Restez connectés avec nous

Autour du PSG

PSG/Toulouse – Vu du Parc : des messages, une bonne ambiance mais deux coups de froid

PSG/Toulouse - Vu du Parc : des messages, une bonne ambiance mais deux coups de froid

Dimanche dernier, le Paris Saint-Germain recevait le Toulouse Football Club au Parc des Princes pour le compte de la 3e journée de Ligue 1 2019-2020. Une rencontre qui s’est terminée avec une victoire intéressante 4-0 et à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes. Nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision.

Un échauffement dans une belle ambiance, les U19 féminines à l’honneur.

Clairement, personne n’en voulait à l’équipe parisienne pour la défaite du weekend passé contre le Stade Rennais (2-1), l’accueil a été très bon et plusieurs joueurs ont pris le temps de saluer les tribunes. L’échauffement a ensuite été marqué par les U19 féminines mises à l’honneur. Lesquelles ont remporté le championnat la saison passée et sont venues au bord du terrain avant de faire tout le tour du stade. L’occasion d’être bien applaudie et de faire une belle fête avec le Collectif Ultras Paris.

Pour une fois, Mbappé était à gauche de la ligne et non à droite, loin du préparateur physique.

Dans le même temps, on a vu Kylian Mbappé être pour une fois à gauche dans la ligne d’échauffement et le faire un petit peu plus sérieusement que d’habitude. Edinson Cavani a lui pris le temps par moments de saluer les enfants qui étaient au bord du terrain pour observer l’échauffement. Marquinhos a lui eu le droit à un moment d’applaudissement avec le speaker Michel Montana qui a souligné qu’il était sur le point de jouer son 250e match à Paris. Le Brésilien a lui salué les supporters. Enfin, on a vu Mbappé mettre un petit pont à Cavani durant un changement d’exercices, ce qui a entraîné le rire des deux et une brève accolade.

Quelques banderoles, un bon début de match et un premier refroidissement.

Est venu ensuite le moment de l’annonce des compositions d’équipes. Au scandomètre (mesure avec laquelle le Parc scande le nom de chaque joueur), ce sont Cavani et Mbappé qui s’imposent de peu devant Marco Verratti. Idrissa Gueye a lui eu le droit à une dose supplémentaire d’applaudissement pour sa première. Ensuite, avant le début du match, le CUP a envoyé quelques messages à la LFP et cela a continué durant le match.

Le CUP juste avant le début du match.

Ce dernier a commencé dans une grosse ambiance. Boulogne et Auteuil ont chanté presque sans arrête et les autres tribunes suivaient de temps en temps. Avec surtout de grosse vagues d’applaudissements autour des actions du PSG. Il y a cependant eu un coup de froid avec la sortie de Cavani et Eric-Maxim Choupo-Moting est entré avec un accueil presque inexistant. Paris a ensuite eu du mal à aller au bout de ses occasions et on a pu voir Di Maria s’agacer. Notamment sur une action où Choupo-Moting à traîner à faire une passe et l’a finalement faite à un autre joueur que l’Argentin. Lequel n’aurait peut-être pas dû tourner le dos car il n’aurait possiblement pas été en retard pour reprendre le tir de Mbappé repoussé par le gardien.

On a ensuite bien entendu que l’arbitre agaçait le Parc des Princes, que ce soit pour les fautes sifflées pour Toulouse et celles oubliées pour des reçus par le PSG. Mbappé a lui eu le droit à des applaudissements pour un lob à 40 mètres qui est loupé alors qu’il y avait un joli contre possible. De quoi bien voir son statut de chouchou. Enfin, Di Maria a salué les supporters avant de tirer un corner. Une belle attention toujours appréciable. La mi-temps est arrivée peu après, avec un Parc plutôt mécontent, en partie parce qu’une décision de l’arbitrage venait de le contrarier. Le CUP a tout de même chanté.

L’euphorie, puis un second coup de froid.

En seconde mi-temps, le match s’est emballé et le Parc des Princes avec, suite à une petite baisse en fin de première période. On a aussi pu voir Marquinhos faire un signe de main pour qu’Alphonse Areola fasse une sortie au pied pour aller intercepter un ballon que le Brésilien pouvait couvrir. Signe de sa confiance et de son leadership. Puis Choupo-Moting a enflammé le Parc avec son enchaînement génial et une ouverture du score qui s’est longtemps fait attendre. Il y a eu une forme d’euphorie et le CUP en profité pour relancer le chant à l’honneur du Camerounais. Lequel a salué les supporters.

Le Parc et les joueurs célèbrent le but de Choupo-Moting, loin de nous malheureusement.

Le 2-0 est arrivé peu après, avec un but annoncé par le speaker comme compté à Pablo Sarabia, sauf que c’est en fait un contre-son-camp toulousain. Ce qui est plus clair au ralenti, le tir de l’Espagnol n’étant pas concentré. Pas de quoi empêcher le Parc de faire la fête. Par contre, le coup de froid est arrivé avec la blessure de Mbappé. Tous les yeux étaient rivés sur lui quand il s’est arrêté et il l’ambiance a pris un coup avec sa sortie.

Quelques consignes et Marquinhos qui fête bien son 250e match.

Il y a eu ensuite le penalty sifflé en faveur du PSG, qui semblait clair venu du Parc des Princes, et l’utilisation de la VAR a été sifflée. Il n’y a pas eu de revanche particulière par contre au tir de Di Maria repoussé par Reynet. Une petite déception, mais pas de quoi remettre en question la victoire du PSG. Laquelle s’est confirmé avec le doublé de Choupo-Moting. Par contre, il n’a pas eu le droit à son chant cette fois. La fin du match a plutôt été marquée par des consignes, avec Thiago Silva qui s’énervent contre des attaquants qui ne défendent pas assez et Verratti qui replacent Gueye et Zagre à côté de lui.

Enfin, Marquinhos a marqué le 4e but et le Parc des Princes a scandé son nom avec une force particulière, puis un chant a été lancé. Le Brésilien, tout en surveillant le jeu, a salué les supporters. Le coup de sifflet final est venu un peu rapidement, mais a bien sûr été applaudi. Et cette fois, contrairement à la semaine passée, les joueurs ont pris le temps d’aller voir les tribunes. Ce qui est toujours apprécié.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG