Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Vu du Parc : belle ambiance, mais pas de "mobilisation générale"

Autour du PSG

PSG/Strasbourg – Vu du Parc : belle ambiance, mais pas de « mobilisation générale »

Samedi dernier, le Paris Saint-Germain recevait Strasbourg pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Un succès auquel nous avons assisté depuis les tribunes et sur lequel nous revenons pour vous partager comment cette rencontre a pu être vécue au Parc des Princes. Une rubrique qui sera mise en ligne pour chaque match dans l’enceinte parisienne.

A cause de transports en commun moins performants que d’habitude, nous sommes arrivés plus tard que prévu. Nous avons manqué l’entrée des joueurs du PSG pour l’échauffement, rendez-vous compte ! On se permet rapidement de faire remarquer que le contrôle de sécurité peut encore être amélioré. Il y avait là de gros tas de personnes, ce qui est assez moyen à vivre et encore plus mauvais au niveau de la sécurité.

Du positif…mais aussi beaucoup mieux à espérer.

Quand nous avons enfin pu arriver dans le stade, il était agréable de voir que le Parc des Princes était plutôt bien rempli. On espérait même qu’il répondrait à l’appel d’une « mobilisation générale » du Collectif Ultras Paris. Pour ce qui est de l’annonce des compositions d’équipe, Lassana Diarra été bien accueilli pour sa première au Parc. Son passé à Marseille est donc oublié (ce que Benjamin Stambouli pourrait trouver injuste, puisqu’il avait été sifflé par une partie du stade alors qu’il n’avait jamais joué à l’OM et qu’il était simplement supposé comme supporter marseillais…). Par contre, le coach Unai Emery a été un peu plus sifflé que d’autres fois.

Les supporters de Strasbourg étaient bien présents dès l’avant-match et ont su se faire entendre.

Nous avons alors compris que l’esprit d’une « union » particulière pour préparer le 8e de finale retour de Ligue des Champions contre le Real Madrid (6 mars) était un peu optimiste. Pourtant, le match commence dans une bonne ambiance, le Parc semble prêt à suivre un peu le CUP. Mais il semble que les supporters se souviennent vite que c’est Strasbourg en face. Alors l’euphorie descend et la tribune Auteuil est un peu seule à chanter côté parisien. Heureusement qu’elle le fait très bien.

On remarque surtout très vite que les Strasbourgeois sont venus en nombre et qu’ils ont bien l’intention de se faire entendre. C’est forcément amplifié par l’ouverture du score strasbourgeoise. Et même la remontée du PSG à 3-1 ne les calme pas vraiment. On trouve d’ailleurs que le seul chant vraiment lancé par Boulogne est mal inspiré « Mais ils sont où les Strasbourgeois ». C’est parfois très drôle, mais ils font bien plus de bruit depuis le début du match que ce virage du Parc…et cela va durer jusqu’au bout. Ils ont d’ailleurs tellement changé que le premier appel du CUP « Debout le Parc » n’a pas été bien entendu en tribune Paris.

Enfin, on note sur la première mi-temps que Thiago Silva est venu féliciter ses coéquipiers après l’égalisation de Draxler. La pause a été sifflée par l’arbitre (qui a souvent agacé le Parc) sous les applaudissements, sans plus.

Durant la seconde période, il n’y a pas eu grand-chose de remarquable, à part que les buts d’Edinson Cavani ont été bien fêtés et qu’il a eu le droit à sa chanson sur le rythme du fameux tube Les démons de minuit. On note aussi que Diarra a été joliment applaudi à sa sortie pour une première jugée réussie au Parc.

Par contre, il y a eu un événement particulier en fin de match. Plusieurs joueurs du PSG commençaient à partir sans faire l’habituel salutation au virage Auteuil, qui a pourtant chanté durant tout le match. Ce dernier a alors sifflé un peu et tout le monde est revenu pour célébrer la victoire. On espère tout de même que la mobilisation sera un peu plus générale pour les prochains matchs et l’union plus évidente.

 

La fin du match et le message du CUP à la LFP avant le match :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG