Autour du PSG

Riolo : « Paris a fini par craquer »

Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes"
Publie le 22/03/2012 a 12:10



  • Retrouvez comme d’habitude, l’avis de Daniel Riolo sur la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais lors des quarts de finale de la Coupe de France (1-2).

    « Au terme d’un match plaisant, surtout en seconde période, Lyon a arraché sa qualification aux dépens du PSG. Mené à la pause, Paris n’a pas réussi, cette fois, à inverser la tendance… 25 minutes, 1/1, deux coups de pieds arrêtés, deux pieds gauches et rien d’autre, si ce n’est la preuve que voir des buts ne signifie pas voir du jeu. Le 4-4-2 est donc l’option définitive choisie par Garde pour finir la saison. En début d’année, c’était également son idée, mais ce n’était pas les mêmes hommes. Kallstrom s’est en effet décalé dans le couloir. A Paris, en revanche, on n’est jamais vraiment sûr de rien. Le 4-3-3 du soir proposait Bodmer devant la défense avec Motta et Jallet un peu plus haut à ses côtés. Dans cette première période, les deux équipes sans se livrer outre mesure, cherchent surtout à exploiter au mieux les ballons récupérés. L’ensemble est assez pauvre et la crainte est bien supérieure à l’ambition. Dans ce match d’observation souffrant d’un manque de rythme évident, l’OL va passer devant. On a toujours la sensation que la rencontre n’a pas démarré mais il y a 2/1 pour Lyon. Paris vise une nouvelle fois un match compliqué, mais en étant aussi peu inspiré, les fins de matches vont finir par tourner vinaigre. Ancelotti n’attend pas d’en voir plus et change tout dès l’entame de la seconde période. Jallet prend la place de Bisevac et l’entrant Pastore vient renforcer le secteur offensif. Un changement qui permet aussi à Motta de reculer dans une position qui lui convient beaucoup mieux. Le PSG met alors une vraie intensité dans le match et se crée plusieurs belles occasions. Plus haut, plus présent, le PSG fait clairement reculer l’OL. A 20 minutes du terme quand Dabo remplace un Lisandro, qui vient juste de manquer une incroyable balle de match, le message de Garde est clair : l’OL va défendre. Reste à voir maintenant si Paris n’a pas débuté trop tard son 1/4 de finale. Lyon termine le match avec six défenseurs devant Lloris + Gonalons et Kallstrom. Le ciment est de qualité et tient jusqu’au bout. Le temps additionnel est même fatal aux Parisiens qui, sur un contre, concèdent un pénalty. A force de jouer avec le feu et malgré une belle seconde période, Paris a fini par craquer. Après l’OM et Montpellier, Paris quitte la Coupe de France. L’OL a désormais un boulevard, à moins que Rennes ne se décide enfin à gagner quelque chose. »

    Publie le 22/03/2012 a 12:10

    Riolo : « Paris a fini par craquer »

    Retrouvez comme d’habitude, l’avis de Daniel Riolo sur la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais lors des quarts de finale de la Coupe de France (1-2).

    « Au terme d’un match plaisant, surtout en seconde période, Lyon a arraché sa qualification aux dépens du PSG. Mené à la pause, Paris n’a pas réussi, cette fois, à inverser la tendance… 25 minutes, 1/1, deux coups de pieds arrêtés, deux pieds gauches et rien d’autre, si ce n’est la preuve que voir des buts ne signifie pas voir du jeu. Le 4-4-2 est donc l’option définitive choisie par Garde pour finir la saison. En début d’année, c’était également son idée, mais ce n’était pas les mêmes hommes. Kallstrom s’est en effet décalé dans le couloir. A Paris, en revanche, on n’est jamais vraiment sûr de rien. Le 4-3-3 du soir proposait Bodmer devant la défense avec Motta et Jallet un peu plus haut à ses côtés. Dans cette première période, les deux équipes sans se livrer outre mesure, cherchent surtout à exploiter au mieux les ballons récupérés. L’ensemble est assez pauvre et la crainte est bien supérieure à l’ambition. Dans ce match d’observation souffrant d’un manque de rythme évident, l’OL va passer devant. On a toujours la sensation que la rencontre n’a pas démarré mais il y a 2/1 pour Lyon. Paris vise une nouvelle fois un match compliqué, mais en étant aussi peu inspiré, les fins de matches vont finir par tourner vinaigre. Ancelotti n’attend pas d’en voir plus et change tout dès l’entame de la seconde période. Jallet prend la place de Bisevac et l’entrant Pastore vient renforcer le secteur offensif. Un changement qui permet aussi à Motta de reculer dans une position qui lui convient beaucoup mieux. Le PSG met alors une vraie intensité dans le match et se crée plusieurs belles occasions. Plus haut, plus présent, le PSG fait clairement reculer l’OL. A 20 minutes du terme quand Dabo remplace un Lisandro, qui vient juste de manquer une incroyable balle de match, le message de Garde est clair : l’OL va défendre. Reste à voir maintenant si Paris n’a pas débuté trop tard son 1/4 de finale. Lyon termine le match avec six défenseurs devant Lloris + Gonalons et Kallstrom. Le ciment est de qualité et tient jusqu’au bout. Le temps additionnel est même fatal aux Parisiens qui, sur un contre, concèdent un pénalty. A force de jouer avec le feu et malgré une belle seconde période, Paris a fini par craquer. Après l’OM et Montpellier, Paris quitte la Coupe de France. L’OL a désormais un boulevard, à moins que Rennes ne se décide enfin à gagner quelque chose. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • steco 95

      Comment faire la difference entre supporters et spectateurs?…facile a la mi.temps 2 1 pour lyon. ….Les joueurs rentrent sous les sifflets (alors que paris n a pas perdu depuis 17matchs!!) je vois que ces « spectateurs »ont la memoire courte……nos joueurs ne sont pas des machines et la defaite peux arriver……au contraire on doit pousser nos joueurs surtout quand on est en difficulte…

    • Yvresse78

      Boulogne???? t’étais au match? un souci d’orientation? c’est à auteuil que ca s’est passé, j’étais juste à coté. Boulogne a du répondre une ou deux fois aux lancés de pétards pas plus
       
      Ensuite vous allez tous vous lacher contre moi mais vous faites chier avec le parc « mort », ce n’est pas vrai
      Rien à voir avec la furia d’avant oui, c’est clair
      Mais mort non et ca a soutenu l’équipe une très grande partie du match, j’en étais
      j’ai gueulé, sifflé, chanté autant que possible
      après c’est clair que c’est pas avec des petits groupes que t’arrives à lancer des chants dans tout le stade. ca part un petit moment mais ca ne tient pas
      Merci Leproux et donc merci aux anes qui nous ont conduit à ca… (je sais c’est une minorité)
       
      quant à Gam gam… bah j’ai pas sifflé mais je comprends que le public s’impatiente… c’est bien beau de râler à longueur de match mais il ne progresse pas dans sa technique individuelle donc il commence à faire braire, les vendanges c’est en septembre pas toute l’année! ^^
       
      En tous cas j’étais heureux d’être au stade hier et si vous voulez que l’ambiance change ORGANISEZ VOUS! (c’est Français de raler et de ne rien faire)
      nous on commence à être une dizaine à réussir à choper des places tjrs au même endroit et on chante autant que possible, si on arrivait à se coordonner à plus ca pourrait le faire!

      • Chris94260

        J’etais en tribune auteuil juste a coter d’eux au début du match . Les ga du kop of boulogne ce sont rassembler dans la tribune auteuil entrée A23 bleu si tu veux de la precision . et les petard j’etais juste a coter avant de d’aller dans une autre tribune .

      • Chris94260

        boulogne c’était tranquil hier mais a auteuil c’etait la merde avec le retour du kop of boulogne dans la tribune a lancer des petard sur les gens dont un petit de 13 ans avec des bequille . 

    • Chris94260

      Desoler mais je suis obliger de faire une parenthese sur ce qu’il s’est passé hier au stade,
      Je remercie robin Leproux d’avoir dissous les le kop boulogne parce que a part savoir faire de la mer.. au stade ils savent même pas faire le principal, encourager leur equipe . Ils n’ont pas une seule fois chanter allez paris mais jean philippe encu… ou des connerie du genre . lancer des gros petard partout dont un sur un enfant qui était en bequille et sur personne handicapé . Franchement KOP of Boulogne rester chez vous .

      • Ptik

        Le kop of Boulogne n’existe plus

        • Chris94260

          apprend a lire un commentaire ca m’aiderais beaucoup ! j’étais a auteuil A23 bleu haut et j’etait a coter d’un groupe qui avait des echarpe kop of boulogne . qui disais on est des hooligan psg . et qui scander politique fasciste . je tes pas dis j’était a boulogne . mais que j’etait a coter d’un rassemblement des anciens supporter kop of boulogne a auteuil .

          et conn*** de footix si tu aurais été au match tu aurais constater guign ol

      • Salf91

        T’aurais du t’abstenir de commenter tu connais rien à l’histoire des tribunes du parc donc si c’est pour dire des absurdités sans nom ça servait à rien de l’ouvrir. Le kop de boulogne n’existe plus, ce sont des mecs comme toi qui sont à boulogne pauvre footix.

    • MisterFreeze

      Une chôse est certaine…LA on ne peut plus taper sur Kombouaré ! 

      Ils ont un match à six points dimanche contre Bordeaux, qui a tout du match « piège »…

      • Gero

        match à 6 points contre bordeaux …. Hum si tu le dis. 

      • Weird

        En général, les gens parlent d’un match à 6pts qd ça se déroule entre 2 équipes très proches au nombre de points.

    • psg93

      hièr le seul truc qui m’inquiter dans le match c’ètait les carton 

    • Weird

       »
      On a toujours la sensation que la rencontre n’a pas démarré mais il y a 2/1 pour Lyon.  »

      Il a tt dit…… Pr moi, la 1ère mi-temps était un peu un non-match de la part des 2 équipes… C’était mou, il n’y avait pas d’espaces, pas bcp d’appels… Mais tt de mm des buts et malgré le fait que l’on se soit procuré les meilleurs occaz’ (peu nombreuses tt de mm) en 1ère mi-temps, on est mené 2-1 je ne sais comment…….

      La 2ème période, par contre, a montré de nouveau nos faiblesses dans la finition, et mm si Lloris fait encore une fois un bon match contre nous (sans lui, on gagne 6 ou 7 à 4 à Lyon), on se doit d’être plus tueur de match !!! J’aimerais voir un peu + de matchs pleins, où l’on ne se sent pas menacés par quoi que ce soit, comme cette année au Parc contre Toulouse en gros… 

      Mention spéciale à Turpin qui malgré le penalty + que généreux concédé en 1ère mi-temps nous a totalement plombé sur tt le reste de la rencontre…

      Enfin bon, plus que 10 matchs, si l’on peut prendre environ 20pts, le titre sera sûrement à nous, sauf si Monpellier fait qqch d’extraordinaire et aura donc mérité le titre.

    • Pedroreviens

       LE PARC EST MORT

      • MisterFreeze

        Le parc est toujours MORT quand on PERD…

        • Pedroreviens

           Mouai. Pour siffler Gameiro ya du monde par contre. Le principe du supporter c’est de soutenir l’équipe, de lui apporter ce supplement d’ame, cette force supplementaire. C’est pas au Parc que les joueurs vont se surpasser avec une ambiance si fade

          • Link

            Y’a pas eu que des sifflets c’etait mitigé moi perso je l’ai applaudit, mais faut avoué qu’il est complétment parti en vrille le pére kevin il rate tout ce qu’il tente…
            AU lieu de dire le parc est mort, essayé de le reveiller , même si je suis pas hostile au « historique » commence a nous saoulé avec leur revendication de CGT la . Si il viennent au parc qu’il encourage l’équipe corectement au lieu d’être méprisant a l’encontre des autres , car ne fait que le tué un peut plus le PARC…
            Mister Freez c’est pas faux j’ai été a des match bien avant le plan leproux ou le parc carocolait a 35000 spectateur et quand on perdais c’etait pareille , faut arreter ce mythe selon lequel le parc etait flamboyant à chaque match j’ai été a des match genre PSG-Caen et y’avait pas des ambiances de malades, bien moin que par exemble PSG Ajacio de y’a deux semaines.
            Pour les gros choc c’est clair que ca manque les TIfos les fumis et tout ca .Enfin ce qui manque le plus c’est surtout des kapos pour canaliser tout les supportesr et chanter enssemble , car contrairement à y’a 4 ans auteuil et boulogne peuvent chanter à l’unisson et pas seulement lors des échanges « Paris est magique »

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    12 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    18 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Riolo : « Paris a fini par craquer »

    Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes" <Autour du PSG , Interviews

    Retrouvez comme d’habitude, l’avis de Daniel Riolo sur la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais lors des quarts de finale de la Coupe de France (1-2).

    « Au terme d’un match plaisant, surtout en seconde période, Lyon a arraché sa qualification aux dépens du PSG. Mené à la pause, Paris n’a pas réussi, cette fois, à inverser la tendance… 25 minutes, 1/1, deux coups de pieds arrêtés, deux pieds gauches et rien d’autre, si ce n’est la preuve que voir des buts ne signifie pas voir du jeu. Le 4-4-2 est donc l’option définitive choisie par Garde pour finir la saison. En début d’année, c’était également son idée, mais ce n’était pas les mêmes hommes. Kallstrom s’est en effet décalé dans le couloir. A Paris, en revanche, on n’est jamais vraiment sûr de rien. Le 4-3-3 du soir proposait Bodmer devant la défense avec Motta et Jallet un peu plus haut à ses côtés. Dans cette première période, les deux équipes sans se livrer outre mesure, cherchent surtout à exploiter au mieux les ballons récupérés. L’ensemble est assez pauvre et la crainte est bien supérieure à l’ambition. Dans ce match d’observation souffrant d’un manque de rythme évident, l’OL va passer devant. On a toujours la sensation que la rencontre n’a pas démarré mais il y a 2/1 pour Lyon. Paris vise une nouvelle fois un match compliqué, mais en étant aussi peu inspiré, les fins de matches vont finir par tourner vinaigre. Ancelotti n’attend pas d’en voir plus et change tout dès l’entame de la seconde période. Jallet prend la place de Bisevac et l’entrant Pastore vient renforcer le secteur offensif. Un changement qui permet aussi à Motta de reculer dans une position qui lui convient beaucoup mieux. Le PSG met alors une vraie intensité dans le match et se crée plusieurs belles occasions. Plus haut, plus présent, le PSG fait clairement reculer l’OL. A 20 minutes du terme quand Dabo remplace un Lisandro, qui vient juste de manquer une incroyable balle de match, le message de Garde est clair : l’OL va défendre. Reste à voir maintenant si Paris n’a pas débuté trop tard son 1/4 de finale. Lyon termine le match avec six défenseurs devant Lloris + Gonalons et Kallstrom. Le ciment est de qualité et tient jusqu’au bout. Le temps additionnel est même fatal aux Parisiens qui, sur un contre, concèdent un pénalty. A force de jouer avec le feu et malgré une belle seconde période, Paris a fini par craquer. Après l’OM et Montpellier, Paris quitte la Coupe de France. L’OL a désormais un boulevard, à moins que Rennes ne se décide enfin à gagner quelque chose. »

    By
    @
    OTER ?>