Autour du PSG

Roger-Petit : L’injuste traitement de Ben Arfa et l’arrivée de Dani Alves en « aveu de faiblesse »

Roger-Petit L'injuste traitement de Ben Arfa et l'arrivée de Dani Alves en aveu de faiblesse
Publie le 17/07/2017 a 00:30



  • Hatem Ben Arfa n’a pas été convoqué pour le stage de préparation du Paris Saint-Germain aux Etats-Unis. Forcément, les grands défenseurs du milieu offensif de 30 ans sont outrés. Parmi eux, le journaliste Bruno Roger-Petit a décidé de s’exprimer sur son blog. Sans surprise, il explique que le coach Unai Emery (qu’il n’apprécie pas) traite injustement l’ancien niçois.

    « La décision d’Emery dit que la relation entre lui et le joueur est devenue autre chose que du sport, et qu’il n’y est plus question de travail et de reconnaissance du mérite, mais de l’obstination d’un entraineur qui ne brille guère par son empathie. (…)

    On peut trouver ou inventer mille raisons de ne pas apprécier ce joueur, de le juger agaçant, irritant voire inconstant, mais à la fin il survient un moment où le traitement qui lui est infligé relève plus de l’expression d’une certaine forme de perversité qu’autre chose.(…)

    Quel est le plus grand crime de Ben Arfa aux yeux d’Emery ? Sans aucun doute d’avoir compris avant tout le monde que les trois Europa league remportés par l’homme venu du FC Séville était une sorte de trompe l’oeil et qu’il n’était pas de la trempe des Mourinho, Ancelotti et Guardiola. (…)

    l’image du club qui est désormais entachée’

    Pire encore, c’est l’image du club qui est désormais entachée. Et l’image du club, c’est son capital le plus précieux. A l’heure où les grands joueurs ne semblent plus guère attirés par la capitale (et oui, le 6-1 de Barcelone, ça pèse) la manière dont Emery traite ses joueurs n’est guère de nature à inciter les grosses pointures à venir. Il ne faut pas s’y tromper, la venue du préretraité Dani Alves est un aveu de faiblesse. »

    Unai Emery a pris avec lui un groupe de 25 joueurs, c’est déjà un grand nombre. Il n’y a que 3 matchs à jouer, alors il est difficile d’avoir du temps de jeu pour tous. Le coach parisien aurait-il dû laisser un jeune talent pour permettre à Ben Arfa de venir ? Il y auarit alors eu des critiques, puisqu’un Titi parisien n’aurait pas eu sa chance à Paris. Chose que Ben Arfa a eu, avec des entrées en jeu et des titularisations. Cela pour un bilan décevant. Il est autant défendu car il a fait rêver parfois pendant sa carrière. Jamais de façon régulière, ni vraiment au plus haut niveau.

    On peut voir d’ailleurs que très peu sont ceux qui s’insurgent de voir que Krychowiak n’a pas non plus été appelé. Pourtant sa carrière semble un peu plus glorieuse, avec notamment 2 Europa League remportée. Roger-Petit peut faire semblant que ce n’est rien, il s’agit pourtant de titres européens que l’on ne voit quasiment jamais en Europe.

    Comment placer Ben Arfa parmi les meilleurs et Dani Alves en « aveu de faiblesse » ?

    De toute façon, il est honnêtement difficile de prendre au sérieux quelqu’un qui dénigre autant un joueur comme Dani Alves. Il s’agit d’une référence à son poste depuis de nombreuses années, un joueur qui a gagné 3 fois la Ligue des Champions (toujours pas assez Mr Bruno Roger-Petit ? Que faut-il alors ? De belles actions à Nice peut-être…) et qui a prouvé la saison passée qu’il reste en excellente forme. Daniel Alves a un vrai caractère, un tempérament de champion et le talent qui va avec. Il est respecté par tous les connaisseurs de football, dont les autres grands joueurs. Sans doute que sa signature n’est pas passée inaperçue et prouve que le PSG peut attirer des gens ambitieux et plein de talent.

    Publie le 17/07/2017 a 00:30

    Roger-Petit : L’injuste traitement de Ben Arfa et l’arrivée de Dani Alves en « aveu de faiblesse »

    Hatem Ben Arfa n’a pas été convoqué pour le stage de préparation du Paris Saint-Germain aux Etats-Unis. Forcément, les grands défenseurs du milieu offensif de 30 ans sont outrés. Parmi eux, le journaliste Bruno Roger-Petit a décidé de s’exprimer sur son blog. Sans surprise, il explique que le coach Unai Emery (qu’il n’apprécie pas) traite injustement l’ancien niçois.

    « La décision d’Emery dit que la relation entre lui et le joueur est devenue autre chose que du sport, et qu’il n’y est plus question de travail et de reconnaissance du mérite, mais de l’obstination d’un entraineur qui ne brille guère par son empathie. (…)

    On peut trouver ou inventer mille raisons de ne pas apprécier ce joueur, de le juger agaçant, irritant voire inconstant, mais à la fin il survient un moment où le traitement qui lui est infligé relève plus de l’expression d’une certaine forme de perversité qu’autre chose.(…)

    Quel est le plus grand crime de Ben Arfa aux yeux d’Emery ? Sans aucun doute d’avoir compris avant tout le monde que les trois Europa league remportés par l’homme venu du FC Séville était une sorte de trompe l’oeil et qu’il n’était pas de la trempe des Mourinho, Ancelotti et Guardiola. (…)

    l’image du club qui est désormais entachée’

    Pire encore, c’est l’image du club qui est désormais entachée. Et l’image du club, c’est son capital le plus précieux. A l’heure où les grands joueurs ne semblent plus guère attirés par la capitale (et oui, le 6-1 de Barcelone, ça pèse) la manière dont Emery traite ses joueurs n’est guère de nature à inciter les grosses pointures à venir. Il ne faut pas s’y tromper, la venue du préretraité Dani Alves est un aveu de faiblesse. »

    Unai Emery a pris avec lui un groupe de 25 joueurs, c’est déjà un grand nombre. Il n’y a que 3 matchs à jouer, alors il est difficile d’avoir du temps de jeu pour tous. Le coach parisien aurait-il dû laisser un jeune talent pour permettre à Ben Arfa de venir ? Il y auarit alors eu des critiques, puisqu’un Titi parisien n’aurait pas eu sa chance à Paris. Chose que Ben Arfa a eu, avec des entrées en jeu et des titularisations. Cela pour un bilan décevant. Il est autant défendu car il a fait rêver parfois pendant sa carrière. Jamais de façon régulière, ni vraiment au plus haut niveau.

    On peut voir d’ailleurs que très peu sont ceux qui s’insurgent de voir que Krychowiak n’a pas non plus été appelé. Pourtant sa carrière semble un peu plus glorieuse, avec notamment 2 Europa League remportée. Roger-Petit peut faire semblant que ce n’est rien, il s’agit pourtant de titres européens que l’on ne voit quasiment jamais en Europe.

    Comment placer Ben Arfa parmi les meilleurs et Dani Alves en « aveu de faiblesse » ?

    De toute façon, il est honnêtement difficile de prendre au sérieux quelqu’un qui dénigre autant un joueur comme Dani Alves. Il s’agit d’une référence à son poste depuis de nombreuses années, un joueur qui a gagné 3 fois la Ligue des Champions (toujours pas assez Mr Bruno Roger-Petit ? Que faut-il alors ? De belles actions à Nice peut-être…) et qui a prouvé la saison passée qu’il reste en excellente forme. Daniel Alves a un vrai caractère, un tempérament de champion et le talent qui va avec. Il est respecté par tous les connaisseurs de football, dont les autres grands joueurs. Sans doute que sa signature n’est pas passée inaperçue et prouve que le PSG peut attirer des gens ambitieux et plein de talent.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Verratti10

      avec ce qu’on sait sur hatem et l’émir la décla de brp van damme sonne creux. pourquoi le relayer..

    • Daniel Kieffer

      Il ne peut pas fermer sa gueule de con !!!

    • Vince4PSG

      Oh mais lui…Brp alias le Victor Hugo des romans de gare..le Sophocle du football..mais sérieux va commenter des racines et des ailes et ferme la putain

    • justo 1958

      BRP pas en question (aussi mauvais en foot qu’en politique). Concernant le PSG, Nasser est incompétent en matière de football et EMERY n’est qu’un coach de Ligue Europa (mais pourquoi donc n’a-t-il pas joué en poule de LdC, la 3ème place, afin de nous gagner ensuite un Trophée situé à son niveau ?)

    • Papuss78

      Je crois que Lolo Blanc lui filait des jetons a la fin De chak mois et comme ca mank maintenant il veut tuer unai

    • Papuss78

      Peut on ne plus relayer ce charognard. Sa haine d emery lui a fait perdre la raison. Il sort De l ordinaire dans ses analyses…. il me fait rire …il a perdu son journalisme ce crapaud boeuf. Il a une face De mort ou De revenant je sais pas.

    • Tresorierye

      face de bouc, qui a besoin de son avis? Encouragez les joueurs à aller au bras de fer, à se farcir des millions et ne pas bosser sur le terrain, les clubs ne sont pas juste des vaches à lait ou à millions…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC – Inquiétude pour Corentin Tolisso, sorti sur blessure lors de la victoire du Bayern

    Adversaires

    Hier soir, le Bayern Munich affrontait Schalke 04 lors de la 5e journée de Bundesliga. Une ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    2 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Moulin «la différence entre les deux équipes : deux tirs cadrés pour eux, deux buts»"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Sana Daoudi quitte le PSG pour signer en prêt à l'Atlético de Madrid

    Féminines – Sana Daoudi quitte le PSG pour signer en prêt à l’Atlético de Madrid

    Actu Féminin

    Alors que la saison vient à peine de démarrer (2 matchs de championnat ont été joués) ...

    Vidéos PSG

    Roger-Petit : L’injuste traitement de Ben Arfa et l’arrivée de Dani Alves en « aveu de faiblesse »

    Roger-Petit L'injuste traitement de Ben Arfa et l'arrivée de Dani Alves en aveu de faiblesse <Autour du PSG

    Hatem Ben Arfa n’a pas été convoqué pour le stage de préparation du Paris Saint-Germain aux Etats-Unis. Forcément, les grands défenseurs du milieu offensif de 30 ans sont outrés. Parmi eux, le journaliste Bruno Roger-Petit a décidé de s’exprimer sur son blog. Sans surprise, il explique que le coach Unai Emery (qu’il n’apprécie pas) traite injustement l’ancien niçois.

    « La décision d’Emery dit que la relation entre lui et le joueur est devenue autre chose que du sport, et qu’il n’y est plus question de travail et de reconnaissance du mérite, mais de l’obstination d’un entraineur qui ne brille guère par son empathie. (…)

    On peut trouver ou inventer mille raisons de ne pas apprécier ce joueur, de le juger agaçant, irritant voire inconstant, mais à la fin il survient un moment où le traitement qui lui est infligé relève plus de l’expression d’une certaine forme de perversité qu’autre chose.(…)

    Quel est le plus grand crime de Ben Arfa aux yeux d’Emery ? Sans aucun doute d’avoir compris avant tout le monde que les trois Europa league remportés par l’homme venu du FC Séville était une sorte de trompe l’oeil et qu’il n’était pas de la trempe des Mourinho, Ancelotti et Guardiola. (…)

    l’image du club qui est désormais entachée’

    Pire encore, c’est l’image du club qui est désormais entachée. Et l’image du club, c’est son capital le plus précieux. A l’heure où les grands joueurs ne semblent plus guère attirés par la capitale (et oui, le 6-1 de Barcelone, ça pèse) la manière dont Emery traite ses joueurs n’est guère de nature à inciter les grosses pointures à venir. Il ne faut pas s’y tromper, la venue du préretraité Dani Alves est un aveu de faiblesse. »

    Unai Emery a pris avec lui un groupe de 25 joueurs, c’est déjà un grand nombre. Il n’y a que 3 matchs à jouer, alors il est difficile d’avoir du temps de jeu pour tous. Le coach parisien aurait-il dû laisser un jeune talent pour permettre à Ben Arfa de venir ? Il y auarit alors eu des critiques, puisqu’un Titi parisien n’aurait pas eu sa chance à Paris. Chose que Ben Arfa a eu, avec des entrées en jeu et des titularisations. Cela pour un bilan décevant. Il est autant défendu car il a fait rêver parfois pendant sa carrière. Jamais de façon régulière, ni vraiment au plus haut niveau.

    On peut voir d’ailleurs que très peu sont ceux qui s’insurgent de voir que Krychowiak n’a pas non plus été appelé. Pourtant sa carrière semble un peu plus glorieuse, avec notamment 2 Europa League remportée. Roger-Petit peut faire semblant que ce n’est rien, il s’agit pourtant de titres européens que l’on ne voit quasiment jamais en Europe.

    Comment placer Ben Arfa parmi les meilleurs et Dani Alves en « aveu de faiblesse » ?

    De toute façon, il est honnêtement difficile de prendre au sérieux quelqu’un qui dénigre autant un joueur comme Dani Alves. Il s’agit d’une référence à son poste depuis de nombreuses années, un joueur qui a gagné 3 fois la Ligue des Champions (toujours pas assez Mr Bruno Roger-Petit ? Que faut-il alors ? De belles actions à Nice peut-être…) et qui a prouvé la saison passée qu’il reste en excellente forme. Daniel Alves a un vrai caractère, un tempérament de champion et le talent qui va avec. Il est respecté par tous les connaisseurs de football, dont les autres grands joueurs. Sans doute que sa signature n’est pas passée inaperçue et prouve que le PSG peut attirer des gens ambitieux et plein de talent.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>