donné son prestige. », a déclaré Tapie.

Les stars et l’arbitre ne font pas tout.

C’est terrible à dire et on ne le fait pas souvent, mais Tapie dit des choses plutôt vraies ici. Ce ne sont que des hypothèses et idées, mais il est difficile de ne pas affirmer que clubs comme le FC Barcelone ou le Real Madrid n’auraient pas eu ce penalty sifflé contre eux. Ou alors qu’un club moins prestigieux que le Manchester United, grand historique qui fait rêver, ne l’aurait pas obtenu dans un cas aussi litigieux. Cependant, il n’y a pas de certitude. Et encore moins sur le fait que le PSG puisse régler quelque chose avec un recrutement. Des stars, Paris en a.

Ce qu’il manque, ce sont des grands succès. Ce qui sera plus simple à obtenir avec un arbitrage désavantageux. Mais le PSG avait aussi largement les moyens de se qualifier mercredi sans commettre des erreurs grossières. C’est surtout sur cet aspect que le club doit se concentrer. Il faut progresser, que l’équipe grandisse et n’affiche plus cette fragilité dans un grand rendez-vous à pression. C’est ainsi que les victoires et le prestige viendront.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG