Restez connectés avec nous
PSG - Riolo "attends les premiers mouvements" et avoue être "perplexe" devant le cas Cabaye

Autour du PSG

Riolo : « Leonardo, le Qatar, l’argent, on n’en veut pas »

Daniel Riolo, qui a l’habitude de donner son point de vue sur les rencontres du Paris Saint-Germain, a décidé via son blog personnel de ne pas être tendre avec les joueurs parisiens, mais également avec le directeur sportif Leonardo, suite à ses récentes déclarations (voir article).

« A Reims aussi, la pelouse était pourrie. Ça n’a pas empêché les Rémois de s’imposer devant le PSG. Une défaite du PSG, c’est forcément un événement. Claqués à Sochaux, les Parisiens ont tendu l’autre fesse. Et le pire, c’est que cette fois, l’excuse de la non-implication ne tient même pas. Paris a juste été nul. L’équipe mal équilibrée, les individualités à la ramasse. Au milieu, le jeune Verratti ne peut pas se voir confier seul les clés d’un jeu souvent inexistant. Au sujet du milieu, que se passera-t-il si Matuidi vient à manquer ? Il faudra inventer une nouvelle expression, parce que « couper en deux », ça ne sera pas assez clair ! Avec du cœur, de l’envie, n’importe quelle équipe peut battre ce PSG. Quand il est comme ça, c’est un cirque, mais les acteurs deviennent les baltringues, ceux qui logiquement doivent juste monter le chapiteau. A la fin, le directeur du cirque est venu expliquer pourquoi le spectacle était mauvais. Il l’a mal fait. Maladroit, comme souvent après les matches, Leonardo ne devrait plus dire ce qu’il pense et s’en tenir à une communication banale. Il s’expose trop au rejet. Sur ce point, clairement, il ne doit pas dire ça. Mais franchement, ses mots n’ont-ils pas largement été sortis du contexte ? Leonardo a un souci avec le foot français, c’est clair. Et ce foot là ne lui pardonnera jamais. Il est devenu presque impossible de parler de ça tant on est renvoyé à des causes partisanes. Peu importe, je tente l’objectivité, toujours et encore. Leonardo se trompe, pas tant sur le fond, mais beaucoup, trop, sur la forme et ce depuis qu’il est là. Et en face, le foot français est archi nul. Je le dis depuis des années. Mesquin, corporatiste, sans vision, étriqué. J’aime ce que dit Gourcuff, même quand il est « bâché » par le reste de la famille. La L1 et ses pelouses de sable aiment Jean Fernandez, Antonetti, Girard (meilleur coach de France ne l’oublions pas !), la vulgarité de Nicolin. Elle ne dit rien sur le foot corse. Elle détestait Aulas et son arrogance, elle l’adore aujourd’hui. Oui, Leonardo ne doit pas parler comme ça. Mais qu’il le sache, comme ça ou autrement, il doit se taire car le foot français ne veut pas de lui. Il n’y a pas de débat possible. Lui, le Qatar, l’argent, on n’en veut pas. Pas comme ça. Le fond, c’est ça. On peut retourner le truc dans tous les sens, le mal est là. Oui Leonardo s’est trompé, mais pas plus que tous les gens de notre L1 quand ils nous racontent leurs âneries depuis des années. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG