Restez connectés avec nous
Roche "Au PSG, on a l'impression que beaucoup s'en servent mais peu le servent... J'ai envi de voir un président incarner son club de manière forte"

Autour du PSG

Roche: « Au PSG, on a l’impression que beaucoup s’en servent mais peu le servent… »

Le Paris Saint-Germain se trouve actuellement dans une fin de saison plutôt délicate : bouclant son exercice 2018-2019 avec seulement le championnat de France dans son escarcelle, le PSG se trouve aujourd’hui face à un constat d’échec. Et pour Le Parisien, Alain Roche, ancien joueur et directeur sportif du club parisien qui officie comme consultant pour Canal+, a analysé les maux qui, selon lui, rongent le club de la capitale.

« La culture club, c’est quand le club est fort et respecté. Par les instances, par ses salariés. Au PSG, on a l’impression que beaucoup s’en servent mais peu le servent. Ce sont des dirigeants qui en imposent, qui le défendent bec et ongles, avec des salariés qui suivent le discours mis en place par la direction. Il y a beaucoup de monde au PSG mais on ne sait pas qui décide. J’ai été joueur : quand il y a trop de libertés, les joueurs en profitent, même inconsciemment. On perd le degré d’exigence qu’on s’impose. Tout part du haut. »

« Tout le monde parle mais pas les gens qui devraient. »

« Ce qui me dérange le plus, c’est qu’il n’y ait pas de parole commune. Tout le monde parle mais pas les gens qui devraient. Chez les joueurs, chacun exprime ses états d’âme sans penser aux conséquences pour le club. Il va y avoir du mouvement chez les joueurs mais j’aimerais que cela bouge en haut. Rien n’évolue. L’entraîneur est toujours seul. Il doit tout commenter, les déclarations de Neymar, le coup de poing de Neymar, tout gérer, même ce qui ne le concerne pas. J’ai envie de voir un président incarner son club de manière forte, dire aux joueurs quand cela ne va pas, en face ou médiatiquement. Pas tous les jours car la voix porte quand elle est rare mais là, elle est trop rare », a exposé Alain Roche.

Ce samedi soir, face à l’OGC Nice, le Paris Saint-Germain n’a pu faire mieux qu’un nul, devant son public du Parc des Princes. Un résultat qui a une énième fois prouvé que les Parisiens n’ont plus vraiment envie de jouer au football afin de terminer la saison sur une note pas trop négative. Non, au contraire, tout parait partir à vau-l’eau, et les quatre derniers matchs de Ligue 1 ne s’annoncent, de ce fait, pas sous les meilleurs hospices.

Cet état de fait est révélateur de plein de dysfonctionnements qui existent au sein du club, et force est de constater que ce que décrit ici Alain Roche est très vrai. Thomas Tuchel semble en effet livré quelque peu à lui-même et Nasser Al-Khelaïfi se montre bien trop absent, alors qu’une prise de parole de sa part pourrait faire du bien. Il faut plus d’unité, surtout dans ce genre de situation assez délicate. Ce qu’on ne ressent pas du tout en ce moment et c’est bien dommage. Il faut que le PSG passe devant tous les petits intérêts personnels, et peut-être qu’à ce moment-là les choses pourraient commencer à changer.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG