Restez connectés avec nous
Riolo déplore le manque de prise de conscience du PSG

Autour du PSG

Riolo déplore le manque de prise de conscience du PSG

C’est peu dire que le Paris Saint-Germain a connu un exercice 2018-2019 loin de ses ambitions. Un nouvel échec en Ligue des Champions et uniquement le championnat de France dans son escarcelle, voici le bilan que l’on peut faire alors qu’il ne reste plus que deux matchs de Ligue 1 à disputer. Sur les ondes de RMC, Daniel Riolo s’est d’ailleurs insurgé contre le manque de réaction de la part du club face à ces échecs répétés. Pour le journaliste c’est simple : les dirigeants ne prennent pas acte année après année des choses qui ne tournent pas ronds au sein du club.

« Tous les ans, Nasser va à Doha en fin de saison pour faire le bilan. Il va prendre un petit coup de semonce. Il va prendre les notes pour savoir ce qu’il faut changer, et tous les ans, il perd le calepin dans l’avion. Et à chaque fois, il ne se passe rien. Henrique ? Tout le monde se fâche avec lui, on l’annonce sur le départ. Il est confirmé ! Tuchel ? Confirmé ! Thiago Silva, symbole de la lose, confirmé ! Aucune prise de conscience, tout va bien. C’est la faute à pas de chance. On continue comme ça.

Riolo « Le club est en régression. »

Un entraineur et un directeur sportif qui ne se parlent pas, le secteur médical, il n’y a que des blessés… Thiago Motta, ancien grand du club, futur entraineur et qui connait les rouages : on s’en débarrasse. Le centre de formation, c’est toujours le bordel. Le PSG est en train de devenir le club à blé par essence, alors qu’il avait bien débuté avec un bon directeur sportif, un bon recrutement. Le virage institutionnel, c’est l’affaire Aurier, cela a cassé le club et son autorité. Derrière, ce ne sont que des mauvaises décisions et le club est en régression. », a lâché Riolo.

Depuis plusieurs saisons désormais, on a l’impression de vivre le même schéma avec le Paris Saint-Germain. Si dans les dernières années le club raflait tout au niveau hexagonal, la donne a été tout autre cette année, rajoutant encore sur la frustration accumulée en LDC depuis trois ans maintenant. Riolo a raison. On a l’impression que les décideurs franciliens, Nasser Al-Khelaïfi en tête, ne parviennent pas à tirer des enseignements du passé.

Un mercato plus intelligent fera du bien, mais ce n’est pas le seul élément.

Sur le plan marketing le club se place aujourd’hui comme l’un des plus importants. Néanmoins, sur le sportif cela ne suit pas. Il faut que le PSG comprenne ses erreurs et s’en serve pour grandir. Déjà, on espère que les derniers mercato ne se répéteront pas et que tout ne sera pas fait au dernier moment. Ander Herrera (milieu de 29 ans) qui arrive libre de tout contrat, c’est déjà une bonne chose de faite, mais il ne faut pas que cela s’arrête là. Il faut que Tuchel débute l’exercice prochain avec un effectif bien plus complet et étoffé. Ce sera le minimum

. Des décisions fortes devront aussi être prises : que ce soit au niveau de l’effectif ou dans l’organigramme. Cependant, on a du mal à croire que quelque chose changera en ce qui concerne ces deux plans-ci. A part le départ de Thiago Motta du poste d’entraîneur des U19, malheureusement. Reste à espérer une belle surprise, au moins dans la façon d’encadrer l’équipe professionnelle et de la pousser à faire mieux.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG