Autour du PSG

PSG – Rondeau : « les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. »

BeIn Sports diffusera PSG - Inter le 30 décembre
Publie le 18/07/2015 a 23:05



  • Pierre Rondeau, économiste du sport, a évoqué dans Le Plus de l’Obs les pistes que les dirigeants du Paris Saint-Germain pourraient explorer afin de continuer la progression du PSG, voir plus grand, diversifier et augmenter ses recettes :

    « Depuis la mise en place du fair-play financier, et malgré le retrait des sanctions contre le PSG, les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. Cela répond à un impératif de croissance et de pérennisation du PSG sur la scène sportive européenne. Un unique actionnaire ne peut apporter plus de 50% des recettes externes, il faut être capable de dégager des liquidités pour pouvoir, en retour, dépenser et acheter les meilleurs joueurs. Or à ce niveau, le PSG semble bien léger : les recettes de droits TV, estimées cette saison à 45.5M€ pour le club, sont bien faibles par rapport aux clubs anglais (Chelsea a encaissé un chèque de 136 millions cette saison) et espagnols (150M€ pour le FC Barcelone). Ses recettes de billetterie sont estimées à 63.1M€ contre plus de 100M€ pour le Real Madrid, le FC Barcelone, Arsenal et Manchester United (…). En voyageant aux quatre coins du globe, les dirigeants souhaitent avant tout pouvoir améliorer la visibilité du Paris Saint-Germain. »

    Pierre Rondeau est lucide dans son analyse puisque le PSG est dans un championnat moins sollicité que le FC Barcelone ou Chelsea par exemple et donc la visibilité du club est importante. Dans l’optique d’augmenter leurs recettes, les dirigeants parisiens devront exposer, au fil des années, le club de la capitale en réalisant des stages de préparation dans le plus de pays possibles. De ce fait, P.Rondeau donne son avis sur la mauvaise redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 :

    « De plus, les dirigeants du PSG militent pour une privatisation de la vente des droits internationaux de la Ligue 1. La LFP s’occupe de négocier et vendre l’ensemble des droits du championnat aux chaines étrangères, sans distinguer les clubs. La redistribution suit ensuite la même logique d’équité : 50% à part égale, 30% en fonction du résultat sportif et 20% en fonction de la notoriété. Or, les autres clubs européens ne suivent pas cette logique. (…) Le PSG aimerait donc bien pouvoir négocier lui-même ses droits de diffusion à l’international, plutôt qu’être dans le même lot que les plus petits clubs, comme Angers, Troyes ou Ajaccio. (…) C’est le débat classique entre équité et efficacité (…) Autrement dit, faut-il aider le PSG en déréglementant l’organisation du championnat, quitte à affaiblir les autres clubs ? Ou faut-il maintenir les contraintes afin de protéger l’équilibre compétitif du championnat de France ? »

    Le PSG devra multiplier les partenariats avec des entreprises internationales afin d’être plus visible et d’augmenter son chiffre daffaires. Le système de redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 devra être revu afin que le club de la capitale ne soit pas lésé par rapport à ses concurrents européens. Ou alors, si la Ligue 1 veut être compétitive et être vue en Europe avec le PSG, il faut que les clubs visent plus haut, jouent l’Europe afin ne plus être éliminés dans les premiers tours. Cela permettrait de gagner un peu en renommé et attirer des spectateurs et des joueurs.

    Pour le moment, Paris semble être ralenti par la Ligue 1 dans son envie de s’imposer en Europe, puisque les joueurs ne trouvent pas le championnat très tentant. Il est souhaitable pour tout le monde que la Ligue 1 suive.

    Publie le 18/07/2015 a 23:05

    PSG – Rondeau : « les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. »

    Pierre Rondeau, économiste du sport, a évoqué dans Le Plus de l’Obs les pistes que les dirigeants du Paris Saint-Germain pourraient explorer afin de continuer la progression du PSG, voir plus grand, diversifier et augmenter ses recettes :

    « Depuis la mise en place du fair-play financier, et malgré le retrait des sanctions contre le PSG, les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. Cela répond à un impératif de croissance et de pérennisation du PSG sur la scène sportive européenne. Un unique actionnaire ne peut apporter plus de 50% des recettes externes, il faut être capable de dégager des liquidités pour pouvoir, en retour, dépenser et acheter les meilleurs joueurs. Or à ce niveau, le PSG semble bien léger : les recettes de droits TV, estimées cette saison à 45.5M€ pour le club, sont bien faibles par rapport aux clubs anglais (Chelsea a encaissé un chèque de 136 millions cette saison) et espagnols (150M€ pour le FC Barcelone). Ses recettes de billetterie sont estimées à 63.1M€ contre plus de 100M€ pour le Real Madrid, le FC Barcelone, Arsenal et Manchester United (…). En voyageant aux quatre coins du globe, les dirigeants souhaitent avant tout pouvoir améliorer la visibilité du Paris Saint-Germain. »

    Pierre Rondeau est lucide dans son analyse puisque le PSG est dans un championnat moins sollicité que le FC Barcelone ou Chelsea par exemple et donc la visibilité du club est importante. Dans l’optique d’augmenter leurs recettes, les dirigeants parisiens devront exposer, au fil des années, le club de la capitale en réalisant des stages de préparation dans le plus de pays possibles. De ce fait, P.Rondeau donne son avis sur la mauvaise redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 :

    « De plus, les dirigeants du PSG militent pour une privatisation de la vente des droits internationaux de la Ligue 1. La LFP s’occupe de négocier et vendre l’ensemble des droits du championnat aux chaines étrangères, sans distinguer les clubs. La redistribution suit ensuite la même logique d’équité : 50% à part égale, 30% en fonction du résultat sportif et 20% en fonction de la notoriété. Or, les autres clubs européens ne suivent pas cette logique. (…) Le PSG aimerait donc bien pouvoir négocier lui-même ses droits de diffusion à l’international, plutôt qu’être dans le même lot que les plus petits clubs, comme Angers, Troyes ou Ajaccio. (…) C’est le débat classique entre équité et efficacité (…) Autrement dit, faut-il aider le PSG en déréglementant l’organisation du championnat, quitte à affaiblir les autres clubs ? Ou faut-il maintenir les contraintes afin de protéger l’équilibre compétitif du championnat de France ? »

    Le PSG devra multiplier les partenariats avec des entreprises internationales afin d’être plus visible et d’augmenter son chiffre daffaires. Le système de redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 devra être revu afin que le club de la capitale ne soit pas lésé par rapport à ses concurrents européens. Ou alors, si la Ligue 1 veut être compétitive et être vue en Europe avec le PSG, il faut que les clubs visent plus haut, jouent l’Europe afin ne plus être éliminés dans les premiers tours. Cela permettrait de gagner un peu en renommé et attirer des spectateurs et des joueurs.

    Pour le moment, Paris semble être ralenti par la Ligue 1 dans son envie de s’imposer en Europe, puisque les joueurs ne trouvent pas le championnat très tentant. Il est souhaitable pour tout le monde que la Ligue 1 suive.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ecthelion2

      Il y a un truc que je ne comprend pas , comment man utd arrive a passer un contrat avec chevrolet pour 900 millions sans être repris par l uefa tandis que nous ne pouvons pas passer un accord de sponsoring avec QNB ?????

      • kz95

        Les 2 parties sont liés puisqu’elles appartiennent au Quatar et donc 1 seul personne aujourd’hui Souverain l’Emir Tamin Ben Hamad AL THANI …

        • ecthelion2

          Ok mais en quoi l uefa est compétente pour dire qu il y a conflit d i intérêt et ça sans ouvrir la moindre enquête il me semble mais merci pour ta réponse ^^

          • kz95

            Ah ça faut demander à Michel ^^

        • ZLATANSONIC mi seh !!!

          Chevrolet et ManU , j’ai du louper un épisode ManU appartient à un fond d’investiment ricains , dit moi pas qu’il n’y pas conflit d’interêt là aussi !!?? ahahahahahahahahahahahahah …

          • kz95

            Oh mince !!! Je vais prevenir Michel tout de suite !!! ^^

    • PSG13100

      Je ne repond pas…mais que les adorateurs du toxico sociopathes aillent sur les forums dedies a l adoration du toxico sociopathe…ce qui n est pas le cas de Parisfans!!!

    • RTL 2.0

      ce serait bien pour commencer si les entraîneurs français se décidaient à jouer offensif
      Bielsa meme quand Marseille mène il continu d’attaquer voilà la culture qui manque aux coachs français
      Cela va rendre les matchs beaucoup plus spectaculaires donc plus de spectateurs dans les stades comme devant leurs écrans 😎

    • Thierry17

      Jamais nous ne pourrons gérer seuls nos droits….La solidarité est le modèle français et c’est très bien….Il nous faudrait surtout une fiscalité pour le sport professionnel qui nous permette de rester compétitifs surle plan continental. On peut me dire ce qu’on voudra sur la premier league, la liga etc….Mais c’est d’abord sur le plan financier et fiscal que c’est clubs nous battent et ensuite sportivement ….C’est l’argent qui achète les meilleurs et ensuite crée des équipes fortes et des trophées, pas l’inverse en tout cas, pas aujourd’hui. Avec la fiscalité française, tous ces grandes équipes devraient vendre la moitié de leursjoueurs pour ne pas déposer le bilan, elle seraient du coup moins compétitives et donc moins dominatrices!

      • PSG13100

        Allez Luyat pour ta deuxieme phrase!!! J aurais bien envie de lancer un « bel ephebe a… » mais c est chaud la…he he…

      • Parisien974

        Excellente analyse. C’est ce qui nous freine réellement dans notre ascension. Mais ça ne fait que nous ralentir un peu ça nous bloque pas.

    • ZLATANSONIC mi seh !!!

      4h du mat. h-3 , tkl à la Roots … Benfica , Florentina, Chelsea et ManU en prépa. du TdC y a pas mieux Yayeyuyaaaaaaaaaa mi seh !!! ahahahah …

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Calderón "On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur"

    LDC – Calderón « On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur »

    LDC

    Selon la presse espagnole, le Real Madrid pourrait échanger sa star Cristiano Ronaldo avec celle du ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Mario Yepes "Pour moi ce serait un honneur d'entraîner le PSG""
    13 hours ago
    Erwin Kouassia publié un new post."FC Nantes/PSG - Rongier "C'est compliqué de leur prendre le ballon""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Katoto proche d'une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Katoto proche d’une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Actu Féminin

    Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 19 ans du Paris Saint-Germain, fait partie des grands espoirs à son ...

    Vidéos PSG

    PSG – Rondeau : « les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. »

    BeIn Sports diffusera PSG - Inter le 30 décembre <Autour du PSG , Ligue 1

    Pierre Rondeau, économiste du sport, a évoqué dans Le Plus de l’Obs les pistes que les dirigeants du Paris Saint-Germain pourraient explorer afin de continuer la progression du PSG, voir plus grand, diversifier et augmenter ses recettes :

    « Depuis la mise en place du fair-play financier, et malgré le retrait des sanctions contre le PSG, les dirigeants doivent absolument diversifier et augmenter les recettes d’exploitation. Cela répond à un impératif de croissance et de pérennisation du PSG sur la scène sportive européenne. Un unique actionnaire ne peut apporter plus de 50% des recettes externes, il faut être capable de dégager des liquidités pour pouvoir, en retour, dépenser et acheter les meilleurs joueurs. Or à ce niveau, le PSG semble bien léger : les recettes de droits TV, estimées cette saison à 45.5M€ pour le club, sont bien faibles par rapport aux clubs anglais (Chelsea a encaissé un chèque de 136 millions cette saison) et espagnols (150M€ pour le FC Barcelone). Ses recettes de billetterie sont estimées à 63.1M€ contre plus de 100M€ pour le Real Madrid, le FC Barcelone, Arsenal et Manchester United (…). En voyageant aux quatre coins du globe, les dirigeants souhaitent avant tout pouvoir améliorer la visibilité du Paris Saint-Germain. »

    Pierre Rondeau est lucide dans son analyse puisque le PSG est dans un championnat moins sollicité que le FC Barcelone ou Chelsea par exemple et donc la visibilité du club est importante. Dans l’optique d’augmenter leurs recettes, les dirigeants parisiens devront exposer, au fil des années, le club de la capitale en réalisant des stages de préparation dans le plus de pays possibles. De ce fait, P.Rondeau donne son avis sur la mauvaise redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 :

    « De plus, les dirigeants du PSG militent pour une privatisation de la vente des droits internationaux de la Ligue 1. La LFP s’occupe de négocier et vendre l’ensemble des droits du championnat aux chaines étrangères, sans distinguer les clubs. La redistribution suit ensuite la même logique d’équité : 50% à part égale, 30% en fonction du résultat sportif et 20% en fonction de la notoriété. Or, les autres clubs européens ne suivent pas cette logique. (…) Le PSG aimerait donc bien pouvoir négocier lui-même ses droits de diffusion à l’international, plutôt qu’être dans le même lot que les plus petits clubs, comme Angers, Troyes ou Ajaccio. (…) C’est le débat classique entre équité et efficacité (…) Autrement dit, faut-il aider le PSG en déréglementant l’organisation du championnat, quitte à affaiblir les autres clubs ? Ou faut-il maintenir les contraintes afin de protéger l’équilibre compétitif du championnat de France ? »

    Le PSG devra multiplier les partenariats avec des entreprises internationales afin d’être plus visible et d’augmenter son chiffre daffaires. Le système de redistribution des droits internationaux de la Ligue 1 devra être revu afin que le club de la capitale ne soit pas lésé par rapport à ses concurrents européens. Ou alors, si la Ligue 1 veut être compétitive et être vue en Europe avec le PSG, il faut que les clubs visent plus haut, jouent l’Europe afin ne plus être éliminés dans les premiers tours. Cela permettrait de gagner un peu en renommé et attirer des spectateurs et des joueurs.

    Pour le moment, Paris semble être ralenti par la Ligue 1 dans son envie de s’imposer en Europe, puisque les joueurs ne trouvent pas le championnat très tentant. Il est souhaitable pour tout le monde que la Ligue 1 suive.

    By
    @https://twitter.com/LeBerreAntoine
    OTER ?>