Restez connectés avec nous
Retour plus tôt des Brésiliens du PSG, Rabesandratana souligne le signe positif d'une telle attitude

Autour du PSG

Retour anticipé des Brésiliens du PSG, Rabesandratana souligne le signe positif d’une telle attitude

Le Paris Saint-Germain jouera son premier match de l’année 2019 ce dimanche face au GSI Pontivy dans le cadre des 32es de finale de Coupe de France. Revenus prématurément de leur vacances, Neymar Jr, attaquant de 26 ans, Dani Alves, arrière droit de 35 ans et Thiago Silva, défenseur de 34 ans, semblent motivés à tout arracher pour cette seconde partie d’exercice. C’est ce qu’a souhaité mettre en exergue Éric Rabésandratana, ancien joueur et capitaine du Paris Saint-Germain, sur les ondes de France Bleu Paris où il officie en tant que consultant. 

“Une bonne surprise ? Oui. Le retour prématuré de trois de nos quatre brésiliensLes sud-américains avaient jusqu’à lundi. Et finalement on a vu revenir Neymar, Dani Alves et Thiago Silva trois jours avant. Ce n’est pas aussi anodin que ça. C’est assez rare parce que les joueurs n’ont pas beaucoup de vacances et ils en profitent quand ils en ont. Il y a entre 50 et 60 matches par saison, c’est énorme pour les organismes. C’est pour ça que ce n’est pas anodin et que ça prouve que ces Brésiliens se sentent bien à ParisIls rendent la confiance à Tuchel en rentrant un peu plus tôt. Et c’est plutôt positif pour le reste de la saison”, a lâché Éric Rabesandratana pour la radio parisienne.

Un détail qui ne trompe pas.

Neymar Jr avait, juste avant la trêve hivernale, été autorisé à partir plus tôt que ses collèges en vacances au Brésil. Si beaucoup se sont, inutilement, offusqués face à cette décision du club et du joueur, force est de constater que cela a fait le plus grand bien au maître à jouer du club de la capitale. L’ancien Barcelonais est donc déjà disponible, à l’image de ses compatriotes Dani Alves et Thiago Silva. Rabésandratana a raison : ce n’est absolument pas anodin d’observer une telle attitude venant de trois joueurs vedettes de l’effectif parisien.

Cela démontre bien de leur motivation et c’est un signe extrêmement positif au vu des échéances qui arrivent, notamment la Ligue des Champions en Février prochain. La relation entre Thomas Tuchel et ses joueurs semble au beau fixe, et on peut ainsi attaquer la suite de la saison avec une certaine sérénité. Voyons comment tout ceci va désormais se goupiller, que ce soit sur le terrain mais également durant le mercato hivernal qui se joue en ce moment même.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG