Restez connectés avec nous
Rothen "Rabiot? Je suis persuadé qu’il va continuer à progresser"

Autour du PSG

Rothen « Rabiot? Je suis persuadé qu’il va continuer à progresser »

Adrien Rabiot a été aligné en sentinelle lors d’Allemagne-France (2-2) hier soir à Cologne. Une prestation correcte mais sans plus pour le milieu de 22 ans du Paris Saint-Germain, qui a commis quelques erruers. Le consultant RMC Sport et ancien parisien Jérôme Rothen a fait savoir qu’il est persuadé que Rabiot réussira à progresser avec l’enchaînement des matchs à ce poste. 

 » Quand il joue comme ça, seul devant la défense, c’est vrai qu’il a eu deux, trois pertes de balles où ça aurait pu faire très mal à l’Équipe de France même si les Allemands ont mal joué les contres. Mais il doit assurer certaines passes, il tente des passes qui sont trop difficiles par moment et quand il est plus haut sur le terrain, à trois au milieu, en milieu relayeur, là c’est moins grave parce qu’il a une couverture derrière lui. À Paris, il y a Thiago Motta derrière lui, en Équipe de France il peut y avoir Kanté mais là quand il n’ y a personne, il met en difficulté sa défense.

Mais je pars du principe que c’est un problème d’adaptation, il ne joue pas toujours à ce poste-là, déjà il ne voulait pas y jouer, maintenant il s’est peut-être fait à l’idée que là il pouvait être bon que ce soit en club ou en sélection et qu’il a surtout une place à prendre, c’est ça le plus important. Je suis persuadé qu’il va continuer à progresser et que ses pertes de balles il ne les aura plus. »

Rabiot a de l’avenir en sentinelle, dans un autre style que Motta.

Adrien Rabiot a déjà indiqué qu’il préfère jouer en relayeur, il a pourtant une place à prendre en sentinelle. Aujourd’hui, le PSG ne possède pas de « 6 » excepté Thiago Motta. Cela ne changera pas avant l’hiver et l’Italien ne rejouera pas avant 2018. Il sera en plus difficile de le remplacer cet hiver, alors que l’UEFA a lancé une enquête sur le PSG pour vérifier son respect du Fair-Play Financier. Surtout, on a vu que Rabiot a de vraies capacités dans ce rôle. Sauf qu’il ne doit pas le jouer comme Motta ou Sergio Busquets (FC Barcelone).

En effet, on a vu que cela fonctionne très bien avec Marco Verratti et Julian Draxler au PSG parce que Rabiot a encore une certaine liberté. Quand la situation est propice, il accompagne l’action jusqu’au bout, pour amener le surnombre, et tirer ou faire la dernière passe s’il le faut. Dans ce cas, Verratti reste un peu plus bas. Ce dernier vient aussi l’aider dans la relance et la construction du jeu. Alors que Draxler est souvent très disponible pour faire le relaie. Il n’y a qu’en défense que Rabiot est clairement passé devant la défense.

Rabiot doit aussi s’adapter.

Là, il est très performant. Alors qu’il est plus en difficulté s’il doit rester en place et faire tourner la balle. Motta le fait exceptionnellement bien, mais c’est un autre style. Qui ne va pas à Rabiot. Des éléments à prendre en compte en Equipe e France. Même si Rabiot peut aussi progresser en tant que sentinelle « classique » si c’est nécessaire pour l’équipe. C’est aussi à lui de travailler pour s’installer en titulaire indiscutable. Ce sera difficile pour le Mondial 2018, car il connaît encore peu la plupart des Bleus. Mais Rabiot a clairement le potentiel pour s’imposer comme un pilier du PSG et de la France.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG