Restez connectés avec nous
PSG/OL - Le Parisien évoque des tensions à l'entraînement parisien et le tifo des Ultras ce soir

Autour du PSG

PSG/OL – Le Parisien évoque des tensions à l’entraînement parisien et le tifo des Ultras ce soir

Le Paris Saint-Germain a eu une semaine pour préparer la réception de l’Olympique Lyonnais ce soir en clôture de la 30e journée de Ligue 1. C’est une bonne chose pour être en forme physiquement, mais l’attente a été longue. Le succès le weekend dernier contre le FC Lorient (1-2) a à peine permis de guerrir après l’humiliation subie au Camp Nou (6-1 en 8e de finale de Ligue des Champions). Le Parisien affirme qu’il y a d’ailleurs eu un peu de tension durant l’entraînement, mais que les supporters parisiens sont prêts à faire bloc derrière leur équipe.

« Avec ce petit goût âcre qui reste bien présent au fond de la gorge, les Parisiens doivent désormais se relancer vers l’objectif d’un nouveau triplé national qui mettrait du baume sur les joues encore rosies par la claque catalane, lit-on dans Le Parisien. Pour préparer ce choc, les coéquipiers de Thiago Silva ont eu droit à une semaine complète. Sept jours durant lesquels ils ont ruminé leur colère.

Une tension qui s’est parfois matérialisée par quelques éclats de voix, à l’image de l’altercation entre Kimpembe et Krychowiak après un contact lundi matin. Une brouille rapidement calmée par l’intervention d’autres joueurs, mais qui met en lumière la tension qui règne dans un groupe toujours meurtri par le non-match du Camp Nou. Une frustration qu’il faut transformer en esprit de reconquête.

Dix jours après le fiasco de Barcelone, le PSG retrouve le Parc des Princes et ses supporters dans un climat incertain. Mais les ultras seront là et ils n’entendent pas baisser le ton ni ranger leur ferveur. Un immense tifo couvrira Auteuil ce soir, épousant les codes du supporteurisme : être là dans les bons moments comme dans les mauvais. »

Il n’y a rien d’inquiétant à voir de la tension, on attend surtout la réaction.

Disons-le avant que certains supporters partent dans l’alarmisme, il n’y a rien de grave à avoir un peu de tension à l’entraînement. Cela arrive à toutes les équipes chaque année. Il suffit de quelques coups, d’un mot mal placé, d’un joueur de mauvaise humeur, d’un temps de tension. Mais ce n’est clairement pas la fin d’un groupe. On voit même que les joueurs ne sont pas contents de la situation, ce qui est rassurant.

On s’attend même à voir beaucoup d’envie et de solidarité ce soir au Parc des Princes. Que ce soit dans la part des joueurs, mais aussi des supporters. Tout le PSG doit être uni pour répondre aux critiques et à la déception.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG