Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Rothen « Tuchel a totalement raison, il faut changer d’attitude… Je pense qu’il arrivera à faire la part des choses avec tous les joueurs »

La saison 2018-2019 s’achève ce soir avec le Paris Saint-Germain qui se déplace sur la pelouse du Stade de Reims pour le compte de la 38, et dernière, journée de Ligue 1. Forcément, les yeux son déjà rivés sur la suite et l’exercice à venir. Dans cette optique, et afin de ne pas revivre une saison aussi décevante, Thomas Tuchel, coach parisien, a demandé en conférence de presse que le club soit bien plus strict. Une requête commentée Jérôme Rothen ancien joueur francilien qui officie aujourd’hui comme consultant, sur les ondes de RMC. Pour lui, le technicien allemand doit adapter son rapport au joueur de manière à tirer le meilleur de son effectif. 

« Tuchel qui demande au club d’être plus « strict » ? Je pense qu’il a totalement raison il faut changer d’attitude. Il a essayé les câlins. Beaucoup de câlins envers tout le monde, l’ensemble du groupe, pas que Neymar pas que les stars. Les séances d’entraînement étaient très agréables, de ce qu’on m’a dit. Il parait que les joueurs s’éclatent au camp d’entrainement. Peut-être qu’il s’éclatent trop. Ils s’éclatent aussi par rapport aux mises au vert, comme il n’y en a plus. Ils ont décidé d’un commun accord d’arriver très tard que ce soit à domicile et mémé à l’extérieur.

« Les câlins à Neymar, je pense qu’il faut continuer. »

Les joueurs sont tombés encore plus dans le confort. Et quand cela a été dur, c’est le revers de la médaille. C’est possible de réinventer l’année prochaine, de revenir à des bases comme il avait en Allemagne. Je pense aussi qu’il arrivera à faire la part des choses avec tous les joueurs.

Tu ne peux pas avoir la même attitude avec tout le monde. C’est le rôle d’un entraîneur et c’est ce qui fait la différence entre les très grands entraîneurs et les bons, voire les moyens. Les câlins à Neymar, je pense qu’il faut continuer, il arrive à le brosser dans le sens du poil et je pense que ça c’est réussi. Cela s’est vu aux performances. Par contre, les autres, à commencer par Mbappé, non. Je suis désolé, mais je ne pense pas que tu puisses traiter Ney comme Mbappé dans le vestiaire.

« Il faut absolument d’un commun accord que Tuchel, s’il est plus ferme, qu’au-dessus de lui cela soit plus clair. »

Par moments, il faut aussi le recadrer. S’il n’accepte pas, il s’en va avec un gros chèque et Paris le remplacera. Il faut absolument d’un commun accord que Tuchel, s’il est plus ferme, qu’au-dessus de lui cela soit plus clair. A commencer par le directeur sportif. », propos de Rothen relayés par Parisfans.

Forcément, quand on prend un peu de recul et qu’on observe la saison du Paris Saint-Germain, on ne peut s’empêcher de penser que c’est une énième fois un joli gâchis. L’exemple type qui met bien en exergue cet état de fait est le match aller-retour face à Manchester United en 8e de finale de la Ligue des Champions. L’exercice 2018-2019 peut être résumé avec ces deux rencontres : excellent dans un premier temps, puis médiocre, pour ne pas dire plus, dans un second temps. Les saisons se suivent et malheureusement se ressemblent bien trop pour le Paris Saint-Germain.

Donc, il faut changer quelque chose. Faire bouger les lignes afin qu’on ne revive pas, inexorablement, la même chose. Et dans cette optique, la demande de Thomas Tuchel doit être entendue par la direction du club. Il faut que tout le monde avance dans le même sens et rame à l’unisson. Maintenant, est-ce que le PSG est capable de durcir son management envers ses joueurs ? Rien n’est moins sûre. Le dernier épisode en date avec Neymar Jr qui part plus tôt au Brésil contre l’avis de son coach en est un nouvel exemple malheureux…

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG