Restez connectés avec nous
PSG - Riolo reproche au club et aux supporters de "chouiner"

Autour du PSG

PSG – Riolo reproche au club et aux supporters de « chouiner »

Daniel Riolo, journaliste sportif, a pour habitude de critiquer le Paris Saint-Germain. Que ce soit les supporters, joueurs, l’entraîneur ou la direction, tout le monde reçoit des piques. Cette fois, il s’agit surtout d’argent du Fair-Play Financier. Et le consultant d’RMC n’a pas mâché ses mots sur son blog.

« C’est donc reparti pour un tour. La rengaine de l’été. Le grand méchant Fair-play financier va empêcher le PSG de rêver plus grand. C’est une extension de la chouinerie habituelle des clubs français : « C’est la faute à pas de blé ». On ne recrute pas, pas de blé. On ne gagne pas, pas de blé. On joue mal, pas de blé. On est bidon en Europa League, pas de blé. Là, face au FPF, le PSG est seul. Mais ça participe à la même réflexion. Chialer sur le blé qu’on a n’a pas au lieu de gérer, au mieux, celui qu’on a.

Près de 500 millions de budget. Une masse salariale pharaonique. Selon une étude récente, c’est même la plus grosse, tous sports confondus. « Faux » a rétorqué le PSG par la voie d’un communiqué. Entre l’étude de Sporting Intelligence (GSSS) et la com’ d’un club, mon cœur balance… qui croire ? Et puis c’est tellement bien défendu avec un argument massue : « c’est faux ! »…

Curieux d’ailleurs que le PSG soit touché à ce point par cette étude. On veut se cacher d’avoir de l’oseille ? A moins qu’on ait un brin honte des salaires de dingues donnés à des joueurs qui ne le méritent pas tous ? Peur qu’on dise que normalement, c’est la masse salariale qui sert d’indicateur à la performance en Ligue des Champions ? 490 millions de budget et une masse salariale énorme pour tout rafler dans une Ligue mineure, c’est cher non ? Une somme gigantesque pour arriver dans la compétition qui fait rêver et ne se contenter que d’un exploit à la 116e minute d’un match face à Chelsea, c’est cher non ? »

Le budget impressionnant du Paris Saint-Germain ne peut pas être pleinement utilisé dans les transferts, puisqu’il est limité par le FPF. Et, une fois sur le scène européenne, il ne faut pas oublier que les clubs français payent beaucoup plus de taxes sur les salaires. La concurrence est donc faussée par rapport aux autres grands clubs européens. Et puis, le PSG a été éliminé par le Barça. Il ne faut pas faire semblant que c’est un petit budget. La meilleure d’Europe, semble-t-il, a stoppé Paris. Il n’y a pas vraiment à rougir.

« Alors, il faut une excuse. La com’ du PSG travaille dessus, les médias sont prêts à avaler et les supporters gogos se régalent déjà. Ces derniers ont même monté un mouvement : « PSG en colère ». « Le FPF c’est injuste, Platini est pourri, l’UEFA est anti PSG ». Même flanqué d’un avocat pour faire sérieux, ça vole à peine au-dessus du comptoir.

Sans le FPF, le rêve serait déjà réalité. Ce grand Barça injouable, Paris l’aurait cogné. Comment ? Avec Cristiano ou Messi pardi. Sans le FPF, le PSG se serait gavé de joueurs. Budget 1 milliard, masse salariale digne du PIB d’un continent tant qu’on y est non ? Ça marche comme ça le foot ? Il faut être sacrément inculte, ne rien connaître à l’histoire de ce sport pour croire une seconde à de telles inepties. »

Il ne faut pas exagérer, le PSG n’est pas seul à combattre le FPF. D’autres clubs s’en plaignent, même le Bayern Munich. Cette semaine, Platini et l’UEFA avouent qu’il y a des problèmes dans le règlement (Rolo aussi, plus loin dans l’article). Alors oui, le PSG et d’autres équipes peuvent se plaindre, leurs supporters avec. L’UEFA n’est pas anti-Paris, mais les grands sont protégés. C’est ce qui ressort en ce moment en tout cas. Comme, nous l’avons déjà dit, le Barça qui a vu son interdiction de recrutement être reporté d’un an. Cette décision a eu une influence énorme sur la saison en cours.

« Le FPF, le PSG l’avait-il anticipé ? Les contrats signés, les salaires donnés n’ont-ils pas enfermé la gestion du club ? Cabaye, David Luiz, Aurier, c’est plus de 80 millions. Erreur ou pas ? On parle du centre de formation qui devait livrer un Messi parisien, mais qui ne propose actuellement que : Bahebeck, Coman, sa perle Rabiot et quelques écervelés qui font des tweets pas rigolos.

En Ligue des Champions, dans les rencontres à élimination directe, le bilan est de 4 victoires, 5 nuls et 3 défaites. Dedans, il y a du Valence et du Leverkusen, de quoi rêver moyennement grand. C’est encore la faute au FPF ? Et c’est l’UEFA qui a fait que le PSG soit empêtré dans les contrats d’Ibra, Lavezzi, Motta, Digne, Cavani ? Avec ces quatre-là, c’est tout juste si on n’achète pas la moitié de la Juve ! En parlant de Cavani, c’est le FPF qui a poussé le club à mettre 67 millions sur un joueur mal utilisé et au final pas heureux ? »

Là, il y a peu de choses à contester. Le PSG n’a pas forcément bien gérer. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas gêné. Mais les Parisiens n’ont pas toujours fait les bons choix face aux problèmes imposés et lors du mercato. Des négociations gérer un peu trop « au gros chiffre ».

« Mais pas de panique, le FPF va alléger son dispositif. Certaines injustices (car il y en a, c’est clair) vont être corrigées. En attendant de pouvoir arrêter de chouiner sur le manque de blé, le PSG serait inspiré de réfléchir à son organigramme. Directeur sportif ou pas ? Je ne comprends même pas que la question se pose. Ensuite : le coach actuel, qui égalera bientôt les performances de Paul Le Guen à l’OL, reste, soutenu par tout un pays, mais après ? »

Là, aussi, c’est un vrai problème du PSG. Comment vouloir être un grand, être considéré comme tel, sans un organigramme « complet »? Un directeur sportif adjoint..de personne. Il faut régler cela au plus vite.

Pour ce qui est de Laurent Blanc, difficile de voir maintenant pourquoi penser à un après, puisqu’il remplit très bien son rôle compte tenu des difficultés (blessure, moyens..). Il n’y pas vraiment d’alternatives disponibles.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG