Restez connectés avec nous
Roche "Sur les gros matchs européens, je ne vois pas Tuchel faire évoluer son système."

Autour du PSG

Roche « Sur les gros matchs européens, je ne vois pas Tuchel faire évoluer son système. »

Alain Roche, ancien défenseur (1992-1998) et directeur sportif du Paris Saint-Germain, a été invité par Le Parisien à évoquer les possibles tactiques pour le coach Thomas Tuchel cette saison. Comme l’effectif parisien est particulièrement étoffé, il y a quelques choix forts à faire. Aussi bien dans la tactique pour ce qui est des 10 joueurs qui seront avec le portier Keylor Navas (32 ans), qui est lui clairement numéro 1. Celui qui est désormais consultant pour Canal+ explique qu’il s’attend à voir le 4-3-3, très utilisé cette saison, rester pour la Ligue des Champions.

« Si je comprends que Tuchel garde le 4-3-3 ?

Oui, car on note que lorsqu’il le met en place sur un match de très haut niveau comme face au Real Madrid (3-0), il démontre toute sa solidité. Il a des joueurs capables de harceler et de garder le ballon, des mecs qui sont bons techniquement et qui courent. Ce milieu à trois stabilise l’équipe avec des joueurs intelligents capables de compenser les montées des latéraux ou les non-replacements des attaquants. Cela permet à ces derniers de se concentrer uniquement sur leur travail qui est de marquer des buts ou de faire des passes décisives.

Un souci de n’avoir qu’un système ?

Mis à part Pep Guardiola, la plupart des entraîneurs de grands clubs européens jouent avec un système préférentiel. Quitte à évoluer en fonction du match. Thomas Tuchel est capable de le faire, il l’a déjà démontré.

Roche « Avec tous les joueurs disponibles, je pense que ce milieu est indispensable. »

Changer de schéma avec le retour de Neymar ?

Il peut jouer seulement avec Neymar, Di Maria et Mbappé. Sur les gros matchs européens, je ne le vois pas faire évoluer son système. Thomas Tuchel connaît l’importance de l’équilibre de son bloc, un domaine où son milieu à trois lui apporte beaucoup de garanties. Avec tous les joueurs disponibles, je pense que ce milieu est indispensable. Dans un choc européen, il faut être costaud au milieu, là où l’équipe va être agressée par des joueurs solides dans les duels et capables de conserver le ballon sous pression. »

Il est au moins indéniable que le PSG a été performant avec le 4-3-3. Le club parisien a affiché une certaine solidité dans ce schéma et il y a du sens à ce qu’il soit encore utilisé. Cependant, Paris a aussi déjà été très mauvais avec cette formation (l’an dernier à Liverpool ou contre Reims en début de saison), comme il a été performant avec des 4-2-3-1, 4-4-2, 3-5-2…L’essentiel reste de toute façon l’animation, l’intensité, les efforts collectifs. Ainsi que d’être adapté à l’adversaire pour lui faire le plus mal possible. C’est à garder à l’esprit. D’ailleurs, même s’il a en fait l’éloge, Tuchel n’a pas promis qu’il gardera toujours le 4-3-3.

Reste à voir comment se passe la saison, ce que les adversaires mettent en place et ce que le coach voit comme le plus adapté. Avec toujours un travail sur le mental. Il faut que tous les joueurs pensent au collectif et à la victoire. Et Tuchel alignera la meilleure équipe possible avec tous ses éléments en tête en fonction des joueurs disponibles. Un point qui est toujours primordial et force certains « choix ».

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG