Restez connectés avec nous
Riolo Si Kimpembe ne tombe pas au PSG, jamais il ne progresse comme ça

Autour du PSG

Riolo « Si Kimpembe ne tombe pas au PSG, jamais il ne progresse comme ça »

Depuis jeudi dernier, la découverte de l’utilisation de documents discriminatoires utilisés par certains recruteurs du centre de formation du Paris Saint-Germain ne cesse de faire réagir. Avec des défenses et des critiques. Cette fois, c’est le journaliste Daniel Riolo qui se met du côté du PSG. C’était au micro de RMC Sport et avec un angle particulier. Il s’appuie sur la progression de Presnel Kimpembe, défenseur central de 23 ans formé au sein du club parisien.

« J’ai une anecdote concernant Kimpembe. Un recruteur d’un club très important en France, dont je tairais le nom, m’a dit que Kimpembe pour tout le monde était un bourrin ! Le classique défenseur que l’on a dans notre championnat ! En catégorie de jeune, il ne savait pas quoi faire de ses pieds. Tout le monde aujourd’hui semble surpris de sa réussite et de sa progression.

il aurait été catalogué comme le grand black qu’on met derrière !

S‘il ne tombe pas au PSG, dans un cadre et un environnement qui est différent, avec à l’entrainement que des bons joueurs et un bon entraineur, jamais il ne progresse comme ça. Tous les formateurs qui l’ont connu disent qu’il a un mental hors norme. S’il ne tombe pas dans un groupe fort, en aucun cas il ne peut progresser par notre système de formation. Parce qu’il aurait été catalogué comme le grand black qu’on met derrière ! »

Si on apprécie de voir des journalistes prendre la défense du PSG, celle-ci est plutôt étrange. On ne peut pas dire ce que Kimpembe serait forcément devenu autre part. Sans oublier que Laurent Bonadéi, qui a été coach du défenseur pendant sa formation, a expliqué il y a peu que le joueur a développé son sens du jeu très jeune car il manquait de qualités physiques. Ce qui casse un peu l’argumentation de Riolo avec l’image du « bourrin ».

Ce qui ne veut pas dire que la formation française ne peut pas être améliorée. Ou qu’être au PSG n’était pas une très bonne chose pour Kimpembe. Simplement, l’argument de Riolo semble être un peu à côté du problème. Le principal reste que le PSG, vu ses effectifs en centre de formation et ses actions en général (comme l’Ecole Rouge et Bleu), ne peut pas être qualifié « raciste ». Même si certains l’ont malheureusement affirmé par raccourci et incompréhension. Pour le reste, il faut attendre le résultat des diverses enquêtes. Celle menée en interne par le club devrait donner des premiers résultats cette semaine.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG