Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Rabésandratana « Ce n’est pas normal que deux jeunes du centre de formation se retrouvent dans cette situation »

Rabesandratana Ce n’est pas normal que deux jeunes du centre de formation se retrouvent dans cette situation

Ancien dĂ©fenseur du Paris Saint-Germain (1997-2001), Eric RabĂ©sandratana est aujourd’hui consultant sur France Bleu Paris. Au micro de la radio, il est revenu sur les situations des joueurs formĂ©s Ă  Paris Alphonse Areola (gardien de 25 ans) et Adrien Rabiot (milieu de 23 ans), qui sont en fin de contrat en juin prochain.

« Ce n’est pas normal que deux jeunes du centre de formation se retrouvent dans cette situation. Ça laisse beaucoup de possibilités aux joueurs, tant mieux pour eux, mais pour le club c’est dramatique. Normalement, pour Areola la prolongation de contrat devrait arriver mais il n’a pas encore signé et plus le temps passe, plus ça joue pour les autres clubs qui vont vouloir le recruter. Pour Rabiot c’est pareil même s’il a reçu plusieurs propositions qu’il n’a pas accepté. Je pense qu’Areola a vraiment envie de rester au club et c’est important. Areola a compris qu’avec Buffon à côté il allait progresser.

‘Le PSG envoie un message nĂ©gatif dans son envie de grandir et de devenir un grand d’Europe’

Rabiot joue un peu le bras de fer et c’est plutôt logique dans sa situation parce que le club a permis ça. Rabiot désire trois ans de contrat donc il ne veut pas être bloqué trop longtemps mais il veut aussi une bonne situation financière. Rabiot est plutôt l’homme fort dans la négociation Le PSG envoie un message négatif dans son envie de grandir et de devenir un grand d’Europe. »

Il est clair que le PSG se retrouve dans une mauvaise posture. Peut-ĂŞtre qu’il s’est trop concentrĂ© sur d’autres dossiers, ou alors parce qu’il a fait confiance Ă  ses joueurs trop tard. On peut tout de mĂŞme distinguer les cas Rabiot et Areola.

Pour le premier, une prolongation de contrat est Ă©voquĂ©e depuis un peu plus d’un an, sauf qu’il a repoussĂ© la discussion. Alors peut-ĂŞtre que Paris n’a pas Ă©tĂ© assez gĂ©nĂ©reux dans son offre ou qu’il aurait dĂ» avoir dĂ©jĂ  dĂ©cidĂ© de son dĂ©part, mais les dirigeants ont commencĂ© la discussion bien assez tĂ´t. Le problème c’est qu’il n’ait toujours pas fait de choix clair.

Quant Ă  Areola, on peut penser qu’il y a eu des interrogations avant de chercher Ă  prolonger Areola. Il fallait ĂŞtre sĂ»r qu’il serait un gardien que le PSG veut garder dans son effectif. C’est peut-ĂŞtre venu un peu tard, mais la nĂ©gociation semble maintenant bien avancer. Il faudrait tout de mĂŞme que Paris règle ces dossiers pour Ă©viter de voir les grands clubs tenter de le piler dans les prochains mois. Une situation très dĂ©sagrĂ©able qui n’aide pas en effet Ă  ĂŞtre respectĂ©. Ce qui s’acquiert sur le terrain et dans les discussions.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG