Restez connectés avec nous
Rennes/PSG - Les tops et flops de la mésaventure en Bretagne

Autour du PSG

Rennes/PSG – Les tops et flops de la mésaventure en Bretagne

Nouvelle rubrique Parisfans, nous nous lancerons désormais après chaque match dans une liste de « tops et flops » du côté parisien. Il peut s’agit d’un joueur, d’un duo, d’un ensemble, d’une partie du match et il n’y a pas de chiffre nécessaire ou limite. Le but est de faire un peu le tour des points importants de la rencontre, aussi bien positifs que négatifs. On se lance avec la défaite 2-1 contre le Stade Rennais hier soir en clôture de la 2e journée de Ligue 1.

Il fallait remonter à la saison 2016/2017 pour voir une défaite des joueurs de la capitale dès le mois d’août (défaite face à l’AS Monaco 3-1 en 2016, les Monégasques ayant été champions ensuite). Les champions de France ne parviennent donc pas à enchaîner après leur victoire dimanche dernier face à Nîmes au Parc des Princes (3-0).

C’est un mini coup d’arrêt pour les Franciliens qui perdent des points d’entrée. S’il est encore trop tôt pour tirer des grandes conclusions sur cette défaite, le Paris Saint-Germain a néanmoins montré quelques signes d’inquiétudes durant la rencontre. Retour sur le premier faux pas des coéquipiers de Thiago Silva.

Les TOPS – 

Pour tout vous dire, aucun joueur n’a tiré son épingle du jeu sur la pelouse du Roazhon Park. Les Rennais ont mis les Parisiens en difficulté pendant 90 minutes et on mérité leur victoire. Il n’y a pas non plus d’éléments réjouissants d’un point de vue collectif ou une réussite particulière. Donc pas de top côté Rouge et Bleu, tristement

Les FLOPS – 

L’animation offensive.

Le néant, sauf peut-être les 10 dernières minutes. Face aux Bretons, les Parisiens n’ont pas trouvé la solution. Les hommes de Thomas Tuchel ont buté face au bloc mis en place par Julien Stephan. Malgré une possession de balle supérieure à l’adversaire(62%), les champions de France n’ont pas réussis à se créer beaucoup de situations franches. Les transitions et le rythme des Franciliens n’a pas inquiété les derniers vainqueurs de la Coupe de France. Les Parisiens n’ont jamais changé de rythme pour surprendre leur adversaire. Ainsi, les coéquipiers de Kylian Mbappé, ont frappé 9 fois au but pour seulement 2 frappes cadrées (contre 11 tirs et 4 cadrés pour Rennes).

Thomas Tuchel.

Le technicien bavarois s’est complètement loupé. Sur le plan tactique, mais aussi dans le choix des hommes. Le coach allemand a aligné ses joueurs dans une sorte de 4-3-3 modulable en 3-4-3 avec Marquinhos qui vient s’intercaler entre son capitaine Thiago Silva et Abdou Diallo.

L’entraîneur parisien a aussi laissé des joueurs comme l’espagnol Pablo Sarabia sur le banc au profit d’Angel Di Maria voire Julian Draxler, alors qu’il était l’un des joueurs les plus en vues depuis le début de saison.

L’ex coach du Borussia Dortmund a perdu son duel face à son homologue rennais. Et ses changements (entrées de Colin Dagba, de Pablo Sarabia et de Leandro Paredes) n’ont pas suffi à renverser le match. Même si Sarabia a permis d’enfin amener un peu de rythme et quelques occasions. On peut se dire que la fatigue des joueurs dans une préparation gênée par les compétitions internationales jouent sur les choix à faire. Mais là il est évident que la bonne formule n’a pas été trouvée. Surtout sur l’aspect tactique. Il faudra faire mieux, et vite.

Julian Draxler.

Que dire de la prestation de l’international allemand ? Le numéro 23 parisien enchaîne les prestations insipides avec le club de la capitale depuis plusieurs mois. Le milieu de terrain n’a pas le rendement attendu. Avec ses qualités techniques et son profil, l’ex-joueur de Wolsburg doit prendre le jeu à son compte, et surtout amener ce plus dans les 20 derniers mètres. L’Allemand de 25 ans est censé faire le lien entre le milieu et l’attaque en s’intercalant entre les lignes adverses. Il a été presque invisible hier. Il devient difficile de l’imaginer avec un rôle important à Paris.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG