Autour du PSG

PSG/OL – Salomon  » Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison. »

Salomon "Je me doutais que la LFP allait taper un peu à l’aveugle...J'invite Aulas à faire le ménage chez lui"
Publie le 20/03/2017 a 15:50



  • Opposé à l’Olympique Lyonnais hier soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a laborieusement remporté le matchs sur le score de 2-1. Alors qu’il retrouvait l’antre de Saint-Cloud pour la première fois depuis la débâcle en terre catalane, le club francilien a parfois paru très fébrile et doit sa délivrance à deux jolies passes de Javier Pastore titulaire au coup d’envoi. Bruno Salomon, journaliste France Bleu, a évoqué l’apport d’El Flaco sur le terrain :

    « Drôle de sensation hier soir, avec les retrouvailles dix jours après le fiasco. L’impression de voir un vieux couple qui pendant 10 jours s’est offert une crise, s’est torturé l’esprit, et s’est demandé si ça valait le coup de continuer. Et finalement, les tribunes se sont remises à chanter vers 20h30. Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison.

    A la fin de la rencontre, les joueurs n’avaient pas plus le sourire que ça. Malgré la victoire. Quelque chose est encore cassé. Il faudra du temps pour recoller les morceaux et mettre définitivement de côté Barcelone. »

    Effectivement l’ambiance était particulière au Parc, les supporters ont montré beaucoup de soutien à l’équipe surtout du côté du CUP (tribune Auteuil) qui n’a pas hésité à déployer une banderole sur laquelle était écrit « ‘Nous ne sommes pas supporters de la victoire même si elle reste essentielle ». Une bien belle déclaration qui devrait être partagée par l’ensemble des supporters parisiens. Car bien sûr nous sommes tous déçus de cette élimination voire en colère mais le club est encore en lice pour remporter des titres cette saison. L’heure des bilans viendra le moment venu mais il faut tourner la douloureuse page européenne.

    « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé », c’est à l’aide de cette maxime que certains supporters et observateurs ont déploré l’absence de Javier Pastore sur la pelouse du Camp Nou.  Selon le journaliste de France Bleu, sa prestation d’hier va nourrir encore plus de regrets :

    « (…) Hier soir un nom revenait, celui de Pastore. Il a illuminé la rencontre. Et cette question qui va encore plus nous ramener vers l’élimination. Et si l’Argentin avait joué ce match ? Les trente dernières minutes. Le PSG n’aurait-il pas le sourire aujourd’hui ? Il a été limpide hier, il a porté le jeu vers l’avant, il a délivré des passes superbes. Bref, il a régalé et il nous a tous replongés dans des tonnes de questions… »

    On pourra toujours se poser la question de savoir ce qui se serait passé si l’Argentin avait joué, malheureusement on n’aura jamais la réponse. Très fort techniquement, Pastore n’a jamais eu l’âme d’un leader et il n’est pas sûr non plus qu’il aurait pu changer la donne. Si il a délivré deux passes lumineuses hier soir, il a également perdu des ballons. Mais sa capacité à garder le ballon et à jouer vers l’avant aurait pu être des atouts indéniables face à l’armada catalane.

    Cependant ce genre de considération ne régaleront rien et il faut tout de même rappeler que sans son numéro 10, le PSG a très longtemps pu prétendre à la qualification pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Au final on sait tous comment cela s’est terminé.

    Place aux compétitions nationales et espérons que le club de la capitale soulevera à nouveau des trophées d’ici là fin de saison.

    Publie le 20/03/2017 a 15:50

    PSG/OL – Salomon  » Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison. »

    Opposé à l’Olympique Lyonnais hier soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a laborieusement remporté le matchs sur le score de 2-1. Alors qu’il retrouvait l’antre de Saint-Cloud pour la première fois depuis la débâcle en terre catalane, le club francilien a parfois paru très fébrile et doit sa délivrance à deux jolies passes de Javier Pastore titulaire au coup d’envoi. Bruno Salomon, journaliste France Bleu, a évoqué l’apport d’El Flaco sur le terrain :

    « Drôle de sensation hier soir, avec les retrouvailles dix jours après le fiasco. L’impression de voir un vieux couple qui pendant 10 jours s’est offert une crise, s’est torturé l’esprit, et s’est demandé si ça valait le coup de continuer. Et finalement, les tribunes se sont remises à chanter vers 20h30. Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison.

    A la fin de la rencontre, les joueurs n’avaient pas plus le sourire que ça. Malgré la victoire. Quelque chose est encore cassé. Il faudra du temps pour recoller les morceaux et mettre définitivement de côté Barcelone. »

    Effectivement l’ambiance était particulière au Parc, les supporters ont montré beaucoup de soutien à l’équipe surtout du côté du CUP (tribune Auteuil) qui n’a pas hésité à déployer une banderole sur laquelle était écrit « ‘Nous ne sommes pas supporters de la victoire même si elle reste essentielle ». Une bien belle déclaration qui devrait être partagée par l’ensemble des supporters parisiens. Car bien sûr nous sommes tous déçus de cette élimination voire en colère mais le club est encore en lice pour remporter des titres cette saison. L’heure des bilans viendra le moment venu mais il faut tourner la douloureuse page européenne.

    « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé », c’est à l’aide de cette maxime que certains supporters et observateurs ont déploré l’absence de Javier Pastore sur la pelouse du Camp Nou.  Selon le journaliste de France Bleu, sa prestation d’hier va nourrir encore plus de regrets :

    « (…) Hier soir un nom revenait, celui de Pastore. Il a illuminé la rencontre. Et cette question qui va encore plus nous ramener vers l’élimination. Et si l’Argentin avait joué ce match ? Les trente dernières minutes. Le PSG n’aurait-il pas le sourire aujourd’hui ? Il a été limpide hier, il a porté le jeu vers l’avant, il a délivré des passes superbes. Bref, il a régalé et il nous a tous replongés dans des tonnes de questions… »

    On pourra toujours se poser la question de savoir ce qui se serait passé si l’Argentin avait joué, malheureusement on n’aura jamais la réponse. Très fort techniquement, Pastore n’a jamais eu l’âme d’un leader et il n’est pas sûr non plus qu’il aurait pu changer la donne. Si il a délivré deux passes lumineuses hier soir, il a également perdu des ballons. Mais sa capacité à garder le ballon et à jouer vers l’avant aurait pu être des atouts indéniables face à l’armada catalane.

    Cependant ce genre de considération ne régaleront rien et il faut tout de même rappeler que sans son numéro 10, le PSG a très longtemps pu prétendre à la qualification pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Au final on sait tous comment cela s’est terminé.

    Place aux compétitions nationales et espérons que le club de la capitale soulevera à nouveau des trophées d’ici là fin de saison.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    7 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    7 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Vidéos PSG

    PSG/OL – Salomon  » Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison. »

    Salomon "Je me doutais que la LFP allait taper un peu à l’aveugle...J'invite Aulas à faire le ménage chez lui" <Autour du PSG , Ligue 1

    Opposé à l’Olympique Lyonnais hier soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a laborieusement remporté le matchs sur le score de 2-1. Alors qu’il retrouvait l’antre de Saint-Cloud pour la première fois depuis la débâcle en terre catalane, le club francilien a parfois paru très fébrile et doit sa délivrance à deux jolies passes de Javier Pastore titulaire au coup d’envoi. Bruno Salomon, journaliste France Bleu, a évoqué l’apport d’El Flaco sur le terrain :

    « Drôle de sensation hier soir, avec les retrouvailles dix jours après le fiasco. L’impression de voir un vieux couple qui pendant 10 jours s’est offert une crise, s’est torturé l’esprit, et s’est demandé si ça valait le coup de continuer. Et finalement, les tribunes se sont remises à chanter vers 20h30. Il faut repartir de l’avant mais elle va être longue cette fin de saison.

    A la fin de la rencontre, les joueurs n’avaient pas plus le sourire que ça. Malgré la victoire. Quelque chose est encore cassé. Il faudra du temps pour recoller les morceaux et mettre définitivement de côté Barcelone. »

    Effectivement l’ambiance était particulière au Parc, les supporters ont montré beaucoup de soutien à l’équipe surtout du côté du CUP (tribune Auteuil) qui n’a pas hésité à déployer une banderole sur laquelle était écrit « ‘Nous ne sommes pas supporters de la victoire même si elle reste essentielle ». Une bien belle déclaration qui devrait être partagée par l’ensemble des supporters parisiens. Car bien sûr nous sommes tous déçus de cette élimination voire en colère mais le club est encore en lice pour remporter des titres cette saison. L’heure des bilans viendra le moment venu mais il faut tourner la douloureuse page européenne.

    « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé », c’est à l’aide de cette maxime que certains supporters et observateurs ont déploré l’absence de Javier Pastore sur la pelouse du Camp Nou.  Selon le journaliste de France Bleu, sa prestation d’hier va nourrir encore plus de regrets :

    « (…) Hier soir un nom revenait, celui de Pastore. Il a illuminé la rencontre. Et cette question qui va encore plus nous ramener vers l’élimination. Et si l’Argentin avait joué ce match ? Les trente dernières minutes. Le PSG n’aurait-il pas le sourire aujourd’hui ? Il a été limpide hier, il a porté le jeu vers l’avant, il a délivré des passes superbes. Bref, il a régalé et il nous a tous replongés dans des tonnes de questions… »

    On pourra toujours se poser la question de savoir ce qui se serait passé si l’Argentin avait joué, malheureusement on n’aura jamais la réponse. Très fort techniquement, Pastore n’a jamais eu l’âme d’un leader et il n’est pas sûr non plus qu’il aurait pu changer la donne. Si il a délivré deux passes lumineuses hier soir, il a également perdu des ballons. Mais sa capacité à garder le ballon et à jouer vers l’avant aurait pu être des atouts indéniables face à l’armada catalane.

    Cependant ce genre de considération ne régaleront rien et il faut tout de même rappeler que sans son numéro 10, le PSG a très longtemps pu prétendre à la qualification pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Au final on sait tous comment cela s’est terminé.

    Place aux compétitions nationales et espérons que le club de la capitale soulevera à nouveau des trophées d’ici là fin de saison.

    By
    @
    OTER ?>