Autour du PSG

«Trop confus et imprécis» pour Riolo

Publie le 21/11/2011 a 11:37



  • Supporter du PSG mais aussi chroniqueur pour RMC, Daniel Riolo a donné via son blog personnel, son avis sur la prestation des Parisiens face à Nancy dimanche soir au Parc des Princes.

    « Le match a donc été d’entrée placé sous le signe du soutien à Antoine Kombouaré. En danger, selon beaucoup de médias, le coach parisien a pu constater que le Parc était derrière lui à 100%. Comme prévu, son équipe a d’abord buté sur le mur nancéien, une ligne de 5, une de 4 très proches et Moukanjdo seul devant. Résultat, les Parisiens tournent en rond sans trouver de faille. C’est une sorte de jeu de patience avec risque d’exposition aux contres. Nancy tient sans vraiment souffrir, observant un PSG plutôt maladroit offensivement. Derrière, je note que Kombouaré aligne Bisevac, Sakho et Armand. Avec Jallet à droite, c’est la défense que l’entraîneur du PSG avait imaginé lors de la reprise de la saison. La première période est bien terne. Ça sent le match galère, mais pas encore la contre-performance qui ferait tant jaser. L’odeur de pourri est, en revanche, nettement plus présente quand Calvé marque un but sublime. Le piège de Jean Fernandez fonctionne. Les joueurs offensifs du PSG, Pastore en tête, transparents, sont alors convoqués au réveil. Mais il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir enfin Paris vraiment attaquer. Ca devient alors une attaque/défense, mais en mode désespéré. Trop confus, imprécis. Le genre de situation dans laquelle le PSG ne devrait pas avoir le droit de se mettre. Les occasions vont venir, parfois énormes, mais de celles qui donnent l’impression que ça ne passera jamais. Leonardo disait que c’est sous la pression qu’on verrait le véritable visage du PSG. Cette défaite improbable va lui donner l’opportunité de tirer vite un premier bilan ».

    Publie le 21/11/2011 a 11:37

    «Trop confus et imprécis» pour Riolo

    Supporter du PSG mais aussi chroniqueur pour RMC, Daniel Riolo a donné via son blog personnel, son avis sur la prestation des Parisiens face à Nancy dimanche soir au Parc des Princes.

    « Le match a donc été d’entrée placé sous le signe du soutien à Antoine Kombouaré. En danger, selon beaucoup de médias, le coach parisien a pu constater que le Parc était derrière lui à 100%. Comme prévu, son équipe a d’abord buté sur le mur nancéien, une ligne de 5, une de 4 très proches et Moukanjdo seul devant. Résultat, les Parisiens tournent en rond sans trouver de faille. C’est une sorte de jeu de patience avec risque d’exposition aux contres. Nancy tient sans vraiment souffrir, observant un PSG plutôt maladroit offensivement. Derrière, je note que Kombouaré aligne Bisevac, Sakho et Armand. Avec Jallet à droite, c’est la défense que l’entraîneur du PSG avait imaginé lors de la reprise de la saison. La première période est bien terne. Ça sent le match galère, mais pas encore la contre-performance qui ferait tant jaser. L’odeur de pourri est, en revanche, nettement plus présente quand Calvé marque un but sublime. Le piège de Jean Fernandez fonctionne. Les joueurs offensifs du PSG, Pastore en tête, transparents, sont alors convoqués au réveil. Mais il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir enfin Paris vraiment attaquer. Ca devient alors une attaque/défense, mais en mode désespéré. Trop confus, imprécis. Le genre de situation dans laquelle le PSG ne devrait pas avoir le droit de se mettre. Les occasions vont venir, parfois énormes, mais de celles qui donnent l’impression que ça ne passera jamais. Leonardo disait que c’est sous la pression qu’on verrait le véritable visage du PSG. Cette défaite improbable va lui donner l’opportunité de tirer vite un premier bilan ».




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • majestik is back

      cette defaite improbable va lui donner l opportunité de tirer vite un premier bilan! faut quil mexplique le riolo comment on tire un bilan dune defaite improbable? Pourquoi tirer ‘vite’ un bilan? ayé les détracteurs dak attendait cette défaite avec impatience.. le match était certes moyen ds lensemble , mais jai vu une bien meilleure circulation (donc collectif n’en déplaise à dugarry and co) et on a clairement manqué de réalisme, on ne mérite pas de perdre, rien de grave! matuidi revient bien , néné tres bon . par contre va falloir qu on joue a 11 tte la partie car bodmer est transparent a ce poste et pastore il est pas ds son assiette la. il nous manque au moins 2 joueurs cest clair .

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Rai "C’est un caprice des dieux... qui restera dans l’histoire du football"

    LDC – Rai « C’est un caprice des dieux… qui restera dans l’histoire du football »

    LDC

    Rai, ancien milieu offensif de 51 ans du Paris Saint-Germain (1993-1998), est revenu auprès de Marca sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    13 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    13 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    «Trop confus et imprécis» pour Riolo

    <Autour du PSG , Interviews

    Supporter du PSG mais aussi chroniqueur pour RMC, Daniel Riolo a donné via son blog personnel, son avis sur la prestation des Parisiens face à Nancy dimanche soir au Parc des Princes.

    « Le match a donc été d’entrée placé sous le signe du soutien à Antoine Kombouaré. En danger, selon beaucoup de médias, le coach parisien a pu constater que le Parc était derrière lui à 100%. Comme prévu, son équipe a d’abord buté sur le mur nancéien, une ligne de 5, une de 4 très proches et Moukanjdo seul devant. Résultat, les Parisiens tournent en rond sans trouver de faille. C’est une sorte de jeu de patience avec risque d’exposition aux contres. Nancy tient sans vraiment souffrir, observant un PSG plutôt maladroit offensivement. Derrière, je note que Kombouaré aligne Bisevac, Sakho et Armand. Avec Jallet à droite, c’est la défense que l’entraîneur du PSG avait imaginé lors de la reprise de la saison. La première période est bien terne. Ça sent le match galère, mais pas encore la contre-performance qui ferait tant jaser. L’odeur de pourri est, en revanche, nettement plus présente quand Calvé marque un but sublime. Le piège de Jean Fernandez fonctionne. Les joueurs offensifs du PSG, Pastore en tête, transparents, sont alors convoqués au réveil. Mais il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir enfin Paris vraiment attaquer. Ca devient alors une attaque/défense, mais en mode désespéré. Trop confus, imprécis. Le genre de situation dans laquelle le PSG ne devrait pas avoir le droit de se mettre. Les occasions vont venir, parfois énormes, mais de celles qui donnent l’impression que ça ne passera jamais. Leonardo disait que c’est sous la pression qu’on verrait le véritable visage du PSG. Cette défaite improbable va lui donner l’opportunité de tirer vite un premier bilan ».

    By
    @
    OTER ?>