Restez connectés avec nous
Riolo "Verratti, sa saison est catastrophique...ce joueur doit dégager"

Autour du PSG

Riolo « Verratti, sa saison est catastrophique…ce joueur doit dégager »

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain s’est pris une petite claque, avec circonstances atténuantes certes, à Lille (5-1, 32e journée de Ligue 1). L’occasion pour le journaliste Daniel Riolo de s’en prendre, comme d’habitude, au milieu parisien Marco Verratti (26 ans).

« Verratti, si on continue de le trouver bon… Sa saison est en tout point catastrophique ! Ce dimanche soir, il a encore pris un jaune et il va manquer la finale de la Coupe de France. Tu ajoutes à ça ses blessures, tout ce qu’il a fait… Mais combien de temps on va continuer à se foutre de la gueule avec ce joueur qui doit dégager, le premier de ce club ? », a lancé Riolo.

Un acharnement qui semble un peu abusif, même si Verratti a un gros défaut.

Hier soir, le PSG avait un groupe très réduit, a eu deux blessures et Juan Bernat (arrière gauche de 26 ans) a pris un carton rouge largement évitable. Il y a eu des erreurs défensives grossières, Dani Alves (arrière droit de 35 ans) qui a perdu des ballons trop facilement et Julian Draxler (milieu/attaquant de 25 ans) qui n’a clairement pas assez existé. Dans tout cela, Verratti et Leandro Paredes (milieu de 24 ans) ont amené un peu de maîtrise et ont tenté de lancer des actions alors qu’ils ont été laissés un peu « seuls » par moments. Défensivement aussi, mais ils ont fait de bonnes interventions. Tout cela n’empêche pas Riolo de viser Verratti.

Lequel n’a sans doute pas été parfait, ce soir comme sur la saison. Mais on a du mal à voir en quoi il aurait été aussi mauvais. On le voit souvent être précieux dans le jeu et faire de beaux gestes défensifs. Son absence souligne d’ailleurs presque à chaque fois son importance. C’est là que sa tendance à prendre des cartons est vraiment agaçante. Et on peut lui en vouloir, car il va les « chercher » en allant parler avec l’arbitre pour rien. Sur ce point, on rejoint Riolo. Par contre, il ne manquera pas la finale.

Il resque que sur cette défaite, la colère la plus légitime reste sans aucune doute celle du coach Thomas Tuchel face à son groupe trop restreint.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG