Restez connectés avec nous

Autour du PSG

PSG/Rennes – Ménès tacle la LFP « pathétique » et un Cavani « horrible »

PSG/Rennes - Ménès tacle la LFP "pathétique" et un Cavani "horrible"

Ce samedi, le Paris Saint-Germain s’est imposé lors du Trophée des Champions contre le Stade Rennais sur le score de 2-1 après avoir été mené sur un but qui aurait dû être refusé puisqu’il était hors-jeu. Mais sans VAR, il n’a pas été signalé. Une rencontre qui a « inspiré » le journaliste Pierre Ménès (Canal+). Il a livré son analyse sur son blog, avec surtout des critiques à envoyer.

« La LFP fait la promo de la Ligue 1 en Chine avec un match qui se joue dans un stade à moitié vide, sur un terrain vague et donc, sans la VAR. Comme tout ce qui se passe en ce moment dans le football français, c’est pathétique. Mené au score, le PSG a ensuite nettement dominé, d’autant plus que Rennes le voulait bien en refusant totalement de jouer. (…)

Ménès « Cavani ne bouge pas, ne défend même plus. »

Côté PSG, il y a un truc qui m’a sauté aux yeux, c’est que Cavani-Mbappé, ça ne marche définitivement pas. Cela ne marche pas parce que l’Uruguayen ne bouge jamais de l’axe. Mbappé reste donc très souvent à gauche, ce qui est un peu fort de café pour un joueur qui a marqué 33 buts en 29 matchs l’an passé en évoluant… dans l’axe.

Surtout, Cavani a affiché un niveau de jeu horrible pendant tout le match. Un niveau qui n’est pas bon depuis que le Matador est revenu de sa blessure à la hanche. Alors je veux bien qu’il soit la légende du Parc et l’idole des foules, mais à un moment donné ce statut va se heurter à la qualité de ses prestations. Il ne fait pas une passe, pas une remise, il ne bouge pas, ne défend même plus. Je pense que cela va être un gros problème pour Tuchel dans les semaines à venir. »

Pour ce qui est des loupés autour du match, difficile de contredire Ménès. La pelouse n’était pas au niveau et l’arbitrage a été plusieurs fois surprenant. On a pu voir l’arbitre de touche être en retard sur l’action du but et la VAR n’a pas pu rattraper ce loupé. Paris a donc été injustement mené et a dû courir après le score. Heureusement, cela a été plutôt bien fait dans le jeu. Sauf qu’il a manqué de la précision. Notamment dans les dernières passes et centres. De quoi compliquer la vie de Cavani.

Lequel était là pour occuper la défense et la surface afin de marquer des buts. Ménès n’a peut-être pas vu, mais Paris jouait en 4-3-3 ce samedi, pas dans un système à deux buteurs. Il était donc logique que l’Uruguayen soit dans l’axe et Mbappé à gauche, le plus souvent du moins. Ce qui a permis au Français de créer de nombreuses occasions et de marquer. Il aurait pu le faire davantage en étant plus efficace. Et le reste de l’analyse autour de l’Uruguayen est aussi loupée. Cavani a couru, mais il a été mal serve. Et il a défendu. Il est impensable de manquer cet été élément. Mais il fallait visiblement faire une polémique autour de cette victoire méritée. Alors Ménès a pris un « sujet » classique.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG